Home Actualité internationale Afrique Sénégal : Macky Sall annonce la fin de son mandat en avril, mais ne fixe pas de date pour l’élection
Afrique

Sénégal : Macky Sall annonce la fin de son mandat en avril, mais ne fixe pas de date pour l’élection

Le président sénégalais Macky Sall annonce la fin de son mandat en avril

Le président sénégalais Macky Sall a confirmé lors d’une allocution télévisée que son mandat prendrait fin en avril comme prévu, mais sans préciser de nouvelle date pour l’élection présidentielle qui devait initialement se tenir ce dimanche. Malgré les contestations et les tensions politiques, Sall a affirmé qu’il respecterait son mandat jusqu’au 2 avril, laissant planer l’incertitude quant à la possibilité d’élire un nouveau président d’ici là.

Une crise politique en cours au Sénégal

La décision de Macky Sall de repousser l’élection présidentielle de 10 mois a été invalidée par la Cour constitutionnelle du Sénégal, qualifiant cette action d’illégale. Le pays, traditionnellement considéré comme une démocratie stable en Afrique de l’Ouest, est actuellement plongé dans une crise politique, marquée par des manifestations violentes et des affrontements avec les forces de sécurité. Les groupes d’opposition maintiennent la pression sur Sall pour qu’il fixe rapidement une nouvelle date pour l’élection.

Malgré les accusations de ses détracteurs affirmant qu’il cherche à se maintenir au pouvoir, Macky Sall a déclaré qu’il tiendrait des consultations avec les leaders politiques la semaine prochaine pour déterminer la suite des événements. Les experts sénégalais estiment que ses récentes déclarations montrent sa volonté de respecter la décision de la Cour constitutionnelle, mais l’incertitude persiste quant à l’organisation d’une élection présidentielle dans un avenir proche.

Mots clés: Sénégal, Macky Sall, président, élection, crise politique, Cour constitutionnelle, manifestations, opposition, consultation, décision.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

La chute de Laurent Esso : révélations choc de l’iPhone 14 Pro Max d’Amougou Belinga

L'affaire Martinez Zogo rebondit avec la découverte de preuves compromettantes sur l'iPhone...

Présidentielle 2025 : Le défi de Kamto et Cabral Libii

Présidentielle 2025 : équation difficile pour Kamto et Cabral Libii. 16 partis...

La diaspora mauritanienne privée de son droit de vote

Les Mauritaniens de l'étranger privés de leur droit de vote. Une décision...

Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye en visite officielle en Gambie.

et d’explorer des opportunités de coopération dans différents domaines. Cette visite de...

[quads id=1]