CM – Anne Sinclair: Pourquoi elle n’a pas quitté DSK lorsque le scandale a éclaté

0

Anne Sinclair est revenue sur l’affaire Sofitel avec la publication de ses mémoires, Past Compound. L’ancien journaliste, interrogé en septembre à Huit le dimanche 30 mai 2021, a confié les raisons de son soutien à Dominique Strauss-Kahn lors de son procès contre Nafissatou Diallo.

Dimanche 30 mai 2021 mai 2021, Anne Sinclair a confié le portrait de la semaine de sept à huit sur TF1. De sa carrière de journaliste à sa nouvelle vie dans son enfance, l’ancien fleuron de la première page a également fait son grand retour dans l’affaire Sofitel qui a éclaté en 2011. Si le scandale sexuel avec son ex-compagne Dominique Strauss-Kahn avait raison dans le mariage, la mère lui a apporté son soutien lors de son procès. Malgré l’humiliation publique qu’elle a subie à l’époque, elle a confié à Audrey Crespo-Mara qu’elle se sentait «au milieu d’une bataille: soit on s’enfuit, soit on se tient devant elle. Moi, j’ai décidé de me serrer fort». . . « Hébétée et confuse », elle a tenté d’expliquer sa volonté de rester avec lui, qui a ensuite été accusé par Nafissatou Diallo d’agression sexuelle et de tentative de viol: « Vous ne laisserez pas un homme sur le terrain ».

Avant d’ajouter: « Je pensais, et je pense toujours, que je devais tenir bon. Nous ne sommes pas du tout dans cet esprit. Il y a des barrières, nous sautons la première barrière. Puis nous sautons la seconde, puis … puis on fait demi-tour. Mais au début vous êtes au combat, au combat « . « Il faut appeler cela du déni quand on refuse de voir et j’ai évidemment refusé de voir, mais avec toute la bonne foi du monde », a-t-elle admis. « Cela peut me faire passer pour un idiot noir, mais c’est ma vérité. » Interrogée sur l’influence que l’ancien directeur du FMI aurait pu avoir sur elle, elle a répondu: «Je ne sais pas si c’est le contrôle, en tout cas c’était certainement ma faute, pas seulement la sienne. J’étais un peu comme avec ma mère par peur du désaccord. (…) Je n’ai pas toléré les conflits, c’est ce que j’appelle la tenue. J’étais une femme qui gérait le budget et la famille qui questionnait les puissants, mais émotifs on est parfois quand on n’est pas dominé, du moins un peu à part « .

Un test qu’elle a pu passer grâce au soutien infaillible de ses proches: » L’amour de mes enfants, mes petits-enfants, mes beaux-enfants, que je vois encore, et mon compagnon, le fut puissant à mes côtés, si généreux, m’a beaucoup aidé et a été formidable ». Un cas sur lequel elle revient plus en détail dans son mémoire intitulé Past Composed (publié par Grasset le 2 juin 2021), sur le respect de la vie privée: «Dans ce livre je ne dis pas tout, mais tout ce que je dis est vrai». Comme je l’ai précisé, « Il est impossible de ne pas le dire. Il est impossible de le dire. Je voulais le faire de la manière qui me semblait la plus humble et honnête. C’est-à-dire, essayez de ne pas dire des faits, je voulais à Je viens de raconter le choc qu’il m’a infligé. « 

A lire aussi: Anne Sinclair sous » l’influence « de Dominique Strauss-Kahn: sa rare confiance dans leur relation

© 2021 – Prisma Média – Tous droits réservés

Participation certifiée par l’OJD – CPPAP: 0215 W 90266

Keywords:

Anne Sinclair,New York v. Strauss-Kahn,TF1,Anne Sinclair, New York v. Strauss-Kahn, TF1,,,,,,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: