La Pride de la Capitale demande à la ville et à la province de financer des solutions durables face à la montée de la haine.

0

Appel à l’action contre la montée de la haine envers les personnes LGBTQ2S+ à Ottawa et en Ontario

Les organisateurs de la Pride de la capitale appellent les gouvernements municipaux et provinciaux à en faire davantage pour lutter contre la montée de la haine envers les personnes LGBTQ2S+ à Ottawa et dans toute l’Ontario. Le festival annuel de la Pride de la capitale commence ce samedi 19 août et culminera avec le défilé de la Pride le 27 août. Cependant, cela se produit à un moment où les personnes LGBTQ2S+ sont de plus en plus souvent victimes de crimes haineux. Selon les statistiques du Service de police d’Ottawa, il y a eu 32 crimes haineux et motivés par des préjugés signalés à la police contre les personnes LGBTQ2S+ au cours du premier semestre de 2023. Selon la police, ces communautés étaient le deuxième groupe le plus ciblé, derrière les personnes juives, avec 36 incidents signalés.

Un festival de la Pride sous haute surveillance

Le directeur exécutif de la Pride de la capitale, Toby Whitfield, déclare que les organisateurs de tout grand festival se préoccupent de la sécurité, mais que la Pride est « un peu différente » cette année. « Nous avons constaté une augmentation de la haine ici localement et dans de nombreuses régions du pays, ciblant les personnes 2SLGBTQIA+, donc je pense que c’est une préoccupation », a-t-il déclaré à CTV Morning Live. Whitfield affirme que le festival a travaillé en étroite collaboration avec la ville et les partenaires municipaux pour élaborer un plan de sécurité solide cette année et encourage toujours autant de personnes que possible à venir participer aux festivités. « Nous avons formé des bénévoles et nous avons mis en place un programme de sécurité communautaire, donc nous nous sentons assez confiants en entrant dans le festival que les gens pourront se rassembler en toute sécurité ce week-end, bruyamment, fièrement et de manière amusante. »

La montée de la haine en ligne et dans la vie réelle

Ottawa a été le théâtre de récentes manifestations contre les communautés LGBTQ2S+, en particulier contre les personnes transgenres et les artistes drag. Des manifestations ont eu lieu devant le Centre national des Arts, le conseil scolaire d’Ottawa-Carleton et certaines écoles locales ces derniers mois, généralement accueillies par des contre-manifestations beaucoup plus importantes organisées par des partisans. « La haine en ligne est, je pense, à son apogée et cela semble très lourd, mais nous savons que cela se traduit également par des expériences réelles », a déclaré Whitfield. « Nous avons vu certains de nos événements et programmes ciblés par des manifestations, des personnes venant essayer de perturber les événements. Nous avons vu des militants locaux ciblés et harcelés dans les rues. Cela prend différentes formes. »

Appel à une action concertée contre la haine

Le gouvernement fédéral a annoncé un financement pour les groupes de la Pride afin de renforcer la sécurité. Whitfield a déclaré que sa demande aux gouvernements municipaux et provinciaux était de contribuer à réduire la haine dans son ensemble. « Nous demandons un financement pour soutenir les organisations de première ligne qui font un travail d’éducation et de construction communautaire, que nous considérons comme important pour aborder certains de ces problèmes plus importants », a-t-il déclaré. « Nous avons un programme de neuf jours, vraiment quelque chose tous les jours », déclare Whitfield. « Nous avons des programmes familiaux, des programmes d’éducation et de droits de l’homme, et bien sûr, notre week-end de festival avec trois scènes extérieures et tous nos programmes gratuits le long de la rue Bank les 25, 26 et 27, et bien sûr notre défilé de la Pride. Nous avons plus de 230 organisations, nous attendons 10 000 marcheurs dans le défilé et, bien sûr, des dizaines de milliers de personnes qui se rassemblent dans les rues avec ce grand message selon lequel l’am

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: