Tigré : les rebelles fixent leurs conditions

0

Près d’un mois après que le gouvernement éthiopien a déclaré un cessez-le-feu au Tigré, les rebelles du TPLF avaient jusqu’ici ignoré la main tendue d’Addis-Abeba… et poursuivi leur offensive dans la région.

Mais ce jeudi, le Front populaire de libération du Tigré a publié une déclaration sur un ensemble de conditions pour d’éventuelles négociations avec le gouvernement éthiopien. Il s’agit en fait d’un bilan d’une série de demandes qu’il avait formulées après le retrait de l’armée éthiopienne de Mekele, qui étaient restées lettre morte.

Désormais le TPLF pose des conditions en 5 points, appelant notamment à la libération des prisonniers politiques, ou à la reprise immédiate des services suspendus comme les télécommunications et l’électricité.

Je ne sais pas si le gouvernement éthiopien se conformera à ces demandes. Il recrute actuellement des masses pour rejoindre l’armée fédérale dans son combat contre les forces tigréennes.

Pendant ce temps, l’ONU a appelé l’Éthiopie à ouvrir des routes vitales pour l’acheminement de l’aide vers le Tigré, où la population a besoin d’une aide humanitaire.

#Tigré #les #rebelles #fixent #leurs #conditions

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire