Assimi Goita peut compter sur la Mauritanie

0

Une délégation mauritanienne s’est rendue au Mali le samedi 22 janvier 2022. Conduit par Ismail Ould Cheick Ahmed, ministre des affaires étrangères chargé de la coopération et des mauritaniens de l’extérieur, le groupe a discuté avec le Colonel Assimi Goita, président de la transition malienne. Il s’agissait d’amitié et de fraternité entre les deux nations.

Le colonel Assimi Goita a reçu la délégation mauritanienne à sa résidence de katy. Le groupe de représentants conduit par Ismail Ould Cheickh Ahmed a délivré un message d’amitié et de fraternité du président de la République islamique de Mauritanie, Mohamed Ould Cheickh El Gazouani.

Cette rencontre intervient après la mort de sept Mauritaniens sur le territoire malien. C’est aussi le sujet principal qui a motivé les discussions entre les protagonistes. A l’issue de l’audience, Ismail Ould Cheickh Ahmed a déclaré à la presse qu' »il est important de venir discuter des stratégies communes qui permettront de renforcer notre coopération pour prévenir ce genre d’incidents ».

Le ministre mauritanien indique que la stratégie élaborée en collaboration avec le Junte malienneconsiste à « permettre aux citoyens de franchir chaque jour les frontières sans heurts dans un système coordonné ».

Accompagnement en cas d’adversité

Le gouvernement malien, pour sa part, indique à travers un communiqué avoir pris connaissance des autorités mauritaniennes de cet incident sécuritaire entre Tarabakoro et Akor dans la région de Nara le 17 janvier. En ce sens, le directeur du colonel Assimi Goita a annoncé l’ouverture « d’une enquête transparente ». Les résultats de cette enquête seront partagés avec la partie mauritanienne. Et les auteurs de ces actes tragiques porteront le poids de leurs actes.

« Face à l’adversité que traverse notre pays, le gouvernement trouve inquiétant la survenance de cet incident, 24 heures après une importante visite de travail à Nouakchott pour assurer un ravitaillement normal de la population malienne frappée par les sanctions, illégales et inhumaines. CEDEAO et UEMOA indique le communiqué de presse.

Dans son communiqué, le gouvernement malien « décline toute responsabilité et souligne qu’à ce stade aucun élément n’implique les forces armées maliennes ». L’exécutif assure que les soldats maliens « respectent la sainteté » avec les corps mauritaniens vêtus.

En outre, le document mentionne également la renforcer la coopération dans la lutte contre l’insécurité avec les forces de défense et de sécurité mauritaniennes. Les autorités maliennes ont également remercié la Mauritanie pour son « soutien multiforme et surtout sa solidarité agissante ».

La source

Source: DoingBuzz

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire