Bradley Cooper dans la tourmente après la bande-annonce de Leonard Bernstein révélant un nez prothétique.

0

Bradley Cooper faces criticism for « Jewface » in biopic trailer

Le dernier film de Bradley Cooper, Maestro, un biopic sur le chef d’orchestre et compositeur Leonard Bernstein, suscite la controverse en raison de l’apparence de l’acteur dans le rôle principal. Dans la bande-annonce du film, Cooper est vu portant une prothèse faciale qui modifie son apparence pour ressembler à Bernstein. Cette transformation a été qualifiée de « Jewface » par certains critiques, faisant référence à la pratique controversée du blackface ou du yellowface. Tracy-Ann Obermann, actrice britannique et militante, a critiqué Cooper sur les réseaux sociaux, affirmant que si l’acteur ne pouvait pas jouer le rôle sans prothèse, il aurait dû être remplacé par un acteur juif.

La controverse autour de Maestro fait écho à d’autres cas de « blanchiment » ou de « déjudéisation » dans l’industrie cinématographique. Récemment, le choix de Cillian Murphy pour incarner le physicien nucléaire J. Robert Oppenheimer dans le biopic de Christopher Nolan a également été critiqué. Certains estiment que ces choix de casting contribuent à l’effacement des figures juives de l’histoire et à la négligence de la représentation des minorités juives dans l’industrie du cinéma.

Malgré les critiques, Bradley Cooper a reçu le soutien des enfants de Leonard Bernstein, qui ont défendu son choix d’utiliser du maquillage pour amplifier sa ressemblance avec leur père. Ils affirment que Bernstein aurait également été d’accord avec cette décision. Cependant, certains critiques, comme Daniel Fienberg de The Hollywood Reporter, continuent de qualifier l’utilisation de prothèses faciales de « problématique » et de « cosplay ethnique ».

Cette controverse soulève des questions importantes sur la représentation et l’inclusion dans l’industrie cinématographique, ainsi que sur la responsabilité des réalisateurs et des acteurs lorsqu’ils jouent des personnages issus de minorités. Il est essentiel de prendre en compte les préoccupations des communautés concernées et de veiller à ce que les choix de casting ne contribuent pas à l’effacement ou à la déformation de l’histoire et de la culture des minorités.

Mots clés : Bradley Cooper, Maestro, Leonard Bernstein, controverse, Jewface, blackface, yellowface, représentation, inclusion, minorités juives, choix de casting, effacement, déformation, histoire, culture.

Vidéo du jour: