Tunisie : le tribunal administratif de Tunis suspend la révocation de 57 juges ordonnée par Kaïs Saïed

0

Revers du président Kaïs Saïed : le tribunal administratif de Tunis a suspendu l’exécution de sa décision de juin de destituer 57 juges. Une mesure qui avait suscité l’indignation dans le pays. Selon le porte-parole du tribunal, un certain nombre de magistrats ont finalement pu regagner leur salle d’audience après avoir étudié les dossiers d’appel.

Après examen des données factuelles et judiciaires en vigueur lors de l’enquête, 48 des 57 magistrats révoqués par le président tunisien ont été autorisés à reprendre le travail, selon le tribunal administratif.

« Corruption financière et morale »

En juin, Le président Kais Saied a publié un décret révoquant ces jugessoupçonné de corruption, pour « changer au cours de certains cas et pour perturber les enquêtes sur les affaires de terrorisme. La liste des coûts comprenait également des coûts de  » corruption financière et morale », ce que les juges démentent.

Mourad al Masoudi, président de l’Association des jeunes magistrats tunisiens et l’un des juges révoqués, affirme que le tribunal administratif a pris cette décision après avoir découvert que ces juges n’avaient rien à voir avec ces allégations. Ils ne font pas non plus l’objet de plaintes pénales, disciplinaires ou morales. Ils n’avaient même pas de dossiers.

Décret présidentiel suspendu

La décision du tribunal administratif a normalement pour effet de suspendre la décision présidentielle, qui a été rejetée par les syndicats et les partis politiques. Tous se réjouissent aujourd’hui de cette décision de la justice tunisienne.

Le palais présidentiel n’a pas encore communiqué.

► À lire aussi : Tunisie : « Même sous Ben Ali on n’avait pas connu une telle mainmise »

#Tunisie #tribunal #administratif #Tunis #suspend #révocation #juges #ordonnée #par #Kaïs #Saïed

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire