CM – DE RETOUR EN ROUGE ET NOIR : Célébrez le retour de l’équipe d’Ottawa de la LCF après 645 jours

0

Enfin, après 645 longues journées, dont une grande partie avec une pandémie mortelle étouffant nos libertés et nos vies, samedi soir, les Redblacks d’Ottawa ont de nouveau joué un match de football. Laissez simplement cela tourbillonner un peu avant de le digérer.

C’est juste un jeu, non ? Mais dans notre petit coin de l’univers – juste un autre pays qui a été tordu et bouleversé par COVID-19 – le retour de la LCF après une saison annulée est un gros problème, un pas en avant – du moins pour certains d’entre nous, en particulier Les fans des Roughriders de la Saskatchewan qui peuvent enfin remettre les pastèques sur la tête.

Depuis la dernière fois que nous avons vu les Redblacks trébucher au cours d’une saison 3-15 2019, la liste a considérablement changé. Dehors avec l’ancien et avec le nouveau. Le receveur des étoiles Brad Sinopoli est parti. Le centre étoile Alex Mateas est parti. Le joueur de ligne offensive Evan Johnson est parti. Le secondeur/arrière défensif Anthony Cioffi est parti. Le secondeur Kevin Brown est parti. Le joueur de ligne défensive Mike Wakefield est parti. Les arrières défensifs Corey Tindal et Jonathan Rose sont partis. Le quart-arrière Dominique Davis est désormais relégué au poste de remplaçant, derrière la signature de l’agent libre Matt Nichols. Au total, sur les 24 places de départ de la formation, 15 seront des joueurs qui n’étaient pas là en 2019.

Il y a, bien sûr, des visages familiers – deux d’entre eux, Avery Williams et R.J. Harris est devenu papa pendant la pandémie. Le fils de Williams, Avery Jr., est né à la fin de l’année dernière. Lorsqu’on lui a demandé si son fils avait déjà un ballon de football dans les mains, le secondeur du milieu a ri et a répondu : « Mon fils ne joue pas au football. Mon fils va être médecin ou avocat ou quelque chose comme ça. J’ai assez joué au football pour nous deux. Harris, un séquestre qui a une fille de trois ans, Malani, est devenu papa pour la deuxième fois avec la naissance de Marleigh en janvier. Harris a déclaré : « Tout le monde dit toujours : « Quel est votre pourquoi ? » Mes petites filles sont mon pourquoi. C’est pour ça que je m’entraîne, c’est pour ça que je suis resté engagé 18 mois hors saison. Je voulais leur montrer que tu peux faire face à l’adversité, tu roules avec les coups. Je dois vraiment être papa. Six mois par an, nous jouons au football. Ne pas faire cela, vous pouvez vraiment apprécier toutes les petites choses.

D’autres, comme le retourneur/récepteur DeVonte Dedmon, sont ravis d’avoir une autre opportunité. Dedmon a fait sensation en 2019 lorsqu’il a réussi un match spectaculaire de deux touchés (sur un retour de botté de dégagement de 95 verges et un retour de coup d’envoi de 111 verges) lors d’une victoire en prolongation le 2 août contre les Alouettes de Montréal – la dernière victoire des Redblacks du saison. Une blessure aux ischio-jambiers subie la semaine suivante l’a empêché de jouer pendant six semaines. C’était la deuxième blessure de Dedmon de la saison. Il était sur la bonne voie pour être le retourneur de botté de dégagement/coup d’envoi de l’équipe pendant la pré-saison, effectuant un retour de coup d’envoi de 100 verges pour un touché contre les Tiger-Cats de Hamilton, mais a été blessé (ischio-jambiers) contre Montréal lors de la mise au point finale pour le saison régulière. Plutôt que de libérer Dedmon, les Redblacks l’ont « suspendu ». Il est rentré chez lui à Williamsburg, en Virginie, dans l’espoir d’avoir une autre chance. Effectivement, les Redblacks sont venus appeler.

Maintenant, Dedmon, qui est arrivé au camp d’entraînement en excellente forme physique, veut montrer à la LCF ce qu’il peut faire et il ne s’attarde pas sur ce qui aurait pu arriver il y a deux ans s’il était resté en bonne santé.

« Tout arrive pour une raison », a-t-il déclaré. « C’est comme ça que je vis ma vie, donc je ne pense pas à What Ifs. Il fut un temps où mentalement je devais être plus fort. Dieu a un plan et cela n’était pas censé se produire pour le moment, alors j’ai juste travaillé cette saison morte pour essayer d’être en aussi bonne santé que possible, de prendre du poids supplémentaire et de travailler aussi dur que possible. J’étais à 185 (livres). Je suis arrivé à 215, je suis à 200 maintenant. Il y a eu des tubes (en 2019) et je me suis dit : « D’accord, je devrais peut-être prendre un peu de poids, je suis peut-être trop léger », alors je suis revenu à mon poids universitaire et je me sens bien.

Avec sa polyvalence, les Redblacks pourraient faire appel à Dedmon de plusieurs manières. Il a certainement eu plus de temps pour traiter ce que l’on attend de lui sur le terrain plus large et plus long de la LCF.

« Quand mon numéro est appelé, je dois en tirer le meilleur parti », a-t-il déclaré. « À chaque jeu, laissez-moi faire mon travail – voir grand, mais me concentrer petit. Concentrez-vous sur ces petites choses et le reste arrivera. Quand je suis arrivé au camp en 2019, j’avais deux semaines de retard. En venant cette année, je me suis dit : « Je connais les règles. Je sais utiliser le terrain à mon avantage. Allez juste faire des jeux et, espérons-le, l’équipe m’aime. ‘ Tout ce sur quoi j’étais concentré pendant le camp – juste faire l’équipe. « 

Les Redblacks, qui se sont joints à la LCF en 2014, ont certainement connu un parcours remarquable au cours de leur courte histoire – apparaissant dans les Coupes Grey en 2015, 2016 et 2018, remportant le championnat 2016 contre Calgary en prolongation. Mais les étrangers ne donnent pas beaucoup de chances aux Redblacks 2021 de concourir, certains parieurs suggérant que l’équipe ne gagnera pas quatre matchs. Mais, pariez là-dessus, au-delà du match de samedi à Edmonton, les Redblacks, avec un nouvel entraîneur-chef en Paul LaPolice (qui est aussi le coordonnateur offensif), s’amélioreront de semaine en semaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les nouvelles quotidiennes du Ottawa SUN, une division de Postmedia Network Inc.

Un e-mail de bienvenue est en route. Si vous ne le voyez pas, veuillez vérifier votre dossier de courrier indésirable.

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion vivant mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure de modération avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos directives de la communauté pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

© 2021 Ottawa Sun, une division de Postmedia Network Inc. Tous droits réservés. La diffusion non-autorisée, la transmission ou reproduction est strictement interdite.

Ce site utilise des cookies pour personnaliser votre contenu (y compris les publicités), et nous permet d’analyser notre trafic. En savoir plus sur les cookies ici. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez nos conditions d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Titre connexe :
RETOUR EN ROUGE ET NOIR : Célébrez le retour de l’équipe de la LCF d’Ottawa' après 645 jours
Matt Nichols commence pour les Redblacks malgré une blessure à l’épaule
Nouveaux entraîneurs-chefs, QB familiers, mais les Elks ou les Redblacks détiennent-ils l’avantage ?
Six joueurs qui peuvent faire des Ottawa Redblacks une équipe éliminatoire

Keywords:

Ottawa Redblacks,Canadian Football League,Edmonton Elks,Quarterback,Ottawa Redblacks, Canadian Football League, Edmonton Elks, Quarterback,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: