CM – Cour d’appel: l’arbitrage ne protégera pas Trump d’un procès

0

Le président américain Donald Trump prononce une allocution sur le soutien aux petites entreprises par le biais du programme de protection des chèques de paie, accompagné de la conseillère de la Maison Blanche Ivanka Trump dans la salle Est de la Maison Blanche le 28 avril 2020 à Washington, DC. Le président

NEW YORK (AP) – L’ancien président Donald Trump et ses trois enfants aînés ne peuvent pas forcer un procès en arbitrage intenté par des personnes qui se sont senties flouées par une entreprise qu’il a promue, a statué mercredi une cour d’appel.

La 2e Cour d’appel des États-Unis a rendu une décision écrite concernant un procès en 2018 devant un tribunal fédéral de Manhattan intenté par des vendeurs qui ont perdu de l’argent dans une société de marketing que Trump a approuvée dans des discours et sur « The Celebrity Apprentice ». L’effort pour forcer l’arbitrage avait retardé le procès de procéder.

Le procès alléguait que Trump et les membres de sa famille avaient secrètement reçu des millions de dollars entre 2005 et 2015 en échange de rassurer les vendeurs potentiels de la compagnie de téléphone ACN Opportunity LLC, il y avait peu de risque s’ils commençaient à vendre son service téléphonique.

Les avocats des plaignants ont fait valoir que les Trump les avaient induits en erreur en leur faisant croire qu’ils approuvaient l’entreprise sur la base d’une évaluation indépendante de l’entreprise plutôt qu’en échange de paiements importants.

Le 2e Circuit a noté que les enquêtes menées par les organismes de réglementation ont démontré que les activités d’ACN étaient à haut risque et que les investisseurs avaient une chance minimale de succès commercial.

La cour d’appel, citant les allégations du procès, a déclaré que les déclarations des Trump selon lesquelles ils avaient mené une diligence raisonnable et des recherches approfondies concernant l’opportunité commerciale et avaient des informations privilégiées et une expérience personnelle avec ACN étaient fausses.

«  » Les défendeurs n’avaient, en fait, pas fait une telle diligence raisonnable. Au lieu de cela, ils approuvaient l’opportunité commerciale d’ACN parce qu’ils recevaient des millions de dollars pour le faire – un fait qu’ils ont délibérément omis de divulguer », a déclaré la cour d’appel.

La cour d’appel a déclaré que les Trump n’avaient pas le droit de profiter des accords entre les plaignants et ACN selon lesquels les différends seraient résolus par arbitrage. ACN n’est pas un défendeur dans le procès.

Dans un communiqué, ACN a déclaré qu’elle était en affaires depuis 28 ans et opérait dans 27 pays, obtenant une note A du Better Business Bureau.

« ACN n’est pas une organisation politique et est fière d’accueillir des personnes de tous horizons. La relation commerciale d’ACN avec M. Trump a commencé et s’est terminée avant sa candidature à un poste national », ajoute le communiqué. « Il est regrettable que le nom et l’entreprise d’ACN aient été contestés dans le cadre de ce procès à motivation politique et financé. Pour être clair, ACN nie catégoriquement les allégations formulées dans le procès contre elle et son entreprise.

Les avocats de Trump Corp., Trump, Donald J. Trump Jr., Eric Trump et Ivanka Trump n’ont pas immédiatement renvoyé un message sollicitant des commentaires.

L’avocate Roberta Kaplan, qui représente les plaignants dans cette affaire, a déclaré dans un communiqué que la décision d’appel permettra aux avocats de programmer des dépositions et d’obtenir des documents par le biais d’assignations « dès que possible ».

Kaplan l’a qualifié d' »affaire importante concernant une fraude à la consommation de plusieurs années contre des Américains qui travaillent dur, perpétrée par Donald Trump et trois de ses enfants adultes ».

La collecte de preuves avait été retardée pendant que les deux parties attendaient la décision du 2e circuit.

Keywords:

Donald Trump,Arbitration,Appellate court,United States Court of Appeals for the Second Circuit,The Trump Organization,Donald Trump, Arbitration, Appellate court, United States Court of Appeals for the Second Circuit, The Trump Organization,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: