Assassinat de Samuel Wazizi: Voici comment Maurice Kamto sonne le glas du régime Biya

    0
    7

    L’annonce de l’assassinat du journaliste anglophone Samuel Wazizi par Equinoxe TV vient alourdir le climat de terreur qui règne au Cameroun depuis plus de 4 ans déjà. Récemment, c’est le massacre des enfants de Ngarbuh qui avait glacé le sang aux camerounais. Un crime de trop, s’indignent les avocats et des organismes de défenses des droits de l’Homme.

    Le gouvernement s’est pour l’instant enfermé dans un mutisme, quant au leader du MRC, il dénonce cette nièle violation des droits de l’homme au Cameroun sur son compte twitter. « Samuel Abuwe (Wazizi) était l’un des nombreux journalistes derrière les barreaux de #Cameroon simplement pour avoir fait son travail. Je suis profondément attristé par sa mort après avoir été torturé en détention. C’est choquant. Notre pays ne progressera jamais, ne réussira jamais tant que nos droits humains fondamentaux ne seront pas respectésé, a -t-il écrit.

    Son parti a aussi sorti un coommuniqué et condamne « sans réserve ces actes et traitements odieux et barbares d’un régime pour lequel la vie des camerounais n’a aucune valeur. Il rappelle que le jeune Abuwe Ajieka alias Samuel Wazizi n’est qu’une victime de plus, après tant d’autres, qui ont payé de leurs vies le prix de l’exercice de leur métier ». Les arrestations et détentions arbitraires sont récurrents au pays de Paul Biya en proie à de profondes crises socio-politiques.

    Le MRC demande justice pour Samuel Wazizi et exige que les responsables de ces actes à tous les niveaux y compris les donneurs d’ordre soient identifiés, poursuivis devant les tribunaux et sanctionnés selon la loi.

    Eu égards à toutes ces injustices notamment assassinats, barbaries qui se déroulent dans le pays, le MRC qui avoir rappelé le nombre de ses militants qui sont toujours détenus arbitrairement dans des conditions indignes, appelle « la population à à s’indigner et à se mobiliser contre le régimé Biya pour arracher leur dignité et leur liberté confisquées par ce régime criminel. »

    Source: www.camerounweb.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here