Turquie : le fils du président somalien prend la fuite suite à un accident mortel

0

Le fils du président somalien accusé d’homicide involontaire en fuite

Le fils du président somalien, Mohammed Hassan Cheikh Mohamoud, est accusé d’homicide involontaire pour avoir renversé et tué un coursier à Istanbul. Suite à cet accident tragique, le suspect a pris la fuite et fait désormais l’objet d’un mandat d’arrêt international. Cette affaire a suscité une vive émotion en Turquie, notamment de la part du maire d’Istanbul, Ekrem Imamoglu, qui dénonce le fait que le suspect ait été libéré sans contrôle judiciaire après un premier rapport de police.

Un accident tragique et une fuite suspecte

Selon le rapport de police, l’accident s’est produit le 30 novembre lorsque le fils du président a heurté violemment un coursier à moto en pleine journée. Malheureusement, la victime, Yunus Emre Göcer, est décédée six jours plus tard à l’hôpital. Le procureur de la république a émis un mandat d’arrêt à l’encontre du chauffard, mais celui-ci avait déjà disparu depuis le 2 décembre lorsque les policiers se sont rendus à son domicile. Un mandat d’arrêt international a donc été émis contre lui par le bureau du procureur général d’Istanbul.

Des relations étroites entre la Turquie et la Somalie

La Turquie entretient depuis une dizaine d’années des relations étroites avec la Somalie, considérée comme un « pays frère ». La Somalie, avec ses 17 millions d’habitants majoritairement musulmans, est le principal partenaire économique de la Turquie dans la Corne de l’Afrique. Les deux pays collaborent notamment dans les domaines de la construction, de l’éducation, de la santé et de la coopération militaire.

Mots clés : Turquie, fils, président, somalien, fuite, accident, mortel, mandat d’arrêt, international, relations, Somalie.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire