Home Actualité internationale Au Pérou, urgence sanitaire face à une flambée de cas de Guillain-Barré, syndrome neurologique grave
Actualité internationale

Au Pérou, urgence sanitaire face à une flambée de cas de Guillain-Barré, syndrome neurologique grave

Après une épidémie de dengue, le Pérou connaît une recrudescence des cas de Guillain-Barré, un syndrome neurologique pouvant entraîner la mort dans les cas les plus graves. Le pays a adopté l’état d’urgence sanitaire pour trois mois.

Le Pérou déclare l’état d’urgence sanitaire national en raison de l’augmentation des cas de syndrome de Guillain-Barré

Le gouvernement péruvien a déclaré l’état d’urgence sanitaire national en raison de l’augmentation des cas du syndrome neurologique de Guillain-Barré (SGB). Cette décision vise à protéger la santé et la vie de la population et permettra au Pérou de s’approvisionner en immunoglobuline pour traiter les patients atteints de cette maladie rare. Plus de 12 millions de soles péruviens seront alloués à l’achat de traitements et d’équipements pour lutter contre le SGB. Au 10 juillet, plus de 180 cas de SGB ont été recensés, dont quatre décès.

Le syndrome de Guillain-Barré : une maladie rare et ses conséquences

Le syndrome de Guillain-Barré est une maladie rare qui se caractérise par une faiblesse musculaire pouvant entraîner une paralysie des membres et des difficultés respiratoires. Environ 30 % des patients atteints de SGB nécessitent une assistance respiratoire. Cette maladie survient généralement quelques semaines après une infection virale ou bactérienne. Dans le cas du Pérou, la recrudescence du SGB pourrait être liée à l’épidémie de dengue que le pays connaît depuis plusieurs mois. Cependant, il est encore trop tôt pour établir un lien définitif entre les deux.

Le lien entre le vaccin anti-Covid et le syndrome de Guillain-Barré

Des inquiétudes ont également été soulevées quant à un possible lien entre le vaccin anti-Covid et le syndrome de Guillain-Barré. Cependant, selon le professeur Nicolas Weiss, ce risque est à relativiser. Le risque de développer un SGB après la vaccination est moins important que celui de développer un SGB suite à une infection. Dans le cas du Pérou, il est exclu que les campagnes de vaccination contre le Covid-19 aient une incidence sur l’augmentation des cas de SGB, car elles sont trop anciennes.

Mots clés : Pérou, état d’urgence sanitaire, syndrome de Guillain-Barré, immunoglobuline, dengue, vaccination Covid-19, maladie rare, faiblesse musculaire, paralysie, difficultés respiratoires.

A LIRE AUSSI ...

Le Nigeria lance un nouveau vaccin révolutionnaire contre la méningite

Vaccin Un vaccin innovant, qui offre une protection inédite contre la méningite,...

Déploiement audacieux : Vaccins antipaludiques en Afrique

L'OMS organise un atelier à Douala sur les vaccins antipaludiques en Afrique....

Le pape brave sa santé pour la messe pascale

Le pape François préside la messe de Pâques malgré sa santé défaillante...

« Les éloges de Materazzi sur Samuel Eto’o : un talent inégalé »

Les éloges de Materazzi envers Samuel Eto’o Marco Materazzi, ancien défenseur de...

[quads id=1]