Togo : l’une des plus grandes banques publiques cédée à un investisseur burkinabè

0

La Banque togolaise du commerce et de l’industrie, jusqu’à présent détenue à 100 % par l’État togolais, passera sous le contrôle d’IB Holding, une société togolaise détenue par le Burkinabè Mahamadou Bonkoungou. Le gouvernement togolais a adopté mercredi un projet de décision en Conseil des ministres fixant les conditions et le prix de vente (inconnu) de 90% des parts de l’Etat dans le capital social de cette banque.

Avec notre correspondant à Lomé, Peter Sassou Dogbe

C’est une opération en voie d’achèvement. Il était impliqué depuis une dizaine d’années et avait commencé lorsque la Banque togolaise du commerce et de l’industrie, comme d’autres banques au Togo, était en difficulté. Principalement à cause du non-remboursement de prêts qu’elle avait consentis à des créanciers insolvables, mais aussi à certaines sociétés d’État, comme la société cotonnière ou la société des phosphates. A cela s’ajoutent de nombreux échecs de gouvernance.

Financer l’économie nationale plus

Comme indiqué en Conseil des ministres, une grande partie de la BTCI sera cédée à IB Holding le mercredi 11 août. Cette entreprise togolaise est détenue par le Burkinabè Mahamadou Bonkoungou, PDG d’EBOMAF, qui a fait fortune dans les travaux publics sur le continent. Il a été choisi parmi les cinq soumissionnaires qui ont répondu à l’appel d’offres de l’Etat togolais, qui conserve 10% du capital.

Le gouvernement estime que cette privatisation contribuera à la poursuite du financement de l’économie nationale et promet de veiller à ce que les intérêts des travailleurs soient sauvegardés.

.

#Togo #lune #des #grandes #banques #publiques #cédée #investisseur #burkinabè

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: