CM – Equipe de France : Lucas et Théo Hernandez évoquent leurs premiers pas dans le processus de sélection

0

domicile
/

Ligue des nations de l’UEFA
/

Equipe de France : Lucas et Théo Hernandez évoquent leurs premiers pas dans le processus de sélection

Pour la première fois depuis leurs débuts avec les jeunes de l’Atlético de Madrid, Lucas (25 ans) et Théo Hernandez (23 ans) sont réunis en sélection. Une fierté pour les deux frères. « Je pêchais quand je l’ai découvert. Je n’ai pas vu mon nom dans les avocats de la défense ou celui de mon frère. Je me suis dit que ce serait une autre fois. Mais quand j’ai vu qu’il était dans un cercle, je l’ai appelé directement. Je lui ai demandé de ne pas se blesser avant lundi. Je voulais vraiment être avec lui, nous en avons parlé en famille. Tout le monde a été touché, même si ce n’est pas la première fois dans l’histoire de l’équipe de France. C’est un plaisir d’être avec mon frère, tu ne peux pas vraiment imaginer ça. Le rêve d’atteindre le blues ensemble est extraordinaire, il faut s’en servir. C’est unique pour la famille car tout est question de bonheur et de plaisir. Aujourd’hui on fait notre premier entraînement ensemble, ce sera différent (…) J’ai raté son premier. J’étais déçu. Mais vis-à-vis du groupe on essaie de ne pas être trop ensemble pour s’intégrer, notamment Théo. Il fait ça bien. Il est très proche des gens comme moi », a déclaré Lucas.

Theo Hernandez a brillé sur l’aile gauche de l’AC Milan et est surtout revenu sur l’enfance difficile qui l’a forgé pour en arriver là. « Le travail en valait la peine. Nous n’avons pas eu une enfance facile, ce qui nous a amenés à devenir footballeurs professionnels. C’est le moment d’en profiter. Quand nous étions jeunes à l’Atlético de Madrid, nous pouvions jouer ensemble, mais nous avions pris des chemins différents. C’est incroyable de venir ici ensemble. Il faut remercier ma mère, elle était toujours là, elle nous emmenait à l’entraînement et nous suivait partout.

Alors qu’ils peuvent jouer tous les deux au même poste, Lucas et Theo Hernandez ont parlé de cette compétition. Surtout, le défenseur du Bayern Munich a rappelé qu’il pouvait évoluer davantage sur l’axe. « Ce sont les décisions de l’entraîneur, je suis là pour l’équipe. Surtout, je suis ici pour gagner. Si c’est à gauche, je serais là à 100%. Si c’était en défense centrale, je serais là à 100%. Avant tout, j’ai la victoire en moi, je veux gagner. Il y a la Société des Nations à rechercher », a-t-il rappelé. De son côté, le Rossonero dit qu’il « n’a pas trop joué au milieu de terrain, mais si on me demande de jouer là-bas, je jouerai. Mais je peux surtout jouer de côté. La différence, c’est que mon frère peut faire les deux. Si je m’assois sur le banc, ça n’a pas d’importance. Je suis surtout là pour le travail. »

Finalement, les deux frères se sont souvenus qu’ils étaient avant tout coéquipiers sur le terrain. « Nous sommes frères, mais nous restons coéquipiers. Toute l’équipe veut gagner, pas seulement nous deux. Ce sont des moments uniques, mais lorsque le jeu commencera, nous serons d’accord et ramerons dans le même sens », explique Lucas. « Il n’y a pas d’amis sur le terrain. Mais c’est l’entraîneur qui décide si nous jouons tous les deux. Moi aussi j’ai la victoire. Je veux tout gagner, si je perds, je ne suis pas bon, je n’aime pas ça. Mais cela s’applique à tous les joueurs. Mais c’est vrai que gagner, c’est trop pour mon frère », a plaisanté Théo.

Keywords:

France national football team,Lucas Hernandez,France,Theo Hernández,UEFA Nations League,France national football team, Lucas Hernandez, France, Theo Hernández, UEFA Nations League,,,kylian mbappé, Didier Deschamps, ligue des nations, uefa, calendrier, résultats, classements, ligue, match, match en direct, france, allemagne, espagne, portugal, belgique,,Football (Association Rules, Soccer),Sports,,,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: