CM – « Câble de 30 cm et appareil de 3 kg » : le cri du cœur du député Raphaël Gérard, malade du Covid Long – Gala

0

Léa Cardinal

|

mar. 04 janvier 2022

à 14h07

– Mis à jour le mar. 4 janvier 2022 à 14h24

Raphaël Gérard a poussé un cri du cœur dans la salle plénière. Le député de la majorité du Président, qui était présent ce lundi 3 janvier à l’Assemblée nationale pour examiner le projet de loi transformant le passeport sanitaire en passeport de vaccination, a tenu à partager son expérience et a rappelé qu’il était lui-même couvert par le Covid. -19 – L’infection a été touchée en mars 2020. Et pour souligner les graves séquelles dont il souffre encore aujourd’hui : « Chers collègues, prenez garde. On parle d’un sujet qui a tué 130 000 personnes, tué des dizaines de personnes. Des milliers de personnes comme moi qui devront vivre avec les conséquences du Covid jusqu’à la fin de leurs jours », a-t-il expliqué en préambule, selon BFMTV.

L’élu LREM de Charente-Maritime, qui souffrait du Covid depuis longtemps, puis a livré un témoignage émouvant en décrivant sa situation personnelle : « On peut balancer la liberté dans tous les sens, mais la liberté (…) est un juste équilibre entre droits et devoirs. Ma liberté aujourd’hui, elle est là : il y a 30 cm de câble et trois kilos de matériel que je porte 24 heures sur 24 jusqu’à la fin de mes jours. C’est la réalité, c’est la mienne et c’est celle de dizaines de milliers de personnes dans ce pays dont la vie a été bouleversée vers le bas », a-t-il déclaré sous les applaudissements de ses collègues.

, déclare le député LaREM Raphaël Gérard devant l’Assemblée nationale de ⤵pi c.twitter. com/5xoLl1CYyd

Affirmant qu’il « ne veut plus revivre ça », Raphaël Gérard s’en prend à l’opposition qui refuse de demander le carnet de vaccination : « A chaque fois que je sors dans la rue, je conduis je suis sur mon chemin, je prends le train, je ne me demande pas si je peux manger des cacahuètes, je me demande si je vais sortir en toute sécurité », a confié le député à la majorité, évoquant l’interdiction de manger et de boire dans les transports en commun Et pour s’énerver : « Vous pouvez continuer à gesticuler toute la nuit, mais chacun de vos gestes est une insulte aux 130 000 morts. Chacun de vos cris, vos exagérations est un coup de poing dans le ventre pour des gens comme moi qui doivent vivre avec il  » a annoncé le fonctionnaire élu sous de grands applaudissements dans son discours à l’assemblée.

VIDÉO – Gabriel Attal a collé à l’essentiel, il a répondu : « Vous essayez de dégoûter les Français !  »

« Je m’en fous de ce que fait Zemmour » : Christian Jacob s’agace du polémiste

Le député Ludovic Mendes menace de décapitation : « Ce sont des terroristes de canapé »

Des députés « célestes » ? Ce débat qui bouleverse un ministre

VIDÉO – « C’est dur » : Carla Bruni jette le coup

Le saviez-vous ? Igor et Grichka Bogdanoff n’ont jamais subi de chirurgie esthétique

Elizabeth II soulagée : Harry ménage son anniversaire

Funérailles de Jacques Chirac : le reflet absurde de Ségolène Royal sur Gabriel Attal

PHOTO – « Delta ou Omicron ? » : La mère de Carla Bruni hospitalisée à 91 ans, elle garde le sourire

mer. 26 mai 2021

lun 23 mars 2020

lun 08 juillet 2019

Page d’accueil

Keywords:

Member of the National Assembly of France,Raphaël Gérard,National Assembly,La République En Marche!,Member of the National Assembly of France, Raphaël Gérard, National Assembly, La République En Marche!,,Politics,,,,Health & Medical,Science & Tech,,Covid-19,Pass sanitaire,Politique de santé,Vaccin contre le Covid-19,Variant Omicron,Maladie,Santé,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: