CM – CEE : La grande accumulation d’inflation

0
11

La flambée de l’inflation en Europe centrale et orientale a suscité des réactions de la part des banques centrales et un changement de biais sera bientôt suivi de hausses de taux. Mais les pressions sur les prix devraient rester en place pour le reste de l’année, car la réouverture des économies stimule la demande. Sur les devises, nous privilégions tactiquement le forint hongrois et le zloty polonais à la couronne tchèque principalement en raison du positionnement

L’inflation globale est supérieure aux objectifs dans toute la région, les dépassements étant particulièrement prononcés en Pologne et en Hongrie. La région partage la même tendance. Alors que le pire en termes de prix de base devrait être derrière nous et que les IPC de base devraient continuer à baisser depuis leurs sommets, les risques d’inflation globale restent à la hausse.

En général, les pressions sur l’IPC global ont jusqu’à présent été déterminées par les coûts ; un mélange de prix plus élevés pour les matières premières, les aliments et les prix réglementés. Bien que ceux-ci soient en grande partie dus à des effets de base, la demande des économies d’Europe centrale et orientale devrait commencer à contribuer à partir de l’été, alors que la réouverture économique libère une demande refoulée.

Côté tendance, les IPC tchèque, hongrois et polonais devraient tous connaître un double sommet cette année, les fortes pressions sur les prix observées ce trimestre se normalisant quelque peu au troisième trimestre avant de remonter vers la fin de l’année. En revanche, l’IPC de la Roumanie devrait augmenter linéairement en fin d’année, atteignant 4,3 %, en raison des hausses des prix du gaz et de l’électricité à partir du 1er juillet 2021.

En 2022, ces pressions sur les prix devraient s’atténuer à mesure que certains des effets de base s’estompent. Pourtant, le reste de cette année devrait être caractérisé par des risques à la hausse pour l’IPC, résultant en grande partie de la réouverture des économies locales.

En termes de risque de désancrage des anticipations d’inflation, le récent changement des banques centrales de Pologne et de Hongrie d’une position ultra-dovish, où la Banque nationale de Pologne et la Banque nationale de Hongrie ont fait allusion à une normalisation de la politique, devrait contribuer à apprivoiser de telles préoccupations. Nous nous attendons à ce que la BNH livre la première hausse en juin et que la Banque nationale tchèque relève le taux de base de 25 pb lors de la réunion de juin ou d’août ; il y a une probabilité de 50:50 à notre avis. Le NBP devrait offrir un mélange de réduction du QE et de modestes hausses au second semestre.

En ce qui concerne les devises, la reprise économique européenne et CEE au sens large, associée à un changement dans les biais des banques centrales de la CEE, est positive pour les devises locales. Tactiquement, nous privilégions le HUF et le PLN au CZK, en grande partie en raison du positionnement. Nous jugeons le positionnement de la CZK à sens unique (long). Cependant, les gains en HUF ne devraient pas durer longtemps et nous nous attendons à ce que l’EUR/HUF termine l’année autour de/au-dessus de 355 car un lot est déjà intégré et, contrairement à la CZK ou au PLN, le forint ne devrait pas avoir le vent en poupe de l’excédent du compte courant cette année. . Nous apprécions les positions courtes sur l’EUR/RON, car un CPI élevé et une transmission élevée des devises devraient maintenir la tolérance du NBR à une nouvelle faiblesse du RON plutôt faible.

Les cookies sont de petits fichiers texte simples stockés sur votre ordinateur, tablette ou téléphone mobile lorsque vous visitez un site Web ou utilisez une application. Certains cookies sont nécessaires, tandis que d’autres rendent le site Web plus personnel et plus pertinent pour vous. En savoir plus sur la façon dont nous utilisons les cookies dans notre déclaration relative aux cookies. Nous pouvons partager des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d’analyse. Vous pouvez décider quels cookies autoriser et modifier vos paramètres de cookies à tout moment.

Je souhaite utiliser toutes les fonctionnalités de ce site. Je suis d’accord avec l’utilisation de tous les cookies.

Je souhaite utiliser des fonctionnalités limitées sur ce site Web et accepte uniquement l’utilisation de cookies strictement nécessaires. Je comprends que certaines fonctions ne seront pas disponibles.

Titre associé :
CEE : La grande accumulation d’inflation
MARCHÉS CEE-La couronne s’affaiblit sur une lecture inférieure de l’IPC, le forint mène des gains
Central and Eastern Europe Fund Inc (The) (CEE) gagne 2,0570 % pour juin 09

Keywords:

Inflation,Central bank,Hungarian forint,Consumer price index,Inflation, Central bank, Hungarian forint, Consumer price index,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: