Boycott des élections: Voici pourquoi le Préfet de la vallée du Ntem s’attaque au MRC

    0
    21

    Alors que des forces dissidentes multiplient des stratégies pour un échec cuisant du très important rendez-vous électoral du 09 février prochain, Monsieur BOUBA HAMAN, dans le cadre de sa tournée de prise de contact dans son unité administrative effectuée du 06 au 13 janvier 2020, a appelé tous ses administrés aux urnes.

    «Etre des bons citoyens ». C’est tout le bien que le nouveau numéro 1 du département de la Vallée du Ntem souhaite à ses administrés durant et après son magister. Installé le 15 octobre 2019 par le Gouverneur de la Région du Sud, le Préfet de la Vallée du Ntem n’a depuis lors, de cesse de faire connaitre sa méthode et sculpter le model de citoyen auquel doit s’arrimer tous les camerounais vivant sur son unité de commandement. Après avoir visité au préalable tous les services publics, parapublics et privés existant dans la ville d’Ambam, Chef-lieu de département, Monsieur BOUBA HAMAN a entamé le 06 janvier 2020 la première phase de sa tournée de prise de contact qui l’a conduit dans plus d’une dizaine de localités de la Vallée du Ntem, avec comme ultime escale le 13 du mois en cours dans la ville d’Ambam. « Le premier rendu de cet exercice c’est déjà de découvrir la circonscription administrative dont j’ai la charge. Bien évidemment, il est également question d’entrer en contact avec mes populations, échanger avec elles et de leur présenter ma vision de comment je souhaite conduire cette unité administrative dans l’exécution des missions qui m’ont été assignées. C’était un exercice passionnant. Partout où on est passé, des préoccupations ont été soulevées et nous les avons enregistrées. Mais nous avons davantage rassuré ces populations de ce que nous sommes ici pour travailler avec elles. Nous ne sommes pas venus les combattre, au contraire, nous sommes là pour les encadrer, les accompagner dans leurs activités (…). Dans les jours avenir, nous allons donc essayer d’implémenter et de suivre toutes les orientations que nous avons données à nos populations pour que nous puissions accéder au développement. Notre bonheur en tant qu’autorité administrative réside dans le bien-être des populations », nous a confiés monsieur le Préfet.

    Mais l’autorité administrative n’a pas perdu de vue que notre pays traverse des périodes sensibles, en cette veille des échéances électorales pour les députés et les conseillers municipaux, prévues pour le 09 février 2020. Au moment où les forces sécessionnistes qui sapent la quiétude des populations dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest semblent être de connivence avec une certaine opposition radicalisée pour tenter d’imposer aux camerounais la carte du boycott à l’effet de manquer à ce moment perçu comme tournant décisif dans l’implémentation de la décentralisation au Cameroun, le Préfet de la Vallée du Ntem appelle tous ses administrés aux urnes le 09 février prochain. « Un bon citoyen c’est aussi celui qui participe activement à la vie politique de son pays. Notamment qui exerce son droit de vote. Ça ne sert rien de se plaindre par exemple de la gestion d’un Maire issu des élections auxquelles on n’a pas pris part », va-t-il laisser entendre à ses populations.


    SOURCE : https://www.w24news.com/boycott-des-elections-voici-pourquoi-le-prefet-de-la-vallee-du-ntem-sattaque-au-mrc/?remotepost=29923

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here