CM – Carnet rose parmi les aigles royaux du Jura

0

Une naissance inattendue. Un aigle est né vers le 8 mai 2021 dans le secteur de Saint-Claude en Bourgogne-Franche-Comté. A la demande de France 3, Pierre Durlet, en charge de la biodiversité du Parc naturel régional du Haut-Jura, s’est étonné de cette découverte. « C’est encore couvert de duvet, tout blanc », dit-il avant de poursuivre : « Les plumes commencent à pousser : toutes des plumes noires. Selon lui, l’aigle ne quittera son nid qu’à la fin du mois de juillet.

« Très rarement plus de deux et souvent un seul oisillon éclos et atteint l’aérodrome à cause des difficultés à nourrir les poussins », explique-t-il. Pierre Durlet avec plaisir. Les naissances de l’aigle royal en voie de disparition sont de plus en plus rares. « Cette naissance est extraordinaire pour nous les humains. L’aigle royal a disparu du massif du Jura après des persécutions au XXe siècle jusqu’à ce qu’il soit protégé dans les années 1970 et exterminé par l’homme », ajoute le spécialiste. À l’époque, les gens s’inquiétaient pour leurs animaux. Une légende dit aussi que l’aigle royal emmenait les enfants avec lui dans leur berceau.

Les derniers textes sur la naissance de l’aigle royal dans le Jura datent de 1867, précisent nos confrères. D’après les travaux du naturaliste frère Ogérien, ces oiseaux se reproduisaient encore dans les années 1850. Mis en danger par l’homme, ces rapaces sont finalement revenus à la périphérie des Alpes. « En 1994 un couple est revenu dans le Jura, ils nichent à l’Oberkette dans le secteur de Bellegarde dans l’Ain. En 2004, un deuxième couple s’est reproduit à maintes reprises dans l’Ain », raconte Pierre Durlet, qui décrit une « reconquête de territoires » particulièrement « lente ». En fait, il lui faut une dizaine d’années pour s’installer et « ne peut pas se reproduire avant l’âge de cinq ans ». Seuls sept couples d’aigles royaux sont recensés dans le massif jurassien. En France, entre 2009 et 2012, il était compris entre 450 et 500, et entre 1985 et 1989 274-285. Dans le Haut-Jura, les résidents sont priés de laisser le nouvel enfant tranquille.

La dernière couvée de cette espèce remonte à 1850 ! Ils vivent donc plus de 170 ans et peuvent encore se reproduire.
Quelle espèce étonnante !

Peut-être qu’il a eu l’instinct de contourner les éoliennes.

Dans l’espoir qu’ils survivent aux prédateurs à deux pattes… De magnifiques rapaces et bien plus…

Lire les articles de la rubrique Environnement,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit ImpôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnelles Archives

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et surtout ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Titre associé :
Jura : un l’aigle a 170 ans Né des années après la dernière couvée
Rare naissance de & #39 ; un aigle royal du Haut Jura
Carnet rose parmi les aigles royaux du Jura

Keywords:

Golden eagle,France,Golden eagle, France,,,,Faune-Naissance-Espèces menacées-Environnement-Animaux sauvages-Espèce menacée,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: