Alexandre Dumas père : Google lui rend hommage, retour sa biographie

    0
    12

    Google rend hommage ce vendredi à Alexandre Dumas père, l’un des écrivains français les plus importants du XIXe siècle. Retour sur la vie de l’auteur des « Trois mousquetaires ».

    Le célèbre doodle de Google rend hommage ce vendredi à Alexandre Dumas père, le célèbre auteur des « Trois mousquetaires ». L’écrivain français n’est pas né, ni mort, un 28 août, mais cette date a été retenue par le moteur de recherche pour autre chose. C’est ce jour-là, en 1844, que le « Journal des débats » a publié la première partie de l’autre grande oeuvre d’Alexandre Dumas, « Le comte de Monte-Cristo ». Le journal continuera pendant deux ans à publier des extraits du roman, jusqu’à sa parution complète en 1846. Un hommage qui permet de se replonger dans la vie de l’un des auteurs français les plus vénérés du XIXe siècle, dont les livres ont été traduits dans des dizaines de langues.

    Alexandre Dumas (appelé aussi Dumas père, pour le distinguer avec son fils et homonyme, Alexandre Dumas fils) naît le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts. Il est l’enfant d’un père général mulâtre, Thomas Alexandre Davy de La Pailleterie, dit Dumas, premier général d’origine afro-antillaise de l’armée française, et d’une mère aubergiste. Orphelin de père dès l’âge de 4 ans, le jeune Alexandre passe une enfance peu réjouissante. Il s’initie à la poésie, puis part s’installer à Paris dès 1822. Après s’être imprégné d’une certaine culture littéraire (Shakespeare, Walter Scott), il fréquente assidument les théâtres parisiens. Dumas écrit et présente ensuite sa pièce Henri III et sa cour, drame historique, prééminence de la révolution romantique théâtrale.

    Alexandre Dumas connaît un succès grandissant avec les autres pièces qu’il rédige par la suite. Mais, dilapidant son argent, il est contraint d’écrire des pièces médiocres, lassant le public. Dumas atteint l’apogée de sa gloire grâce au roman-feuilleton. En mars 1844, il publie son coup d’essai, les Trois Mousquetaires. Les aventures des mousquetaires d’Artagnan, Athos, Porthos et Aramis deviennent immédiatement populaires, faisant grimper les ventes du journal Le Siècle dans lequel elles sont publiées. Ce roman popularise le genre du roman de capes et d’épées. Il consolide sa célébrité avec le Comte de Monte-Cristo, lui aussi publié sous forme de roman feuilleton. Ces deux énormes succès ont été écrits avec la participation d’Auguste Maquet, nègre littéraire travaillant pour Dumas. Ces collaborations ont permis au très prolifique Dumas d’écrire un nombre impressionnant de livres. Grâce à ses aides, il enrichit à un rythme effréné sa bibliographie avec des drames et romans historiques comme la Reine Margot, les Quarante-cinq, Mémoires d’un médecin…

    Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

    Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

    Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

    Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

    Alexandre Dumas, fortuné mais extrêmement dépensier, se fait construire un formidable château. En 1844, il acquiert un ancien vignoble au Port-Marly, et charge l’architecte Hippolyte Durand de lui construire le château de Monte-Cristo. Il passe également commande pour se faire construire ce qu’il surnomme le Château d’If, un cabinet de travail dans lequel il peut écrire et s’isoler. Le fabuleux château est couvert de louanges par Honoré de Balzac et est inauguré en juillet 1847, mais Alexandre Dumas est contraint de le mettre en vente dès 1848. Son théâtre ayant fait faillite suite à la révolution de Février, il doit trouver suffisamment d’argent pour rembourser ses créanciers. Il continue d’écrire de manière frénétique pendant des années. En 1870, il est victime d’un AVC en septembre, le laissant à moitié paralysé. Il décède à l’âge de 68 ans, dans les alentours de Dieppe, le 5 décembre 1870. Monstre sacré de la littérature française, Alexandre Dumas a eu deux fils, Alexandre Dumas fils et Henry Bauër, tous deux devenus écrivains comme leur père.

    Sommaire

    Biographie courte d’Alexandre Dumas
    Les livres d’Alexandre Dumas
    La maison d’Alexandre Dumas
    Alexandre Dumas : dates clés
    Citations d’Alexandre Dumas

    Le célèbre doodle de Google rend hommage ce…

    Je gère mes abonnements push

    Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

    Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

    Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

    Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here