Trois Italiens et un Togolais enlevés au Mali dans la ville de Sincina

0

Trois Italiens et un Togolais ont été enlevés jeudi soir 19 mai, près de Koutiala, dans le sud du Mali, non loin de la frontière avec le Burkina Faso. Il y a très peu de détails sur cet enlèvement à ce stade, qui n’a pas été revendiqué.

Selon des sources sur place, les quatre personnes ont été enlevées par des hommes armés dans la soirée du jeudi 19 mai, dans la commune de Sincina, à une dizaine de kilomètres de Koutiala. Une information confirmée à RFI par un élu et un gendarme de la zone.

Côté italien, il s’agirait d’un homme d’une cinquantaine d’années, un Témoin de Jéhovah qui se fait appeler Zenke Coulibaly, et ses deux parents, qui ont au moins 70 ans. Ces détails ont été transmis à RFI par un témoin de Jéhovah malien proche d’eux. Il n’y a actuellement aucune information sur les Togolais qui ont été enlevés avec eux. L’enlèvement n’a pas été revendiqué.

L’ambassade d’Italie a été mobilisée mais a refusé de faire une déclaration. A Rome, le ministère des Affaires étrangères a simplement indiqué qu’il était occupé » aux vérifications d’usage La mission diplomatique du Togo à Bamako n’a pas d’informations supplémentaires.

Les régions de Koutiala et Sikasso, à la frontière avec le Burkinabè, ne sont pas l’épicentre des activités des groupes jihadistes. Mais des attentats y sont parfois commis, par exemple contre des postes de l’armée malienne. Une religieuse colombienne a été enlevée près de Sikasso en 2017 par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (Gsim), lié à Al-Qaïda au Maghreb islamique. Sœur Gloria Argoti a été libérée en octobre 2021après plus de quatre ans de captivité.

#Trois #Italiens #Togolais #enlevés #Mali #dans #ville #Sincina

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire