Home Actualité internationale Avion AUKUS Gravy : 633 000 dollars par mois de vols, avec le contribuable qui paie la note – Michael West
Actualité internationale

Avion AUKUS Gravy : 633 000 dollars par mois de vols, avec le contribuable qui paie la note – Michael West

Amid rising doubts about US commitment, the AUKUS nuclear submarine program team has racked up a travel bill of $15.2m.

Le programme de sous-marins nucléaires AUKUS accumule une facture de voyage de 15,2 millions de dollars

Le programme de sous-marins nucléaires AUKUS a accumulé une facture de voyage de 15,2 millions de dollars au cours des deux dernières années. Cette somme est considérable, mais dans le contexte du programme opulent de 368 milliards de dollars d’Anthony Albanese, les personnes impliquées considèrent ces 15 millions comme une goutte d’eau dans un océan de fonds. Rex Patrick se penche sur les détails de cette dépense. En réponse à une demande d’accès à l’information au nom de la sénatrice Jacqui Lambie, l’Agence des sous-marins australiens a révélé avoir dépensé 15,2 millions de dollars de fonds publics pour des voyages au cours des deux dernières années. Pendant cette même période, le vice-amiral Jonathon Mead, responsable du programme AUKUS, a dépensé 197 000 dollars pour six voyages à Washington DC et deux voyages à Londres. Trois de ces voyages ont coûté plus de 30 000 dollars chacun. Cette nouvelle intervient alors que le programme de 368 milliards de dollars rencontre des difficultés au Congrès. Le Congrès américain commence à poser des questions difficiles au département américain de la Défense sur l’impact de la transfert de sous-marins de classe Virginia à l’Australie, alors que la Marine américaine ne parvient pas à atteindre ses propres objectifs en termes de nombre et de disponibilité des sous-marins.

Les difficultés du programme de construction et de maintenance des sous-marins américains

Le programme de construction et de maintenance des sous-marins américains rencontre des difficultés, avec des dépassements de coûts, des retards et des problèmes d’approvisionnement. Dans ce contexte, les sous-marins destinés à l’Australie pourraient signifier moins de sous-marins pour la Marine américaine, alors que l’armée américaine est convaincue qu’un conflit avec la Chine est imminent. Le ministre de la Défense Richard Males a également compliqué les choses en assurant à la base du Parti travailliste qu’aucune promesse n’a été faite en échange du transfert des sous-marins, selon laquelle la Marine royale australienne se joindrait à un combat pour Taïwan. De nombreux observateurs avertis commencent à penser que ce programme mal pensé ne se concrétisera tout simplement pas. Il n’y aura pas de sous-marin nucléaire, seulement l’odeur persistante d’un bateau bureaucratique.

Les enjeux pour les officiers supérieurs et les contribuables

Les officiers supérieurs bénéficient de cet arrangement. La construction de l’alliance AUKUS est une formidable opportunité de carrière et institutionnelle pour eux. Les officiers supérieurs et les responsables qui dirigent nos forces de défense peuvent se concentrer sur ce qu’ils considèrent comme une chose beaucoup plus importante : une alliance qui implique des réunions importantes, des décisions importantes, des voyages à l’étranger et, pour certains, des échanges de postes. Pour eux, l’intégration efficace des forces de défense australiennes dans les plans stratégiques des États-Unis implique de se hisser au niveau supérieur. Le vice-amiral Mead prendra sa retraite d’ici peu et il sera déjà parti lorsque les contribuables découvriront ce qu’ils ont payé, ou plutôt ce qu’ils n’ont pas payé, pour ce programme. De nombreux observateurs avertis pensent de plus en plus que ce programme mal pensé ne se concrétisera tout simplement pas. Il n’y aura pas de sous-marin nucléaire, seulement l’odeur persistante d’un bateau bureaucratique.

Mots clés : AUKUS, sous-marins nucléaires, dépenses de voyage, programme de défense, Marine américaine, Chine, Australie, alliance, coûts, retards, sécurité nationale.

A LIRE AUSSI ...

Liberia : le président Joseph Boakai lance un audit anti-corruption

Le président du Liberia, Joseph Boakai, ordonne un audit de trois institutions...

CAN 2023 : Tom Saintfiet dévoile les inquiétants détails du voyage de la Gambie

Tom Saintfiet révèle les détails alarmants du voyage de la Gambie Le...

Nigeria : une enquête anti-corruption vise le groupe Dangote

Le groupe Dangote visé par une enquête anticorruption Le principal conglomérat industriel...

Carlo Ancelotti reste au Real Madrid, les détails du nouveau contrat signé sont officiels !

Officiel : Carlo Ancelotti reste au Real Madrid, les détails du nouveau...

[quads id=1]