Alerte coronavirus: les caisses de l’Etat sont vides voici pourquoi

    0
    22

    Le ministre camerounais de la Santé a annoncé la création d’un fond de solidarité pour la prise en charge des malades du coronavirus. Ça tombe au moment où il annonce que le pays enregistre désormais 193 cas de patients atteints de Covid-19 et 6 morts.

    Et la bonne nouvelle du docteur Manaouda Malachie qu’on considère désormais comme le ministre des annonces funèbres lors de son intervention le 30 mars 2020 sur les antennes de la Crtv, le média public, est que l’État va mettre en place un fond de solidarité . L’initiative, dit-il, est de Paul Biya, président de la République du Cameroun, invisible depuis le début de la pandémie .

    Le fond en question, selon le ministre de la Santé, doit être fourni par des apports privés et publics. L’initiative entre en vigueur à partir de ce mardi 31 mars 2020. Aucun chiffre n’est avancé concernant la contribution du gouvernement camerounais alors que le président du Niger a annoncé 1000 milliards de francs CFA débloqués pour la lutte contre le coronavirus, Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire a avancé 200 milliards de francs CFA, Sassou Nguesso 100 milliards de francs CFA, etc.

    Le régime Biya qui vient de dilapider 3000 milliards de francs CFA pour une foireuse CAN 2019 qui n’a jamais eu lieu, tend maintenant la main aux pauvres Camerounais qui sont contraints au confinement et au chômage sans le moindre dédommagement.

    Le Cameroun vient de bénéficier de 500 millions de la part de la BDEAC. Ayant pris part à la 3ème session extraordinaire du Comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (PREF-CEMAC), qui s’est tenue le 28 mars 2020 à Brazzaville au Congo, à l’initiative du président congolais Denis Sassou Nguesso, les ministres des Finances et de l’Economie des États membres ont ainsi participé au volet qui était consacré à l’évaluation de l’impact du COVID-19 sur les économies de la sous-région.

    Louis Paul Motaze, le patron du portefeuille des Finances qui représentait le Cameroun a confié au sortir de cette réunion, que l’on a appris que chaque pays membre recevra une allocation de la Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale (BDEAC) pour soutenir son économie durant cette pandémie. «Avant de venir ici, le président de la BDEAC m’a informé avoir accordé à chaque État un premier appui de 500 millions de FCFA. La BDEAC également, lors de la dernière réunion, a fait une ligne de crédit de 90 milliards de FCFA, et qui seront mis à la disposition de la BDEAC pour les investissements publics des États. Et nous avons insisté, pour des investissements dans le domaine de la santé», a déclaré le ministre des Finances du Cameroun .

    Que de milliards engloutis pour des projets jamais aboutis. Mais quand il s’agit de sauver des vies contre la pandémie du coronavirus, les dirigeants du Cameroun qui sont milliardaires, demandent de l’aide au peuples et aux institutions financières internationales pour encore endetter le pays.

    Selon les chiffres publiés en janvier 2020 par le FMI faisaient état d’une dette du Cameroun de 590 millions de dollars US, et à l’analyse, l’institution de Bretton Woods indiquait que le pays courait un risque élevé de surendettement.


    SOURCE: https://www.w24news.com/alerte-coronavirus-les-caisses-de-letat-sont-vides-voici-pourquoi/?remotepost=141319

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]