« Condamnation à perpétuité de Hassan Diab en son absence pour l’attentat de la rue Copernic »

0

La cour d’assises spéciale a condamné Hassan Diab, un Libano-Canadien, à la réclusion criminelle à perpétuité pour l’attentat à la bombe contre la synagogue de la rue Copernic à Paris en 1980. L’attentat avait fait quatre morts et des dizaines de blessés. Diab, qui était absent lors du procès, a toujours protesté de son innocence. L’accusation avait requis la peine maximale, estimant qu’il était l’auteur de cet attentat antisémite. La défense avait plaidé l’acquittement. Le dossier s’appuyait essentiellement sur des renseignements qui ont attribué l’attentat au Front populaire de libération de la Palestine-Opérations spéciales (FPLP-OS), un groupe dissident du FPLP.

La cour n’a vu que des photos en noir et blanc de Diab, dont la chaise est restée vide dans le prétoire. La défense et l’accusation ont surtout bataillé autour d’une photographie de piètre qualité du passeport d’Hassan Diab, au cœur de l’accusation. Pour le parquet national antiterroriste, cet élément était extrêmement incriminant et les alibis qui ne tiennent pas d’Hassan Diab au sujet de son passeport ont fini d’emporter la conviction de sa culpabilité. La défense avait rétorqué qu’aucun élément matériel, aucune preuve ne permettait d’affirmer que l’ancien étudiant de sociologie était en France au moment des faits.

L’audience aura permis de libérer la parole d’une poignée des 320 fidèles présents dans la synagogue quand la bombe a explosé dans la rue à l’extérieur, nouvellement constituée partie civile après quatre décennies d’un mutisme contraint. Elles ne sont pas mues par un esprit de vengeance et ne cherchent pas particulièrement un coupable, une tête que l’on voudrait promener au bout d’une pique, mais elles veulent que justice passe.

Mots clés: Attentat, synagogue, rue Copernic, Paris, Hassan Diab, Libano-Canadien, réclusion criminelle, perpétuité, Front populaire de libération de la Palestine-Opérations spéciales, FPLP-OS, passeport, preuve, mutisme contraint, justice.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: