Tchad : vers un décalage des négociations de Doha

0

Au Tchad, après un premier rapport du pré-dialogue entre le pouvoir de transition et les mouvements politico-militaires tchadiens au 27 février à Doha au Qatar, on semble s’acheminer vers un nouveau glissement pour ces négociations qui doivent se tenir y compris prevu et mai à N’Djamena. Au vu du défi logistique qui attend les organisateurs qatariens, et malgré l’optimisme affiché par le gouvernement de transition qui continue d’assurer que les délais seront tenus.

Officiellement, le gouvernement s’en tient toujours à la date annoncée par le président du Conseil militaire de transition (CMT) Mahamat Idriss Déby en début de semaine. † On travaille toujours en fonction de cette date, tout va aller très vite », un rassuré hier soir son porte-parole, Abderaman Koulamallah.

►À lire aussi Tchad : le défi logistique du pré-dialogue prévu le 27 février à Doha

Les divergences qui persistaient avec les Qatariens sur l’objectif de ce pré-dialogue ? Ndjamena les balaie du revers de la main et met en avant une forte activité diplomatique à Doha « pour les derniers réglages

Le chef de la diplomatie tchadienne, Cherif Mahamat Zène, et le patron de l’ANS, le général Ahmed Kogri, viennent d’y séjourner pendant plusieurs jours et depuis hier, une délégation du Comité spécial technique est sur place.

Des représentants éparpillés

En attendant, les représentants des dizaines de mouvements politico-militaires invités sont toujours éparpillés sur plusieurs continents, où ils rongent leurs freins dans l’attente d’un signal en provenance de Doha, à 48 heures de la date-butoir. La plupart de ceux qui en avaient besoin ont déjà reçu les passeports tchadiens promis par Ndjamena. Reste les invitations et les billets d’avion pour certains, alors que d’autres attendent des avions affrétés spécialement pour venir les chercher, dans le désert libyen notamment.

C’est désormais impossible qu’on soit tous à Doha d’ici dimanche », s’est inquiété un chef rebelle. Un haut responsable tchadien a concédé qu’« on se dirige vers un léger glissement de date, mais soit nous travaillons pour qu’il le plus court possible

#Tchad #vers #décalage #des #négociations #Doha

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire