Le Canada lance une enquête publique sur l’ingérence étrangère.

0

Le gouvernement canadien lance une enquête sur l’ingérence étrangère

Le gouvernement canadien de Justin Trudeau a annoncé le lancement d’une vaste enquête publique sur l’ingérence étrangère au Canada. Cette enquête indépendante vise à examiner les activités de la Chine, de la Russie et d’autres États étrangers, ainsi que des acteurs non étatiques, et leur éventuelle influence sur l’intégrité des deux dernières élections fédérales. La ministre de la Sécurité publique, Dominic LeBlanc, a déclaré que cette enquête était nécessaire pour faire face à un défi mondial pour les démocraties. La juge Marie-Josée Hogue a été nommée pour diriger cette enquête, qui devrait se terminer d’ici la fin de l’année prochaine.

Une capitulation pour le gouvernement libéral

Cette enquête marque une capitulation du gouvernement libéral, qui avait initialement rejeté l’idée d’une enquête publique. Le gouvernement avait nommé un enquêteur spécial pour examiner les documents classifiés et évaluer l’ampleur de l’ingérence étrangère au Canada. Cependant, face à la pression de l’opposition et aux accusations de collusion avec le premier ministre, l’enquêteur spécial a démissionné et le gouvernement a finalement accepté de lancer une enquête publique. Cette décision garantit que la controverse entourant la gestion du gouvernement Trudeau de ce dossier dominera l’agenda politique cet automne.

Une enquête nécessaire pour protéger la démocratie canadienne

L’enquête sur l’ingérence étrangère au Canada est nécessaire pour protéger la démocratie canadienne contre les tentatives de déstabilisation de la part d’acteurs étrangers. Le gouvernement canadien reconnaît que la Chine n’est pas le seul acteur étranger cherchant à saper les institutions démocratiques au Canada et dans d’autres démocraties occidentales. Cette enquête permettra d’examiner les activités de la Chine, de la Russie et d’autres États étrangers, ainsi que des acteurs non étatiques, afin de mieux comprendre les menaces pesant sur l’intégrité des élections et de prendre les mesures nécessaires pour les contrer. Cette enquête est une étape importante pour garantir la sécurité et la stabilité de la démocratie canadienne.

Mots clés : enquête publique, ingérence étrangère, Canada, démocratie, Chine, Russie, élections, sécurité, stabilité, gouvernement.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: