CM – Abitur : les matières de l’examen de philosophie

0

LINFO.RE – créé le 17/06/2021 à 11h25 – mis à jour le 17/06/2021 à 11h29 –
Magnias marins

Alerte moi! sur le thème « Abitur »

.glyphicon-ok : avant {
Affichage : pas important ;
}
.obligatoire{
Couleur : # b62c34 ;
}

A La Réunion, plus de 12 000 candidats sortent du lycée. Ce jeudi 17 juin, des milliers de candidats travaillent sur les sujets de l’examen de philosophie. Explorez les sujets.

Sujet 4 – Expliquez le texte suivant : Chaque peuple a sa moralité, qui est déterminée par les conditions dans lesquelles il vit. On ne peut donc pas instiller en lui un autre, si élevé soit-il, sans le désorganiser, et de telles épreuves doivent être ressenties douloureusement par les individus. Mais la morale de toute société, prise en elle-même, n’implique-t-elle pas un développement indéfini des vertus qu’elle préconise ? Pas du tout. Agir moralement, c’est faire son devoir, et tout devoir est terminé. Elle est limitée par les autres devoirs ; vous ne pouvez pas trop vous donner aux autres sans vous abandonner ; on ne peut pas développer sa personnalité à outrance sans tomber dans l’égoïsme. D’autre part, notre gamme de tâches est limitée par les autres exigences de notre nature. Si certains comportements doivent être soumis à cette régulation impérative caractéristique de la morale, il en existe au contraire d’autres qui lui sont intrinsèquement résistantes et pourtant indispensables. La morale ne peut régner sur les fonctions industrielles, commerciales, etc. sans les paralyser, et pourtant elles sont vitales ; Considérer la richesse comme immorale n’est donc pas une erreur moins fatale que de considérer la richesse comme bonne en général. Cela peut conduire à des excès de morale, dont la morale est la première à souffrir ; car, puisque son but immédiat est de régler notre vie temporelle, il ne peut nous en détourner sans assécher lui-même la matière à laquelle il se rapporte. DURKHEIM, Service Social (189

– Thème 4 – Expliquez le texte suivant : Si au moins nous pouvions découvrir en nous-mêmes ou dans nos semblables une activité qui d’une manière ou d’une autre a à voir avec ce que fait Le poète L’examen de celles-ci laisserait espérer un premier éclaircissement de l’activité créatrice du poète. Et il y a effectivement une telle perspective – même les poètes eux-mêmes veulent réduire l’écart entre leur particularité et l’être humain en général; ils nous assurent si souvent que il y a un poète dans chaque personne et que le dernier poète ne mourra qu’avec la dernière personne. Ne devrions-nous pas chercher les premières traces d’activité poétique chez les enfants ? L’occupation préférée et la plus intense de l’enfant est le jeu. Peut-être pourrait-on dire : Chaque enfant qui joue se comporte comme un poète dans la mesure où il crée son propre monde ou, plus précisément, des choses ordonner son monde dans un nouveau à volonté. Ce serait une erreur de croire qu’il ne prend pas ce monde au sérieux, au contraire, il prend son jeu très au sérieux, il y est émotionnellement très investi. Le contraire du jeu n’est pas le sérieux mais la réalité. Malgré son engagement affectif, l’enfant distingue très bien son univers ludique de la réalité et aime accompagner1 les objets et circonstances qu’il a imaginés en choses tangibles et visibles dans le monde réel. Rien que ce support ne distingue « l’activité ludique » d’un enfant de « l’activité imaginaire ». Or le poète fait comme l’enfant qui joue ; il crée un monde imaginaire qu’il prend très au sérieux, c’est-à-dire qu’il l’utilise émotionnellement et le sépare strictement de la réalité.

Copyright © 2021 Antenne Reunion Télévision – Tous droits réservés – Mentions légales – Protection des données – CGU Vos Infos – Annonce gestion – Plan du site – Archive

Keywords:

Philosophy,Baccalauréat,Subject,Philosophy, Baccalauréat, Subject,,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: