Home Actualité internationale Afrique Zimbabwe : le vice-président annonce le blocage d’une bourse pour les personnes LGBTQ+
Afrique

Zimbabwe : le vice-président annonce le blocage d’une bourse pour les personnes LGBTQ+

Le blocage d’une bourse universitaire pour les jeunes LGBTQ+ au Zimbabwe

Le vice-président puissant du Zimbabwe, Constantino Chiwenga, a récemment déclaré que le gouvernement bloquera une bourse universitaire destinée aux jeunes LGBTQ+. Cette décision a suscité une vive réaction des groupes de défense des droits humains, qui la considèrent comme une perpétuation des pratiques homophobes du pays africain.

La bourse d’études de l’université d’État, parrainée par GALZ, une organisation de membres pour les LGBTQ+ au Zimbabwe, vise à offrir un accès égal aux universités d’État aux personnes LGBTQ+ souvent ostracisées par leur famille. Cependant, le vice-président Chiwenga a qualifié cette initiative de « défi direct » à l’autorité du gouvernement, affirmant que les valeurs promues par la bourse sont étrangères, anti-vie, non-africaines et non-chrétiennes.

Une coalition de groupes de défense des droits humains a exprimé sa préoccupation quant à la sécurité des minorités sexuelles et de genre au Zimbabwe. Cette déclaration souligne l’hostilité persistante des autorités et de certaines sections de la société envers la communauté LGBTQ+ dans le pays.

Hostilité envers la communauté LGBTQ+ au Zimbabwe

Le Zimbabwe a une histoire de discrimination contre les personnes LGBTQ+, avec des lois criminalisant l’activité homosexuelle et interdisant les mariages entre personnes de même sexe. Le président Emmerson Mnangagwa, arrivé au pouvoir en 2017, a été moins vocal dans sa rhétorique anti-LGBTQ+, mais la menace de Chiwenga de bannir la bourse met en lumière l’hostilité continue des autorités et de certaines sections de la société.

La déclaration du vice-président Chiwenga souligne les tensions persistantes entre les autorités zimbabwéennes et la communauté LGBTQ+, mettant en lumière la nécessité d’une plus grande tolérance et de la protection des droits des minorités sexuelles et de genre dans le pays.

#Zimbabwe #LGBTQ+ #bourse universitaire #discrimination #droits humains #homophobie #Emmerson Mnangagwa #Constantino Chiwenga #communauté LGBTQ+ #hostilité

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Lutte contre l’hyperinflation : le Zimbabwe adopte une nouvelle monnaie

Emmerson Mnangagwa, Président du Zimbabwe Plongé dans une profonde crise économique depuis...

Vent de changement : Cabral Libii défie Paul Biya et Etoudi

Cabral Libii félicite le nouveau président sénégalais et annonce un vent de...

Annonce majeure de l’UEFA avant Real Madrid – Manchester City

L'UEFA prévoit une annonce majeure à deux jours du match Real Madrid...

20 millions de vies en péril : la sécheresse frappe l’Afrique australe

Sécheresse en Afrique australe: une menace pour des millions de personnes Selon...

[quads id=1]