CM – Eric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin s’affrontent violemment en marge du Conseil des ministres

0

Les tensions au sein du gouvernement montent à la suite de la débâcle de La République en marche dimanche 20 juin lors du premier tour des élections régionales et départementales. Eric Dupond-Moretti, Garde des Sceaux, et Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, se sont livrés une vive discussion en marge du Conseil des ministres de ce mercredi 23 juin.

Les discussions ont eu lieu ce mercredi juin. Le 23, les marges du Conseil des ministres s’échauffaient. Discutable ? Les mauvais résultats des listes de la majorité présidentielle au premier tour des élections départementales et régionales qui se sont déroulées ce dimanche 20 juin. Les deux ministres du Nord, Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti, se sont violemment disputés sur cette question. Assis côte à côte, l’échange entre le ministre de l’Intérieur et le ministre du Siegel était tendu en attendant l’arrivée d’Emmanuel Macron, comme l’explique Le Figaro.

Eric Dupond-Moretti aurait été l’ancien Le maire de Tourcoing, candidat aux élections départementales, accusé des déclarations qu’il a faites ce mardi 22 juin à France Inter à propos de Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France et candidat régional. « J’appelle sans difficulté à voter pour lui. C’est un ami, vous savez », a-t-il déclaré avant de poursuivre, vous connaissez mon appréciation pour Xavier Bertrand, il a été récompensé pour sa prestation.  » Gérald Darmanin n’a alors pas hésité, à envoyer un pique à la liste LaREM de Laurent Pietraszewski, sur laquelle Eric Dupond-Moretti, éliminé au premier tour, figurait : « Je suis le seul ministre qui, deux fois de suite, dispose de plus de 50 % des voix au premier tour. Dans notre canton, on fait six fois mieux que la liste Pietraszewski.»

En marge du Conseil des ministres, le ministre de la Justice a tenu à clarifier la situation avec Gérald Darmanin, comme le rapporte la BFM. « Si vos paroles sont vraies, c’est trahir toutes les personnes qui se sont battues pendant des semaines. On ne vous demandera pas de trahir votre ami, c’est normal, mais vous ne pouvez pas marcher sur les pieds de vos collègues. C’est pathétique », a déclaré le célèbre avocat. Gérald Darmanin aurait alors répondu : « C’était une déformation de mes propos. Je n’ai pas dit ça. Mais oui, j’ai gagné les élections. Depuis quand critique-t-on ceux qui gagnent les élections ? »

Les informations recueillies à travers ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique permettant à Reworld Media Magazines et/ou à ses partenaires et prestataires d’envoyer des bons plans et offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, veuillez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Keywords:

Xavier Bertrand,Éric Dupond-Moretti,French regional elections,Gérald Darmanin,Nord-Pas-de-Calais,Council of Ministers,France,Xavier Bertrand, Éric Dupond-Moretti, French regional elections, Gérald Darmanin, Nord-Pas-de-Calais, Council of Ministers, France,,,Politique,Elections régionales 2021,Gérald Darmanin,Gouvernement de Jean Castex,Jean Castex,Elections Régionales et Départementales 2021,,Politics,,,Gerald-Darmanin,Éric Dupond-Moretti,élections régionales 2021,hauts-de-france,,,Politique, Actualité,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: