Home Actualité internationale Afrique Tchad : le Programme Alimentaire Mondial s’inquiète de la fin imminente de l’aide alimentaire.
Afrique

Tchad : le Programme Alimentaire Mondial s’inquiète de la fin imminente de l’aide alimentaire.

L’ONU s’inquiète de l’arrêt imminent de l’aide alimentaire au Tchad

L’ONU a exprimé mardi son inquiétude quant à un « arrêt imminent » de son aide alimentaire au Tchad en raison de l’afflux massif de réfugiés fuyant la guerre au Soudan et du manque de fonds internationaux. Selon le Programme alimentaire mondial (PAM) de l’ONU, le nombre de réfugiés ayant fui vers le Tchad au cours des six derniers mois est aussi élevé que celui des 20 dernières années depuis le début de la crise au Darfour en 2003. Le PAM alerte sur la suspension de son assistance alimentaire et nutritionnelle à 1,4 million de personnes au Tchad, y compris les nouveaux réfugiés soudanais, en raison de contraintes financières.

Une crise humanitaire oubliée

Le Tchad abrite environ 1,4 million de déplacés internes et de réfugiés en raison des conflits dans le pays et chez ses voisins. Avant le déclenchement d’une nouvelle guerre civile au Soudan en avril 2023, le Tchad comptait déjà plus de 400 000 réfugiés ayant fui la guerre au Darfour entre 2003 et 2020. Aujourd’hui, ce nombre s’élève à près de 900 000. Le PAM prévoit de suspendre son assistance aux déplacés et aux réfugiés du Nigeria, de la Centrafrique et du Cameroun en décembre, en raison du manque de fonds. À partir de janvier 2024, cette suspension sera étendue aux nouveaux réfugiés soudanais.

Appel urgent aux bailleurs internationaux

Le PAM lance un appel urgent aux bailleurs internationaux pour assurer un soutien continu aux populations touchées par la crise au Tchad. L’organisation a besoin de 185 millions de dollars dans les six prochains mois. Médecins sans frontières (MSF) a également souligné la situation critique des enfants réfugiés soudanais au Tchad, qui souffrent de malnutrition aiguë sévère. L’ONG a pris en charge 14 000 enfants depuis le début de l’année, dont près de 3 000 ont dû être hospitalisés. La situation au Darfour est marquée par des violences à grande échelle, suscitant des craintes de génocide.

Mots clés : Tchad, PAM, aide alimentaire, réfugiés, Soudan, crise humanitaire, suspension, fonds internationaux, appel urgent, malnutrition, enfants réfugiés, Darfour, génocide.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

L’Union européenne maintient son soutien militaire à l’Ukraine, selon Macron.

À l’issue d’un Conseil européen extraordinaire qui s’est tenu à Bruxelles, le...

Un an de guerre au Soudan: l’impasse persiste

La guerre au Soudan perdure depuis un an, causant des milliers de...

Chaos et violence au Soudan: un an de guerre sans fin

Le Soudan en proie à un conflit meurtrier entre l'armée et les...

Transition démocratique au Soudan du Sud : avancées vers des élections pacifiques

Le Soudan du Sud progresse vers des élections nationales en 2024, avec...

[quads id=1]