Après avoir ouvert les bars, voici ce que les maîtres du Cameroun offrent pour limiter la casse

    0
    28

    Face aux difficultés économiques occasionnées par les mesures barrières prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le Cameroun a ouvert ses bars et discothèques à la surprise générale.

    Une décision du gouvernement que beaucoup d’analystes ne comprennent toujours pas quand on sait que ce pays est l’un de ceux ou l’on retrouve le plus grand nombre de cas de coronavirus en Afrique centrale.

    Beaucoup d’observateurs prédissent même l’hécatombe pour le Pays de Paul Biya, qui a pris cette décision afin de renflouer les caisses de l’Etat bientôt incapable de payer les salaires et donc exposé à des risques de soulèvement.

    La solution du FMI et du Pnud

    Cette décision des autorités camerounaises aurait selon nos informations été dictées par les investisseurs étrangers qui voient les milliards qu’ils ont investi dans l’industrie de la boisson et de l’alcool en train de tomber à l’eau à cause du coronavirus.

    Il va de sois que la conséquence de cette décision seront désastreuses et des millions de Camerounais risquent d’être contaminés et des centaines risquent de mourir. Pour faire face à cela, la Banque mondiale et le Pnud offrent du matériel de secours et de quoi limiter la casse. Ces institutions offrent 20 respirateurs, 225 masques de protections et 2040 thermo-flashsau Cameroun pour faire face à ce qui se prépare.

    Financé a hauteur de 6 millions de Dollars, ces équipements ont été reçus par le ministre de la santé, le Dr Manaouda Malachie.


    SOURCE: https://bit.ly/2VFi7Qj

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here