CM – Après le krach régional, Macron joue le renouveau préélectoral

0

Emmanuel Macron cache les mauvais résultats de la majorité dans la région et prépare le retournement post-crise en se concentrant sur la reprise de lundi lors d’un déplacement à Douai (Nord) au parfum de la campagne présidentielle avant un  » Vote France  » dans la soirée.

Certes, les objectifs initiaux étaient à peine élevés pour Macron dans ce vote promis à l’administrateur de crise sanitaire sortant. Mais l’incapacité de la majorité à perturber le moindre jeu, couplée aux résultats flatteurs des potentiels rivaux de droite pour 2022, incitent le chef de l’Etat à clore rapidement le chapitre et à passer au reste avec la relance post-Covid.

C’est donc un président à la manœuvre sur le plan économique, qui s’est présenté lundi matin dans les locaux de Renault à Douai pour annoncer la mise en place d’une méga-usine de batteries sino-japonaise avec deux milliards d’euros d’investissements et 1.000 emplois d’ici 2024. Introduction d’une semaine sur l’attractivité française.

Lundi soir il recevra également 150 patrons à Versailles pour « Choose France », mardi inaugurera les locaux de JP Morgan Bank puis vendredi avec l’exposition du « Made in France  » – Les produits à l’Elysée finissent par l’occasion d’insister sur la reprise des créations d’emplois et d’améliorer son bilan.

Signant que les élections présidentielles au printemps 2022 vont débuter, il a retrouvé Xavier Bertrand dans le nord le Lundi matin, Président réélu des Hauts-de-France et, surtout, opposant judiciaire pour 2022 Régional sa rampe de lancement, n’a pas hésité à voler le scoop à M. Macron annonçant la venue du groupe sino-japonais Envision à Douai, preuve supplémentaire que « depuis un moment la guerre est déclarée », affirme Les Echos, celui qui espère renverser le duel entre Macron et Le Pen.

La pensée balayant le grand remaniement, M. Macron doit aussi clarifier ses plans pour la rentrée. « Je pense qu’il fait encore des allers-retours dans sa tête », assure un proche.

« Le pays est à un tournant, le président de la république sera président (…) durant le mois de juillet (…) parler du parcours qui nous conduira à l’élection présidentielle dans les 10 prochains mois », a déclaré lundi à FranceInfo le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

L’une des questions que la crise sanitaire a laissé en suspens est que la retraite réforme qui divise l’entourage du chef de l’Etat tant dans la forme que dans le calendrier.

« Il faut le faire, mais il faut aussi choisir le bon moment », a déclaré Jean Castex au Figaro, affirmant qu' »il ne sera pas la même volonté », comme l’avait initié son prédécesseur Edouard Philippe.

Alors que les comptes sociaux ont été fortement grevés par le Covid-19, une partie de la majorité est favorable à un relèvement de l’âge de la retraite, qui était déjà ajouté lors du vote du prochain budget à l’automne Il y a une bonne ambiance là-bas, les clubs veulent investir, les gens veulent travailler, partir en vacances, se relancer. Il faut laisser fleurir cette dynamique, on ne peut pas faire ça maintenant », répond un proche du président.

Dans un calendrier parlementaire restreint qui contient encore des textes comme la loi climat, Macron a peu de place pour une ordonnance Des progrès dans le besoin de soins de longue durée Des signaux adressés aux jeunes, comme l’élargissement de la « garantie jeunesse », sont attendus, tandis que l’exécutif, face à la pression sur leurs droits, veut également occuper le secteur de la sécurité.

Parallèlement, Macron espère accompagner la consolidation, voire l’élargissement de sa majorité Visant 2022, « Le problème, c’est que les résultats régionaux », qui se sont épanouis à droite et à gauche, « affaiblissent notre l’attractivité », a déclaré un proche du président. Avant d’ajouter, « Et l’hypothèse selon laquelle Macron n’est qu’une parenthèse dans l’histoire revient en jeu ».

Lire les articles de la rubrique Politique,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit ImpôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnellesArchive
Résultats de la loi

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Emmanuel Macron,French regional elections,Groupe Renault,Xavier Bertrand,Douai,Emmanuel Macron, French regional elections, Groupe Renault, Xavier Bertrand, Douai,,,,,Batterie,usine,Emmanuel Macron,,Douai, Envision, Renault, Actualité économique, entreprises, économie, bourse, emploi, impôts, cac 40, creation d’entreprise, chef d’entreprise, grands patrons, consommation, multinationales, privatisation, délocalisations, concurrence, monopole, crise, bourse, licenciements, unio,,,,gouvernement-président-économie-investissements-industrie-automobile-commerce-entreprises-élections,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: