CM – Espace : l’UE noue un partenariat financier avec l’ESA

0

Êtes-vous sûr de vouloir vous déconnecter ? Une connexion est nécessaire pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Auteur : Alexandra Parachini

Dans les affaires

Mis à jour le 22/06/21 14:03 | Posté le 22/06/21 14:03

Cette convention définit également les rôles attribués à la Commission européenne, à l’ESA et à la nouvelle Agence pour le programme spatial de l’Union européenne (EUSPA).

Le commissaire européen Thierry Breton a annoncé l’officiel à l’occasion du début de la nouvelle Programme spatial européen, dont le budget a déjà été approuvé par l’UE. Il s’élève à 13,2 milliards d’euros en euros constants pour la période 2021-2027. « Nous devons définir un agenda spatial ambitieux et disruptif pour l’avenir : plus dynamique, plus innovant et plus risqué », a déclaré le commissaire chargé de la politique industrielle et du marché intérieur.

Ce programme poursuit le développement de Galileo (le système de navigation par satellite), EGNOS (le Galileo donne plus de précision pour les services spécialisés) et Copernicus, dédié à l’observation de la Terre. L’ESA est également responsable de la conception du segment spatial de GOVSATCOM, le futur système de communication sécurisé pour les situations de crise dans les Etats de l’Union (séismes, attaques informatiques, etc.).

Les investissements de l’UE confiés à l’ESA pour la période 2021-2027 s’élèvent à 8,7 milliards d’euros, a précisé le directeur de l’agence spatiale européenne Josef Aschbacher. L’accord conclu mardi « crée une chaîne de commandement très claire », a déclaré la direction générale de la défense, de l’industrie et de l’espace de l’UE. Ce dernier est le maître d’œuvre, l’ESA est « l’architecte de conception » des programmes et l’EUSPA est responsable de leur fonctionnement.

Josef Aschbacher s’est félicité des ambitions de l’UE dans l’espace et a rappelé qu’aux États-Unis, « les dépenses publiques pour l’espace voyage est cinq, six ou sept fois plus élevé que celui de l’Europe ». Il s’est également félicité du fait que la Chine envoie trois astronautes dans sa station avec ses fusées, tandis que l’Europe envoie ses astronautes avec des fusées russes ou américaines. « Que veut faire l’Europe et où veut aller l’Europe ? » a-t-il demandé, rappelant que l’ESA entend organiser un débat sur ce sujet sur ce sujet début 2022.

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Vos données sont collectées conformément aux lois applicables en matière de protection des données personnelles. Pour en savoir plus sur notre politique de confidentialité, cliquez ici.

Auteur : Alexandra Parachini

À l’honneur

Mis à jour le 23/06/21 12:34 | Publié le 21/06/21 12:34

Auteur : Alexandra Parachini

À l’honneur

Mis à jour 23/06/21 12:01 | Publié le 21/06/21 12:01

Auteur : Alexandra Parachini

À l’honneur

Mis à jour 23/06/21 12:10 PM | Posté le 21/06/21 11:41 AM

Auteur : Alexandra Parachini

Dans la grande région

Mis à jour 23/06/21 10:48 AM | Posté le 21/06/21 10:48 AM

Auteur : Alexandra Parachini

À l’honneur

Mis à jour 23/06/21 10h40 | Posté le 21/06/21 10:40 AM

Keywords:

European Space Agency,Astronaut,European Union,Space industry,European Space Agency, Astronaut, European Union, Space industry,,,,,,Esa, espace, UE, Flash, Flash Actu, Fil, Fil info, Breves, Actualite, news, informations, actualités, actu, depeches, nouvelles, infos, taux, devises, sicav, fcp, medias, immobilier, retraite, assurance, placement, entreprise, emploi, formation,,,SOCIETE,ESA,Agene Spatiale Européenne,candidats,candidat astronaute,,,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: