CM – Cameroun, Tunisie, Algérie, Nigeria, tous progressent

0

Le Cameroun, la Tunisie, l’Algérie et le Nigeria ont décroché les dernières places des barrages africains de la Coupe du monde 2022.

Le Cameroun a battu la Côte d’Ivoire 1-0 dans le match du jour tandis que la Tunisie s’est imposée 3-1 face à la Zambie pour sceller les premières places de leurs groupes respectifs.

Plus tôt dans la journée de mardi, l’Algérie et le Nigeria ont tous deux été tenus en échec par leurs plus proches rivaux, mais ont tout de même progressé vers les éliminatoires finales de l’année prochaine.

L’Algérie a mené à deux reprises contre le Burkina Faso mais a fait match nul 2-2, tandis que les Super Eagles ont remporté le groupe C malgré leur tenue 1-1 par le Cap-Vert à Lagos.

La République démocratique du Congo, l’Egypte, le Ghana, le Mali, le Maroc et le Sénégal ont déjà atteint les barrages, qui auront lieu en mars prochain et décideront des cinq représentants du continent au Qatar.

L’affrontement très attendu du Groupe D entre le Cameroun et la Côte d’Ivoire en visite n’a pas déçu dans ce qui a été l’un des meilleurs matchs des éliminatoires africains.

Les hôtes ont pris l’avantage à la 22e minute grâce au Lyonnais Karl Toko Ekambi alors que son tir cherchait une légère déviation devant Sylvain Gbohouo dans le but ivoirien.

Le gardien de l’Ajax Andre Onana a prouvé sa valeur lors de son deuxième match seulement depuis son retour d’une interdiction de drogue en réalisant de bons arrêts.

Son coéquipier de l’Ajax, Sébastien Haller, n’a réussi à battre Onana que pour que le ballon touche la barre alors que le Cameroun tenait bon pour la victoire et restait sur la bonne voie pour disputer sa huitième finale de Coupe du monde.

Dans l’autre match du groupe, un but contre son camp en deuxième mi-temps du capitaine du Malawi, Limbikani Mzava, a offert au Mozambique sa première victoire de la campagne.

Les résultats signifient que le Cameroun remporte le groupe avec 15 points, juste deux devant la Côte d’Ivoire alors que le Mozambique a terminé troisième avec quatre points, un de plus que les Flames.

Dans le groupe B, la Tunisie a remporté une victoire 3-1 à domicile contre la Zambie, ce qui lui a suffi pour se qualifier pour les barrages.

Aissa Laidouni, qui joue en Hongrie, a ouvert le score après 18 minutes. Cette avance aurait dû être prolongée peu de temps après, mais Whabi Khazri a écopé d’un penalty, après avoir été victime d’une faute dans la surface.

Mohamed Drager de Nottingham Forest a doublé l’avance à la 31e minute et Ali Maaloul en a ajouté un troisième avant la pause.

Alors qu’il restait 10 minutes à jouer, l’attaquant des Rangers Fashion Sakala, auteur d’un triplé contre la Mauritanie samedi, en a retiré un pour la Zambie alors qu’il enchaînait sur son propre penalty.

Dans l’autre match de la poule, la Guinée équatoriale avait eu besoin d’une victoire couplée à une défaite pour que la Tunisie ait une chance de se qualifier pour les barrages, au final elle n’a pu réussir qu’un match nul 1-1 en Mauritanie.

Le capitaine grec Aboubakar Kamara a donné l’avantage à la Mauritanie au milieu de la première mi-temps avant que Saul Coco, qui joue pour Las Palmas en Espagne, n’égalise à l’heure de jeu.

Les résultats placent la Tunisie en tête du groupe avec 13 points, deux devant la Guinée équatoriale en deuxième position, la Zambie en troisième avec sept points et la Mauritanie en bas.

L’Algérie, championne continentale, a été poussée jusqu’au bout par le Burkina Faso, qui avait besoin d’une victoire à Blida pour conserver ses espoirs de disputer une première Coupe du monde.

L’Algérie a pris l’avantage au milieu de la première mi-temps lorsque l’attaquant de Manchester City Riyad Mahrez a converti une réduction de Youcef Belaili, mais les Stallions ont égalisé huit minutes avant la pause grâce à Zakaria Sanogo, qui a battu Rais M’Bolhi.

Le remplaçant à la mi-temps Sofiane Feghouli a redonné l’avance aux Desert Foxes, convertissant un autre retrait de Belaili à la 68e minute, mais le Burkinabé a obtenu un deuxième égaliseur grâce au penalty d’Issoufou Dayo à six minutes de la fin pour mettre en place une finale nerveuse dans le groupe A choc.

Cependant, les hommes de Djamel Belmadi ont tenu bon pour prolonger leur invincibilité à 33 matches, soit quatre de moins que le record du monde italien de 37 établi plus tôt cette année.

De même, le Nigeria avait une avance de deux points sur le Cap-Vert avant leur confrontation, mais l’équipe de Gernot Rohr s’est qualifiée pour les barrages.

Les Super Eagles ont pris un départ parfait alors que l’attaquant en forme de Napoli, Victor Osimhen, contrôlait un centre de Moses Simon et rentrait chez lui dans la première minute, mais les insulaires ont riposté quatre minutes plus tard lorsque le défenseur Stopira a dirigé un corner.

Le gardien du Cap-Vert Vozinha a effectué plusieurs arrêts en première mi-temps pour empêcher les hôtes et les Blue Sharks ont failli surprendre – le défenseur nigérian Chidozie Awaziem effectuant un blocage crucial en fin de match.

Marcus Macauley et Peter Wilson ont donné au Liberia une avance de 2-0 après huit minutes et, après qu’Isaac Ngoma ait reculé d’un point à la 61e, Wilson a redonné l’avantage de deux buts aux Lone Stars 12 minutes plus tard.

Ce fut une campagne parfaite pour le Maroc puisqu’il a remporté six victoires sur six en battant la Guinée 3-0 à Casablanca.

Après avoir marqué deux fois lors de la victoire de vendredi contre le Soudan, Ryan Mmaee a de nouveau marqué pour le Maroc avec un autre doublé, dont un sur penalty. Ayoub El Kaabi a ajouté le troisième à la 60e minute.

En plus de marquer un maximum de 18 points, le Maroc a également marqué 20 buts et n’a encaissé qu’une seule fois.

Plus tôt mardi, l’Egypte, déjà qualifiée, a terminé sa campagne avec une victoire 2-1 contre le Gabon à Alexandrie pour terminer invaincue dans le Groupe F.

Le milieu de terrain d’Al Ahly Mohamed Magdy a donné l’avantage aux Pharaons depuis le point de penalty à la quatrième minute après qu’Ahmed Yasser Rayyan ait été coupé par Denis Bouanga.

L’attaquant de Clermont Jim Allevinah a réussi un centre pour égaliser neuf minutes après la reprise, mais le défenseur gabonais Johann Obiang a dévié une passe en profondeur devant son propre gardien à 15 minutes de la fin, et son propre but s’est avéré être le vainqueur.

Les visiteurs ont terminé avec 10 hommes alors que Bouanga a été expulsé tard pour un coup de pied à Mohamed Hamdy – sa deuxième attaque réservable – donnant à l’Egypte de Carlos Quieroz une quatrième victoire en six matches.

Le penalty de Sanad Al Warfali a donné l’avantage aux Nord-Africains quatre minutes après le début de la seconde mi-temps après que Yousef Karah a été emporté, mais l’attaquant angolais Zini a tiré dans un ballon lâche de sept mètres pour marquer le égaliseur à Benghazi à la 81e minute.

Keywords:

Ivory Coast national football team,Cameroon,Fédération Internationale de Football Association,FIFA World Cup qualification,Confederation of African Football,Playoffs,Ivory Coast national football team, Cameroon, Fédération Internationale de Football Association, FIFA World Cup qualification, Confederation of African Football, Playoffs,,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: