CM – Alexander Zverev-Stefanos Tsitsipas : Deux outsiders pour une première finale qui vaut l’or

0
9

Alexander Zverev et Stefanos Tsitsipas s’affrontent vendredi pour une place en finale de Roland Garros, un niveau dans la compétition que personne n’a atteint dans sa carrière.

Alexander Zverev et Stefanos Tsitsipas, qui sont considérés to be L’avenir du tennis masculin a toujours été bloqué par les Big 3 (Djokovic, Federer, Nadal) en route vers la victoire dans les tournois du Grand Chelem. Mais coup du sort cette année, les trois intouchables se sont retrouvés dans la même zone de tableau et ont accordé aux Grecs et aux Allemands le libre accès à leur première finale à la Porte d’Auteuil.

Alexander Zverev compte peut-être 15 titres ATP dans sa carrière gagné, il a toujours le pied dans le tapis d’or des majors. Tout a été débloqué en 2020. Une finale à l’US Open et un final four à l’Open d’Australie l’an dernier et enfin une première mi-temps à Roland Garros cette année, l’Allemand se sent de plus en plus à l’aise dans le format avec trois sets gagnants. Une nouvelle finale d’un tournoi majeur confirmerait encore cette tendance.

Stefanos Tsitsipas est professionnel depuis 2015 et n’a pas encore tenté la finale d’un tournoi du Grand Chelem, mais il s’en rapproche. S’il a encore échoué lors de la dernière marche à Melbourne en janvier dernier, il avait réalisé son meilleur résultat l’an dernier à Porte d’Auteuil en atteignant pour la première fois le dernier carré de sa carrière. Une défaite avec un arrière-goût amer, car le Grec menait deux rounds à zéro, le Grec avait supplanté Novak Djokovic au cinquième set avant de finalement abandonner dans la dernière demi-heure (3-6, 2-6, 7-5, 6- 4, 1.). -6).

Cette année tête de série numéro 6, « Sascha » Zverev a très mal commencé son tournoi en concédant deux sets d’entrée au premier tour face à son compatriote Oscar Otte, passé par la qualification. Depuis ce choc, le natif de Hambourg a remporté 15 sets d’affilée, dont Kei Nishikori et l’une des révélations du tournoi Alejandro Davidovich Fokina. Le numéro 6 au classement mondial s’est progressivement renforcé dans la compétition, même s’il n’a pas touché une tête de série, contrairement à Tsitsipas, qui a dû se battre dans une partie plus délicate du tableau.

Tsitsipas a rencontré de nombreux embûches afin pour atteindre les demi-finales à Roland Pour atteindre Garros. Le numéro 5 mondial a reçu un parcours très relevé sur lequel il comptait pas moins de trois têtes de série ! Alors qu’il a pu écarter sans problème Pablo Carreño Busta, tête de série numéro 12, en huitièmes de finale, le Grec a eu plus de problèmes contre John Isner, tête de série numéro 31, et son solide service en ronde contre l’Américain.

Surtout en quarts de finale Le numéro 5 mondial à l’honneur en éliminant le numéro 2 mondial Daniil Medvedev avec cette espèce. Le Grec de 22 ans a été excellent au service et a rendu la pareille au Russe, qu’il n’avait battu qu’une seule fois lors des sept premières rencontres, dont une défaite en Australie en janvier dernier qui l’avait empêché de découvrir une finale de Grand Chelem. Tsitsipas avait ces cinq premiers tours en main et a atterri en pleine confiance dans les mi-temps.

1,98 m pour 89 kilos, « Sascha » est avant tout une force de la nature, comme le prouve la vitesse moyenne de son premier service sur les cinq premiers tours (205 km/h). Compte tenu de sa taille, il est évidemment un joueur de fond de court qui base son jeu sur des services explosifs. En plus de sa force, Zverev possède l’un des meilleurs revers, ce qui lui permet de trouver des zones improbables sur le terrain. Il est également capable d’éclairs que ses adversaires peuvent laisser en place.

Mais sa taille est aussi parfois un inconvénient, car il manque de vitesse pour avancer. Son jeu au filet est tout sauf extraordinaire et l’amorti le gêne plutôt.

De son côté, Tsitsipas semble avoir terminé un parcours mental lors de ce tournoi et joue sans aucun doute l’un des meilleurs tennis de sa carrière. Sa victoire en quarts de finale restera dans les mémoires puisqu’il a réussi à faire craquer le métronome Daniil Medvedev à la fois au service et lors des changements. Son coup droit reste son arme la plus meurtrière. Ce coup très puissant lui permet de repousser ses adversaires afin de garder le contrôle de l’échange.

Il est aussi rapide malgré son 1:93, ce qui lui permet de dominer l’échange depuis sa ligne de fond et de se mettre dans des situations idéales pour profiter de son coup droit. Ses seconds ballons restent assez faibles (151,4 km/h de moyenne à Roland-Garros en 2021) et n’inquiètent guère ses adversaires, même s’il s’est nettement amélioré dans cette partie de jeu ces derniers mois.

A noter que les deux futurs adversaires une fois face à face sur le sable. C’est à Madrid en 2019 lors d’une rencontre que Tsitsipas s’est imposée en trois sets (7-5, 3-6, 6-2).

Vidéo

Roland-Garros 2021 : Vivez les moments forts de la victoire de Novak Djokovic face à Matteo Berrettini. encore une fois

Roland-Garros 2021 : Rafael Nadal perd un set, mais se qualifie pour les demi-finales après sa victoire contre Diego Schwartzman

Roland-Garros 2021 : Alexander Zverev domine Alejandro Davidovich Fokina et passe en demi-finale pour le première fois

vidéo

Roland-Garros 2021 : Djokovic a très peur, Stephens emporté, Imperial Nadal… Les images fortes de lundi

Roland-Garros 2021 : Qui est Lorenzo Musetti, la révélation italienne qui secoue Novak Djokovic a apporté ?

Keywords:

French Open,Rafael Nadal,Novak Djokovic,Stefanos Tsitsipas,Alexander Zverev,Tennis,French Open, Rafael Nadal, Novak Djokovic, Stefanos Tsitsipas, Alexander Zverev, Tennis,,,ATP,Roland-Garros 2021,Tennis,Sports,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: