Alassane Ouattara dans le collimateur de la justice

0

La justice malienne a ouvert une enquête préliminaire vendredi 11 février 2022 pour « attentat ou tentative d’attentat et complicité dans la sécurité intérieure et extérieure du Mali ». La recherche devrait conduire à des interlocuteurs d’une conversation téléphonique dont les voix sont très proches de celles d’Alassane Ouattara et de Boubou Cissé.

L’enregistrement de la conversation téléphonique circule sur le réseaux sociaux Depuis vendredi. On pense entendre l’ancien Premier ministre malien Boubou Cissé et le président ivoirien Alassane Ouattara. Leur discussion portait sur la junte militaire à propos desquels ils ont fait des commentaires désagréables.

Sur cet enregistrement de près de cinq minutes, on entend l’ancien ministre malien et ADO parler de l’impact des sanctions de CEDEAO sur l’économie malienne et sur les finances publiques. La capacité de la gestion Chefs militaires et aide russe à la lutte contre le terrorisme sur le sol malien sont au menu de leur conversation.

Après avoir entendu ces commentaires peu favorables, dirigeants Les Maliens ont pris leur décision. Rechercher prématuré est ouvert. Le Procureur de la République du Tribunal de la Commune IV de Bamako confirme que cet enregistrement fait bien l’objet de l’enquête qui vient d’être ouverte.

L’authenticité de l’enregistrement est « en cours de vérification » par Justice malien. Bien que les voix d’Alassane Ouattara et de Boubou Cissé semblent très reconnaissables, elles peuvent être des imitations ou même Rencontre† Les internautes maliens interprètent déjà cet enregistrement comme la preuve d’un « plan machiavélique », rapporte RFIA

Source: DoingBuzz

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire