Terrorisme au Burkina Faso : Kaboré exhorte ses compatriotes à ne pas se tromper d’ennemi

0

Le pays célèbre le 61e anniversaire de son indépendance en toute austérité. Toutes les festivités ont été annulées pour respecter la mémoire de toutes les victimes du terrorisme. A cette occasion, le président Roch Marc Christian Kaboré s’est adressé à ses compatriotes. Au cœur de son discours, le rassemblement et l’engagement face au terrorisme.

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudanic

S’adressant à la nation, le président Roch Marc Christian Kaboré a appelé ses compatriotes à se rassembler et à travailler ensemble pour les forces de défense et de sécurité et les volontaires luttant contre le terrorisme. Selon le chef de l’Etat, le terrorisme se nourrit de divisions internes.

« L’histoire de notre peuple a ouvert des blessures, a déclaré le président burkinabè. Ceci explique sans doute l’attitude ambiguë de certains à l’égard du terrorisme. Et pourtant il faut avoir le courage de se regarder en face pour régler tout ce passif douloureux, sans se précipiter, crever par l’abcès pour créer les conditions propices à un nouveau départ, convaincus qu’il Le terrorisme au Burkina Faso est alimenté et entretenu par la haine qui découle de notre histoire politique récente. »

Le président du Faso invite alors la population à ne pas se tromper sur son adversaire ou son ennemi. Il pense qu’ils devraient plutôt se concentrer sur les priorités du moment.

« Il s’agit notamment du retour du gouvernement et des personnes déplacées dans les zones abandonnées, il continue; sécuriser toutes les zones contaminées par des groupes terroristes armés ; poursuivre la mise en place des services sociaux de base dans les différents lieux ; la réorganisation de la défense opérationnelle du territoire avec une plus grande participation de la population. »

Roch Marc Christian Kaboré appelle solennellement les Burkinabè à accepter l’effort de guerre. Il s’engage à mettre en place un système de collecte et de gestion transparente des différentes cotisations.

A lire aussi : Le Burkina Faso appelle au « saut national » contre le djihadisme après deux jours d’attentats

.

#Terrorisme #Burkina #Faso #Kaboré #exhorte #ses #compatriotes #pas #tromper #dennemi

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire