CM – C’est le jour des élections alors que les conservateurs cherchent à conserver une base solide en Saskatchewan

0

Les Canadiens se rendent aux urnes lundi, lors d’une élection fédérale, certains estiment que ce n’était pas nécessaire.

Un peu moins de deux ans après avoir remporté un gouvernement minoritaire, le chef libéral Justin Trudeau a décidé qu’il était temps pour une autre élection, dans une décision hautement remise en question alors que la quatrième vague de COVID-19 déferle à travers le pays.

À la dissolution, les libéraux détenaient 155 sièges à la Chambre des communes, tandis que les conservateurs en avaient 119, le Bloc québécois 32, les néo-démocrates 24 et le Parti vert deux. Cinq sièges sont détenus par des indépendants.

En Saskatchewan, c’était un mur bleu en 2019, alors que le Parti conservateur remportait les 14 sièges disponibles et, ce faisant, renversait le député libéral de longue date Ralph Goodale alors qu’il était battu par le conservateur Michael Kram.

Bien que l’on s’attende à ce que les conservateurs fassent encore une bonne figure lundi soir, certains experts politiques se demandent s’il s’agira à nouveau d’une table rase, car la circonscription de Regina-Lewvan devrait être proche et certains croient que Saskatoon-Ouest pourrait également voir un monnaie. Les libéraux espèrent que la présence de Buckley Belanger, ancien député néo-démocrate de longue date de la Saskatchewan, leur donnera un siège dans la circonscription de Desnethe-Mississippi-Churchill River.

Rosemarie Falk a remporté la circonscription des conservateurs que le député de longue date Gerry Ritz a occupée pendant plusieurs années. Falk a gagné en 2019 en recueillant 69,5% des voix.

Cette circonscription a vu le jour en 2015.  Lors des deux élections, Kelly Block a gagné pour les conservateurs et elle sera de retour pour tenter de faire trois fois de suite. Block, qui était le dernier député de la circonscription de Saskatoon-Rosetown-Biggar avant le redécoupage des circonscriptions électorales, a gagné en 2019 avec un soutien de 78,6 pour cent.

Les conservateurs détiennent cette circonscription depuis sa création en 1996. David Anderson a occupé la circonscription jusqu’aux élections de 2019, lorsqu’il a démissionné avec Jeremy Patzer qui s’est présenté et a remporté la victoire pour les conservateurs. D’autres en cours d’exécution incluent :

Les libéraux les mieux placés en Saskatchewan pour remporter un siège se trouvent peut-être dans cette circonscription du nord de la Saskatchewan. Après avoir été député néo-démocrate de la circonscription d’Athabasca pendant des années, Buckley Bélanger a démissionné pour voir le siège des libéraux. En 2019, Gary Vidal a battu la NPD Francine Jolibois, qui représentait la circonscription après avoir remporté la victoire en 2015. C’est une circonscription qui, selon beaucoup, pourrait aller de trois façons.

Un nouveau visage représentera cette circonscription. Après avoir été élu pour la première fois député en 2004, Tom Lukiwski a décidé de prendre sa retraite. Aux élections de 2019, il a remporté 24 000 voix dans une circonscription considérée comme un bastion conservateur. Sous la bannière conservatrice, quelqu’un n’est pas étranger à la politique puisque Fraser Tolmie a démissionné de son poste de maire de Moose Jaw pour tenter de devenir député. Les autres en cours d’exécution sont :

Randy Hoback est député de cette circonscription depuis 2008 pour les conservateurs dans une circonscription qu’ils possèdent depuis l’époque réformiste/alliée, lorsque Derek Konrad et Brian Fitzpatrick étaient députés.

Regina-Lewvan est une circonscription intéressante depuis sa création en 2015.  La circonscription, qui est essentiellement le côté ouest de Regina, a été capturée par Erin Weir du NPD en 2015, mais l’ancien député provincial du Parti de la Saskatchewan Warren Steinley a remporté le siège pour les conservateurs en 2019. C’est une course qui devrait également être serrée alors que Tria Donaldson du NPD et les libéraux Susan Cameron tentent de gagner le siège des conservateurs. Parmi les autres candidats de cette circonscription figurent Michael Wright du Parti vert et Roderick Kletchko du Parti populaire.

Un pays a regardé cette circonscription avec intérêt en 2019 alors que le conservateur Andrew Scheer briguait le poste de premier ministre. Bien que Scheer n’ait pas remporté cette course en perdant contre Justin Trudeau et les libéraux, il a conservé en toute sécurité Regina-Qu’Appelle pour continuer à être député, ce qu’il a fait depuis 2004.

La circonscription comprend le nord-est de Regina ainsi que les collectivités de White City, Emerald Park, Indian Head, Wynyard et la rive sud des lacs Quill.

Après avoir occupé une circonscription qui englobe le sud-est de Regina pour les libéraux depuis 1993, Ralph Goodale a été défait en 2019 par le conservateur Michael Kram. Kram cherche à garder le siège entre les mains des conservateurs, mais Sean McEachern, qui a travaillé avec Goodale et a passé plusieurs années avec SUMA, essaie de récupérer le siège.

L’ancien présentateur sportif de Saskatoon, Kevin Waugh, tentera de remporter ce siège pour la troisième fois après l’avoir remporté en 2015 et 2019. En 2019, Waugh, qui a joué un rôle important dans la légalisation des paris sur un seul événement sportif, a remporté plus de 53 % des voix.

Ceux qui voteront dans cette circonscription verront de nombreux noms sur le bulletin de vote, car sept personnes sont en lice pour devenir député.

En 2015, Brad Trost a remporté le siège des conservateurs, mais en 2019, il a perdu la nomination au profit de l’ancien député provincial de SaskParty Corey Tochor, qui a conservé le siège du parti.

C’est un autre siège que certains croient que les conservateurs pourraient perdre. Sheri Benson avait le siège du NPD en 2015, mais Brad Redekopp a pris le siège en 2019. Le NPD espère que l’ancien président de la Nation métisse, Robert Doucette, pourra récupérer le siège.

Depuis sa formation en 1988, cette circonscription est traditionnellement détenue par les Conservateurs/Réformistes/Alliance. Alors que le siège est allé aux libéraux en 1993, Roy Bailey l’a repris en 1997 sous la bannière du Parti réformiste. Bailey a occupé le siège jusqu’à sa retraite, Robert Kitchen conservant le siège des conservateurs en 2015.

Il s’agit d’une circonscription détenue par les conservateurs/réformistes/alliance depuis 1993, lorsque Garry Breitkreuz a battu Lorne Nystrom du NPD qui détenait la circonscription depuis sa création en 1968. Cathay Wagantall a conservé le siège avec les conservateurs en 2015 après Breitkreuz s’est écarté.

Une fois les bureaux de vote fermés à 19h30. Lundi soir, le 620 CKRM aura des mises à jour en direct toutes les demi-heures.

Keywords:

Saskatchewan,Conservative Party of Canada,New Democratic Party,Canadian federal election, 2019,Opinion poll,Saskatchewan, Conservative Party of Canada, New Democratic Party, Canadian federal election, 2019, Opinion poll,,,canada election,Canada election 2021,Conservatives,Desnethé-Missinippi-Churchill River,election 2021,election in Canada,Federal Election,Federal election Canada,Liberals,NDP,PPC,Regina Lewvan,Regina Wascana,Saskatoon West,Canada,Politics,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: