Togo : les agents de santé réclament plus de ressources et de salaires

0

Tous les hôpitaux du Togo sont perturbés depuis mercredi. Le personnel soignant réuni en collectif syndical exprime son mécontentement à travers un sit-in de deux jours. Il plaide pour de meilleures conditions de travail, mais aussi pour des équipements. Malgré une réunion avec le ministre de la Santé mardi, le sit-in a été maintenu mercredi et devrait se poursuivre jusqu’à jeudi matin.

Avec notre correspondant à Lomé, Peter Sassou Dogbe

Ce fut un sit-in qui s’est terminé par une réunion de débriefing au CHU Sylanus Olympio de Lomé. Une délégation du collectif syndical avait rencontré le ministre de la Fonction publique la veille.

La manifestation de mercredi a duré trois heures, pendant lesquelles le personnel médical a cessé de travailler pour se rassembler dans la cour de l’hôpital. Le même slogan a été suivi dans presque tous les hôpitaux du pays.

« Le sous-effectif était insuffisant même avant le Covid, et le Covid a encore aggravé le problème. Il n’y a pas de scanner dans les bâtiments publics au Togo, ce n’est pas normal. C’est pour l’équipement. Et puis… la maîtrise du Covid est tout un enjeu… », raconte un professionnel de la santé tech qui a souhaité garder l’anonymat.

Le ministre de la Fonction publique, Gilbert Bawara, a déclaré que le gouvernement était conscient des préoccupations des travailleurs, en particulier celles du personnel infirmier. Une session extraordinaire du conseil national de dialogue est prévue la semaine prochaine, assure le ministre. Des mesures fortes devraient être annoncées après la réunion de ce conseil. Mais en attendant, un autre sit-in pour les soignants est prévu jeudi.

.

#Togo #les #agents #santé #réclament #ressources #salaires

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: