Tanzanie : fin des poursuites contre l’opposant Freeman Mbowe

0

En prison depuis juillet dernier, l’opposant Freeman Mbowe était poursuivi pour « financement du terrorisme » et « conspiration ». Mais ses partisans et plusieurs organisations de défense des droits de l’homme dénonçaient un procès « politique ».

Avec notre correspondante régionaleFlorence Moricea

Coup de théâtre à la Haute Cour de justice de Dar es Salaam. Alors qu’on attendait ce vendredi matin les plaidoiries de la défense, c’est finalement l’abandon des poursuites qui a été annoncé. † Nous n’avons pas l’intention de poursuivre cette affaire », une déclaration de justice, Robert Kidandio. Dans la foulée, le juge a ordonné la remise en liberté de Freeman Mbowedéclenchant la liesse des partisans de l’opposant.

Freeman Mbowe était accusé d’avoir programmé une attaque contre un fonctionnaire et de financer des projets d’attentats. Mais selon son parti, tout cela n’était que prétendu et ce serait en fait pour avoir plaidé en faveur d’un changement de Constitution que l’opposition a passé plus de sept mois en prison. † Nous savourons notre victoire. Mais tout cela nous laisse un goût amer », a commenté Peter Kibatala, avocat de l’opposant.

Cette arrestation et ce processus sur terni l’image de la Présidente Samia Suhulu† À son arrivée au pouvoir il ya un an, elle a multiplié les gages d’ouverture de l’espace démocratique, mais elle a été accusée dans ce dossier de renouer avec les méthodes autoritaires de son prédécesseur John Magufuli. Il y a deux jours, les chefs religieux du pays lui avaient d’ailleurs formellement demandé de mettre fin aux poursuites contre l’opposant.

#Tanzanie #fin #des #poursuites #contre #lopposant #Freeman #Mbowe

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire