CM – « Appel à témoin » sur M6 : « Il ne faut jamais arrêter de fouiller quand on a un rhume »

0

Essayez de résoudre le mystère. Ce lundi, une nouvelle émission sera diffusée sur M6 en première partie de soirée. L’émission Call of Witnesses, animée par le duo Nathalie Renoux-Julien Courbet, veut mettre les affaires non résolues à l’honneur avec un appel aux téléspectateurs. À cette fin, le diffuseur privé a conclu un partenariat unique avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice. Le producteur Jean-Marie Goix a su convaincre la place Beauvau et la Chancellerie, qui à leur tour cherchaient des enquêtes infructueuses. Il est donc évident que M6 s’est tourné vers l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), un service de la Direction centrale de la police criminelle spécialisé dans les « cold cases ». Les enquêteurs spéciaux de cette brigade, fondée en 2006, savent que l’appel à témoins peut jouer un rôle crucial dans l’élucidation d’une affaire et parfois dénicher des éléments inexploités.

Un programme sur le même sujet a été lancé en France dans les années 1990. L’émission diffusée sur TF1, intitulée Perdu de vue, était animée par Jacques Pradel et Jean-Marie Perthuis. Selon Jacques Pradel, en sept ans, le programme a reçu « 60 000 recherches de personnes disparues » et a permis « 16 000 retrouvailles ». La nouveauté de l’Appel à Témoins est la présence de policiers, gendarmes et magistrats. Ils expliqueront leur travail depuis le début de l’enquête et décriront leurs méthodes dans des cours de formation continue. Par ailleurs, une « call room »* composée de huit policiers et gendarmes servira à recueillir de nouveaux témoignages sur le plateau. Cette première émission de deux heures traite de trois affaires : la disparition de Lucas Tronche (15 ans) en 2015, la soixante-dix ans Suzanne Bourlier – la même année – et le meurtre de Gaëlle Fosset (21 ans) en 2007. Commissaire Éric Bérot, directeur des OCRVP, participera à l’émission en direct et montrera à Point comment ça marche.

Éric Bérot : Le projet vient de M6 et on s’y est vite associé car la médiatisation des affaires froides était l’un des recommandations le groupe de cas non résolus. On le voit dans nos dossiers : quand il y a des reportages médiatiques, on a souvent des témoignages intéressants, parfois même 15 à 20 ans plus tard, et ceux-ci mènent à des indices.

N’ayez pas peur de vous laisser déborder par des plus ou moins crédibles témoignages ? Dans le cas de Xavier Dupont de Ligonnès, par exemple, dès qu’il revient au sommet de la scène médiatique, on voit que cela génère des vagues de témoignages… mais que personne n’a jamais rien donné.

Dans le cas de Dupont de Ligonnès il faut savoir que c’est un peu différent puisqu’il s’agit d’une affaire de disparition qui est très connue, mais pas forcément par nous, les enquêteurs. Nous avons reçu 1600 signalements depuis le début de l’affaire, qui ne sont pas toujours très intéressants, mais aussi parce qu’il n’y a pas de caractérisation précise. Xavier Dupont de Ligonnès, il a la tête de Monsieur Tout le monde, donc interroger des témoins n’est pas forcément la méthode la plus sensée dans cette affaire. Qu’il se soit noyé est un risque que nous prenons en compte. Pour l’instant il ne faut pas forcément regarder en arrière, car dans Perdu de vue, le programme qui existait dans le passé, la police et la justice n’étaient pas directement impliquées. Ce spectacle est donc une première.

D’abord le dossier sera présenté, une histoire et des magnétophones, puis il y aura des appels à témoins sur des points très précis, sur lesquels nous sommes heureux d’être appelés. Tout est très réglementé, nous avons l’habitude de faire de tels appels dans le cadre de nos enquêtes. Celles-ci auront une plus grande portée médiatique, mais c’est une méthode qui est bien connue. A la police judiciaire, nous avons écrit le chauffeur avec M6, ce qui permet une délimitation claire des cas.

Il fallait être pragmatique. Pour ma part, j’ai réuni mes animateurs de groupe, expliqué le but du programme, et demandé à chacun de m’apporter un ou deux cas pour lesquels ils pensaient que l’appel à témoin pourrait être utile. Nous avons ensuite sélectionné quatre fichiers pouvant correspondre à l’émission, puis M6 en a sélectionné trois. De plus, il faut que la famille et les acteurs (procureurs, juges) soient d’accord.

Comment expliquer que des personnes, si elles ont eu des informations depuis de nombreuses années, ne se soient pas manifestées plus tôt ? Comment le spectacle peut-il agir comme un déclencheur ?Je vous donne deux exemples précis : Le premier est une affaire qui a plus de quinze ans. Le témoin voit dans les journaux que l’OCRVP travaille toujours sur ce dossier, qu’il croyait clos, et il a quelque chose à dire. A l’époque, son témoignage n’a pas vraiment été pris en compte par la gendarmerie… Quinze ans plus tard, il a vu l’article, contacté le journaliste, puis les enquêteurs, et effectivement nous a mis sur une piste très intéressante. Dans un autre cas, une dame vient vers nous pour nous parler de son compagnon de l’époque, pour nous expliquer qu’il s’est comporté de manière inappropriée envers les femmes, nous nous sommes rendus à l’endroit où la personne a disparu. … Intéressé de savoir que la personne concernée a déjà été condamnée pour viol … Dans ces affaires froides, il ne faut jamais cesser d’exploiter et de creuser.

Lire les articles de la rubrique Entreprise,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit ImpôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnelles Archives

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Keywords:

M6,Disappearance of Lucas Tronche,disappearance,Nathalie Renoux,Julien Courbet,Non élucidé,M6, Disappearance of Lucas Tronche, disappearance, Nathalie Renoux, Julien Courbet, Non élucidé,,police,JUSTICE,Médias,m6,appel à témoins,émission télé,,,,,Vécu, Disparitions,,,,Disparition,Gendarmerie,justice,meurtre,,Lucas Tronche-M6,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: