CM – Calais : plusieurs personnes blessées dans des heurts entre migrants et policiers

0

Lors du démantèlement d’un camp à Calais il y a eu des heurts entre policiers et migrants jeudi matin, au cours desquels une quinzaine de policiers et plusieurs migrants ont été blessés, comme on l’a appris des associations et de la préfecture.

 » Police et gendarmes ont été confrontés dans le cadre d’une opération d’évacuation à « une centaine de migrants qui ont fait preuve d’une très forte agressivité et ont refusé de quitter les lieux », a affirmé la préfecture du Pas-de-Calais dans un communiqué.

l’opération « était la police a été la cible de nombreux projectiles. Une quinzaine de policiers et gendarmes ont été blessés et pris en charge par les secouristes.

Emma du réseau inter-associatif Observateurs des droits de l’homme (HRO), qui était présent sur place, a indiqué à l’AFP que trois personnes en exil « ont été blessées et transportées à l’hôpital. Ils ont dit qu’il y avait environ 200 personnes vivant sur le site.

Lors des expulsions récurrentes, « les gens sont normalement autorisés à aller avec leurs affaires », mais ce matin, « la police a ordonné aux nettoyeurs de tout confisquer, et à 9 :30 un cordon a été érigé par les CRS », a-t-elle précisé.

Puis les CRS « ont chassé les exilés jusqu’à la sortie du périmètre, « leurs tentes sont alors restées dans ce périmètre, et « les détergents ont reçu l’ordre de tout confisquer. « , a-t-elle poursuivi.

Puis il y a eu une bagarre  » entre les exilés qui jetaient des pierres et les CRS, qui ont utilisé des gaz lacrymogènes et du LBD « , a poursuivi Emma.

 » Les policiers étaient beaucoup plus important que d’habitude « avec quelques « dix camionnettes de CRS », a souligné à l’AFP Pierre Roques de l’Auberge des Migrants.

Selon la mairie voisine de Marck, le camp accueillait une centaine de migrants, pour la plupart africains, qui s’étaient déplacés après un précédent A bbau s’y était installé il y a quelques semaines.

Selon la mairie, des cartouches de gaz lacrymogène et divers projectiles jonchaient le quartier lorsqu’une équipe de la ville, alertée par des riverains, est arrivée sur place. La tension s’était calmée en milieu de matinée.

L’emplacement, a déclaré de la Turquerie, se trouve à proximité d’un rond-point où les migrants tentent régulièrement de monter à bord de camions lourds dans l’espoir d’atteindre le Royaume-Uni, donc la mairie.

Lire les articles de la rubrique Entreprise,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQPolitique de confidentialitéPolitique de cookiesCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCGUCGV Charte de modérationArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Keywords:

Calais,Compagnies Républicaines de Sécurité,Calais, Compagnies Républicaines de Sécurité,,police,migrants,Calais,gendarmes,pas de calais,,,Social Issues,,,Social Issues,,,,,clandestins-immigration,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: