CM – Cancers professionnels : 18 médicaments anticancéreux parmi les substances à risque

0

L’Anses a recommandé mardi à la loi de reconnaître le caractère cancérigène de l’exposition professionnelle à 18 médicaments de chimiothérapie, un risque touchant près de 100 000 personnes, des infirmières au personnel de nettoyage. Saisie par la Direction du travail, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) propose d’inscrire ces 18 substances dites cytostatiques dans l’arrêté fixant la liste des procédés cancérigènes au titre du code du travail. Une telle liste permettrait aux personnes d’expliquer plus facilement le cancer s’ils ont été exposés à ces principes actifs contenus dans des médicaments « qui sont principalement utilisés pour traiter le cancer en médecine humaine et vétérinaire ».

Cela conduirait également à « une meilleure protection . » des professionnels exposés « parce que » contrairement aux produits qui sont utilisés en milieu industriel, la réglementation européenne n’impose pas que l’utilisateur soit averti des dangers des médicaments au moyen d’une étiquette spéciale », souligne Henri Bastos, directeur scientifique de la médecine du travail. à l’ANSES. Selon une enquête du ministère du Travail en 2017, 91 900 salariés sont exposés à ces substances, « de la fabrication à la manipulation en passant par le transport, la gestion des déchets, le nettoyage, etc. », souligne l’Anses. Cela s’applique donc aux infirmières, infirmiers, médecins et vétérinaires, mais aussi à d’autres catégories comme le personnel de nettoyage. Les cytostatiques ont la capacité d’empêcher certaines cellules de se multiplier. Cette propriété est utilisée dans les médicaments de chimiothérapie pour prévenir ou ralentir la croissance des tumeurs cancéreuses, mais aussi contre certaines maladies auto-immunes et dans les traitements anti-rejet après une greffe.

Mais en raison de leur mécanisme d’action,  » ils montrent probablement propriétés cancérigènes pour les cellules saines « et « effets sur la reproduction et le développement », explique l’Anses. « Paradoxalement, ces médicaments qui soignent les patients cancéreux peuvent donc exposer les infirmières qui les manipulent à des substances elles-mêmes cancérigènes », ajoute l’agence. L’Anses recommande également de sensibiliser les employeurs et les salariés aux risques posés par ces produits. Afin de « maîtriser au mieux les risques existants », elle propose par exemple « de mettre en place un suivi de l’exposition de ces professionnels » ou de les former aux « techniques de retrait des gants potentiellement contaminés ».

L’arrêté du 26 octobre 2020, qui résulte de la mise en œuvre d’une directive européenne, répertorie actuellement neuf types de travaux comme « cancérigènes au sens du Code du travail », dont ceux qui sont exposés au formaldéhyde, aux poussières de bois et aux cristaux respirables poussière de quartz. En mai, s’est ajoutée l’exposition aux lubrifiants moteurs et aux échappements des moteurs diesel.

Liste des hôpitaux et cliniques, dossiers spéciaux, conseils et astuces… Retrouvez chaque mardi notre sélection d’articles de notre rubrique Santé.

Nous sommes toujours surpris de trouver de telles informations si tard. Les produits chimiques utilisés en médecine sont très toxiques. Comment peut-on penser qu’ils ne le sont pas alors qu’ils sont responsables de la destruction des cellules toxiques ? Si des mesures de protection et de prévention existent pour la radiothérapie, tout ne semble pas en place en matière de chimie pour la prévention et la détection des risques professionnels. Nous savons que notre pays a très peu de culture de prévention. La cure est privilégiée de par sa légèreté intellectuelle et sa facilité d’accès (la sécurité sociale et les impôts paient la fraction)… Tant qu’elle dure !

Lire les articles de la rubrique Santé,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

Le défi du vaccin anti-CovidCovid : le temps de la deuxième vagueCovid-19 : le fantôme de la deuxième vague

FAQCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesPolitique de protection des données personnelles Archives

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et surtout ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Antineoplastic,Carcinogen,Chemotherapy,Antineoplastic, Carcinogen, Chemotherapy,,Santé au travail,Maladie,Cancer,Vie-professionnelle,Carrière,Eco / Conso,Emploi,Santé,,Santé,Cancer,cancérogène,médicament,,Anses, cancer, Actualité, actualités, Sciences, astronomie, actualité scientifique, sciences humaines, écologie, planète, zoologie, faune et flore,,,Pharmacie-Cancer-Santé-Industrie-Médicaments,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: