Tamangoh, en route vers le retour en dansant des claquettes

0

Tamangoh : le danseur qui perpétue la danse des claquettes

La danse des claquettes continue de prospérer dans l’univers du jazz grâce à Tamangoh, un danseur et chorégraphe de renommée internationale. Son spectacle intitulé « Kongo Square » vise à perpétuer cette danse tout en mettant en avant ses origines africaines. Invité à Loango pour célébrer les 10 ans du festival Soul Power Kongo, Tamangoh a animé un atelier pour transmettre cette page d’histoire aux jeunes artistes de Pointe-Noire.

Les origines africaines des claquettes

Les claquettes étaient une manière pour les Noirs vivant aux États-Unis pendant l’esclavage de s’exprimer, car ils étaient interdits de jouer de leurs tambours. Cette danse leur permettait de revendiquer leur droit à la parole en reproduisant les rythmes de leurs ancêtres avec leurs pieds. Tamangoh souligne que les claquettes sont une continuation de la communication entre les peuples africains, où le tambour est un moyen de communication.

La route des esclaves à Loango, porte de sortie de millions d’esclaves, est le lieu où tout a commencé pour Tamangoh. Une déambulation historique a eu lieu avec tous les acteurs du festival, en hommage à cette période sombre de l’histoire. Pour Tamangoh, venir ici signifie s’exprimer en claquettes, car il considère que le chemin des esclaves est présent partout où l’Afrique est allée.

La contribution de Tamangoh à la tradition des claquettes

Tamangoh perpétue et enrichit la tradition des claquettes tout en apportant sa propre touche artistique à cet art dynamique et intemporel. Son talent et son expérience de plus de 15 ans en tant que danseur et chorégraphe font de lui un expert dans le domaine. Sa présence à Loango pour le festival Soul Power Kongo est une occasion pour les jeunes artistes de Pointe-Noire de bénéficier de son savoir et de sa passion pour les claquettes.

Avec Tamangoh, la danse des claquettes continue de briller et de captiver les spectateurs du monde entier. Son engagement à préserver cette forme d’expression artistique tout en mettant en avant ses racines africaines est une véritable inspiration pour les générations futures.

Mots-clés : Tamangoh, danse des claquettes, Kongo Square, origines africaines, festival Soul Power Kongo, esclavage, communication, tradition, artistique, Pointe-Noire.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire