Caroline Goldman : « Une histoire très belle sur la parentalité qui est tout à fait peu réaliste »

0

La critique de la psychologue Caroline Goldman sur l’éducation dite « positive »

Dans une interview accordée au Monde le 15 février dernier, la psychologue Caroline Goldman a remis en question l’éducation dite « positive » des enfants et a réclamé plus de fermeté. Selon elle, les parents sont souvent trompés par une vision idéalisée de la parentalité qui ne correspond pas à la réalité. Elle affirme que l’éducation positive telle qu’elle a été théorisée dans le monde anglo-saxon est une bonne chose, mais que sa traduction en France par des spécialistes autoproclamés a renié toute la dimension punitive.

Caroline Goldman préconise la méthode du « time out », qui consiste à mettre l’enfant à l’écart temporairement lorsqu’il a compris la règle mais qu’il fait sciemment quelque chose qu’on lui a interdit. Cette méthode est critiquée par de nombreux professionnels, mais la psychologue estime qu’elle est nécessaire pour éviter de crier, de taper ou de leur en vouloir. Elle recommande une attitude dépassionnée pour réguler l’agressivité des enfants.

La réponse des chercheurs à la tribune de Caroline Goldman

La prise de position de Caroline Goldman a suscité des controverses et des débats, et des professionnels ont répondu dans les journaux pour contester ses méthodes. La psychologue a réagi en affirmant que les chercheurs ont fait un racolage à grande échelle qui ne dit pas de consensus scientifique contre le time out.

Il est important de noter que l’éducation des enfants est un sujet complexe et qu’il n’y a pas de méthode universelle qui convient à tous les parents et à tous les enfants. Chaque famille doit trouver sa propre méthode en fonction de ses valeurs, de sa culture et de sa situation.

Mots clés :

Caroline Goldman, éducation positive, parentalité, méthode du « time out », agressivité, controverses, débats, chercheurs, consensus scientifique.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: