CM – Euro 2020 : l’Italie renverse l’Angleterre et s’offre un deuxième sacre

0

L’Italie est éternelle. 53 ans après son dernier sacre continental (à domicile en 1968), la Squadra Azzurra renoue avec les sommets européens avec son deuxième titre de football européen. Menés par un but précoce de Luke Shaw (2e), les hommes de Roberto Mancini sont revenus dans le match après une prestation de Leonardo Bonucci (67e) avant de renverser les Trois Lions aux tirs au but (1-1, 3-2). Devant le public de Wembley, la désillusion est terrible pour l’Angleterre, dont le seul gros titre vient de 1966. Retour sur la rencontre.

Dans la planque mythique de Wembley et devant plus de 65 000 spectateurs – majoritairement au service des Britanniques – Ciro Immobile ouvre cette 16e finale du Championnat d’Europe de football pour l’Italie. Si Squadra Azzurra obtient le premier corner du match, elle sera pénalisée lors de la première contre-attaque de ce match. Au début de l’action, Luke Shaw déplace Harry Kane, qui jette Kieran Trippier sur son côté droit. L’Anglais a tout le loisir de flanquer au second poteau où il retrouve… Luke Shaw. Contre Gianluigi Donnarumma il a repris la volée et l’a crucifié (2e, 0-1). C’était le but le plus rapide (1’57 ») de l’histoire d’une finale européenne et le premier but du joueur de Manchester United pour les Three Lions.

#EURO2020 #ITAENG LUKE SHAAAAAAAAAAW ! L’Angleterre a ouvert dès la deuxième minute du match Un centre parfait de Trippier ! Https : //t.co/xDQ1FIsX0m

Les Italiens tentent de réagir rapidement. Federico Chiesa obtient un coup franc parfaitement placé en bordure de la surface après une faute de Luke Shaw. Lorenzo Insigne puis prend sa responsabilité c’est vrai, mais son tir recroquevillé ne suffit pas et termine sa course derrière la cage de Jordan Pickford (8e). Les Anglais restent les plus forts et les plus puissants dans ces premières minutes. Ils obtiennent également deux corners (13e, 15e) La Squadra Azzurra est très perturbée par le système mis en place par Gareth Southgate (3-4-3) et souffre particulièrement des percussions du b Les deux anglais butent Shaw et Trippier.

Après une demi-heure, la possession est légèrement en faveur des hommes de Roberto Mancini (55%). Une règle stérile, puisque l’Italie ne peut ni contourner ni percer le bloc anglais. Sans solution, les Azzurri doivent alors décider des exploits individuels. Federico Chiesa, brillant depuis le début de ce Championnat d’Europe, s’est débarrassé de deux joueurs anglais avant de tomber dans l’axe et de délivrer un puissant coup de poing. Sa tentative flirte avec la hauteur de Jordan Pickford, battu (35e). C’était très serré. Les joueurs de Roberto Mancini tentent d’égaliser avant la mi-temps en fin de première période mais ne parviennent pas à briser la suspension anglaise. Si M. Björn Kuipers accorde quatre minutes de temps d’arrêt, le score reste inchangé. A la pause, les Trois Lions sont en tête.

Au retour des vestiaires, aucun changement n’est à signaler. Nicolò Barella est le premier joueur à être averti dans cette finale pour une faute sur Harry Kane (47e). Puis c’est autour de Raheem Sterling qui a offert aux Italiens un très bon coup franc après un mouvement mal maîtrisé sur Lorenzo Insigne. Plein centre à l’entrée de la surface de réparation, l’attaquant napolitain tente à nouveau, mais sa tentative touche le cadre de Jordan Pickford (51.). Quelques instants plus tard, Lorenzo Insigne a percuté la défense anglaise, mais a raté son tir (53.). Face aux difficultés de ses troupes, Roberto Mancini décide d’effectuer ses deux premiers changements. Bryan Cristante remplace Nicolò Barella (54e), tandis que Ciro Immobile Domenico Berardi (55e) cède la place.

Les Anglais sont plus dangereux dans les coups de pied arrêtés. Après une faute de Leonardo Bonucci sur Raheem Sterling, sanctionnée d’un carton jaune (55e), Luke Shaw a décoché un coup franc excentrique sur la gauche. Dans la surface de réparation il retrouve Harry Maguire, qui est là pour reprendre sans renverser sa tête (56e). L’Italie se redresse. Et Lorenzo Insigne s’apprête à égaliser. L’attaquant de Napoli frappe le premier poteau à angle droit dans la surface de réparation. Jordan Pickford, bien placé, repousse (57e). Puis c’est au tour de Federico Chiesa de mettre le feu à la défense anglaise. Mais sa frappe au ras du sol est superbement stoppée par le videur britannique (62e). Et ce qui devait arriver arriva. Marco Verratti est debout sur le long poteau de la tête à la réception dans un coin. Jordan Pickford a tout de même réalisé un excellent arrêt et a distrait le cuir sur le poteau. Mais Leonardo Bonucci fonce vers l’arrière pour pousser le ballon au fond des filets (67e, 1:1). Tout est à refaire.

[VIDEO] #EURO2020 #ITAENG LEO BONUCCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Après un corner, l’Italie fait pareil grâce à ses défenseurs ! https : //t.co/edEbq2jwvp

Un classement d’ouverture qui a fait réagir Gareth Southgate. Bukayo Saka remplace Kieran Trippier (71.), tandis que Declan Rice est remplacé par Jordan Henderson (74.). Mais l’Italie progresse et Domenico Berardi est sur le point de redonner l’avantage à son équipe. Servi en profondeur par une longue passe de Leonardo Bonucci, l’attaquant de la Nazionale réussit la volée, mais sa frappe s’envole (73e). Ça se rapproche.

Dans le dernier quart d’heure le rythme ralentit. Les Anglais, qui avaient refusé de jouer jusque-là, n’ont mis le ballon qu’en fin de match. Un centre de Mason Mount (84e), puis un coup franc du même homme (85e) et un débordement de Raheem Sterling (89e) ont fait reculer l’arrière-garde italienne. Mais la Squadra Azzurra est touchée par un premier coup dur. Le blessé Federico Chiesa doit céder sa place à Federico Bernardeschi (86e). Pour forcer le destin, les 22 comédiens bénéficient de six minutes de prolongation. Si les Anglais se font une dernière frayeur en toute fin de match (90,5) après une bonne combinaison italienne, le score en reste là et les deux sélections doivent se trancher en prolongation.

Au début de cette prolongation il C’est l’italien Page avec l’entrée d’Andrea Belotti et la sortie de Lorenzo Insigne (91e) pour constater un changement. Mais les Anglais reviennent avec les meilleures intentions, comme Percussion in the Box de Raheem Sterling (96e) ou le sauvetage de Kalvin Philipps (97e). Après plus d’une heure et demie de jeu, les corps sont épuisés et les deux coachs procèdent à d’autres changements. Marco Verratti sera remplacé par Manuel Locatelli (96e), tandis que Jack Grealish remplacera Mason Mount (99e). Et l’Italie n’a pas dit son dernier mot. Emerson parvient à faire la différence devant Kyle Walker sur la gauche avant de traverser fort à mi-hauteur. Federico Bernardeschi saute au premier poteau, mais ne peut que toucher le ballon, qui est catastrophiquement dévié par Jordan Pickford (103e).

Dès le retour des vestiaires, l’Italie a obtenu un coup franc de tout l’axe. Federico Bernardeschi prend les commandes et frappe fort. Le cuir est encadré en deux temps par le portier d’Everton (106e). Devant les 60.000 supporters britanniques dans les tribunes du stade de Wembley, les Three Lions monopolisent le cuir et les exhortent à reprendre la tête défensivement face à une solide équipe italienne. En fin de match, Emerson a cédé sa place à Alessandro Florenzi (118e), tandis que Jadon Sancho et Marcus Rashford ont remplacé respectivement Kyle Walker (120e) et Jordan Henderson (120e). Malgré trois minutes de temps d’arrêt, aucune des deux sélections n’a réussi à tirer le meilleur parti. Les Anglais et les Italiens décident des tirs au but.

Le premier tireur à s’avancer est un Italien : Domenico Berardi. L’attaquant de Sassuolo surprend Jordan Pickford et lance son équipe. Puis ce fut au tour du capitaine anglais Harry Kane d’affronter Gianluigi Donnarumma. Si le gardien italien choisit le bon côté, le coup massif du « Prince Harry » ne lui laisse aucune chance. Le deuxième tireur italien Andrea Belotti voit son tir bloqué par Jordan Pickford. Wembley est heureux ! Contre Donnarumma, Harry Maguire a touché le haut du filet et a amené l’Angleterre au tableau d’affichage. Leonardo Bonucci apparaît alors sous les sifflets de tout un stade. Le défenseur de la Juventus ne tremble pas et marque. Marcus Rashford est entré en jeu après la prolongation et a vu sa frappe frapper le poteau de Jordan Pickford. Les tirs au but reprendront. Federico Bernardeschi a ensuite donné l’avantage à son équipe avec un coup plein axe. L’Italie revient devant. En retour, Jadon Sancho voit sa frappe bloquée par Gianluigi Donnarumma. Et contre toute attente, Jorginho voit sa tentative déviée par Jordan Pickford au poteau. Bukayo Saka est le cinquième tireur anglais à apparaître. Mais le jeune joueur d’Arsenal tombe sur Gianluigi Donnarumma, toujours impérial. Pour la deuxième fois de son histoire, l’Italie deviendra championne d’Europe. La déception est terrible pour les Anglais, battus pour leur première finale de Championnat d’Europe, 55 ans après leur dernier grand titre.

Tir au but – rater le but :

Saka doit absolument marquer. Le jeune attaquant frappe fort… mais c’est Donnarumma qui, avec un relâchement magistral, repousse sur sa gauche et offre à l’Italie le titre de Champion d’Europe !

Tir au but – rater le but :

Balle de match pour Jorginho. Le champion d’Europe centrale avec Chelsea frappe à droite de Pickford, qui se détend… repousse le ballon sur son poteau… avant de le rattraper et de relancer tout un pays !

Tir au but – rater le but :

Sancho, entré en jeu spécialement pour cette séance, échoue comme Rashford à son tour devant Donnarumma, qui dirige la parade en se relaxant sur sa gauche !

Tirs au but – Tir réussi :

Bernardeschi ne tremble pas et un coup plein axe donne l’avantage à l’Italie ! Quelle tension !

Tir au but – rater le but :

La pression est sur les épaules de Rashford. Après un élan académique, le joueur de Manchester United envoie le ballon sur le poteau gauche de Donnarumma !

Tirs au but – Tir réussi :

Bonucci, l’homme qui a relancé Squadra Azzurra lors de cette finale, a battu Pickford avec un tir au centre parfaitement exécuté.

Tirs au but – Tir réussi :

Maguire pousse les Anglais au sommet avec un missile lucarne dans cette session !

Tir au but – rater le but :

Belotti respire… décolle… frappe… mais Pickford se détend sur sa gauche et mène la parade !

Tirs au but – Tir réussi :

C’est au tour de Kane de comparaître devant Donnarumma. D’une frappe parfaitement exécutée il a trompé le futur gardien du PSG et a quand même commencé du côté droit !

Tirs au but – Tir réussi :

Berardi est le premier frappeur du côté italien. L’attaquant de Sassuolo, d’un pied gauche sûr, prend Pickford à contre-courant !

Tir au but :

Harry Kane remporte le lancer. Les tirs au but se joueront du côté des supporters anglais !

0 fin de prol. Le minimum. :

Il s’agit de la deuxième finale de l’histoire de l’euro à se jouer aux tirs au but. En 1976, l’icône tchèque Panenka a gagné contre la République fédérale d’Allemagne.

0 fin de prol. Le minimum. :

M. Kuipers siffle la fin des prolongations ! Le sort de cet Euro 2020 se jouera donc aux tirs au but !

120 1 mn :

Dans le virage suivant, Cristante parvient à placer une subtile déviation de la tête sur le poteau court, mais aucun de ses coéquipiers ne peut compromettre la continuité !

120 minutes – changement :

Dans le même temps, Sancho prend le relais de Walker.

120 minutes – changement :

Henderson, qui est entré pendant le match, est remplacé par Rashford.

119 minutes :

Florenzi prend son couloir de gauche et entre au centre. Le ballon est dévié dans le coin !

118 minutes – changement :

Emerson sera remplacé par Florenzi dans les dernières minutes.

116 minutes :

C’est moins de cinq minutes. Les Italiens verrouillent le ballon. Appelé sur la gauche dans la surface de réparation, Bernardeschi tente une frappe en pivot. Stones, sur la trajectoire, touche le ballon avec sa main, mais il colle bien au corps et l’arbitre ne bronche pas.

114 minutes – Carton jaune pour Frello Filho :

Jorginho, qui était l’auteur d’une semelle moche au vu du ralenti, est logiquement prévenu.

113 minutes :

Super contact entre Grealish et Jorginho, qui s’étaient tous les deux lancés affamés de ballon ! Les images sont impressionnantes et les deux joueurs restent au sol.

112 minutes :

Les Trois Lions appuient sur l’accélérateur. L’Italie recroquevillée cherche des moyens de les sévir.

110 minutes :

Les Anglais semblent se redresser et il faut une belle intervention de Chiellini aux pieds de Sterling, au cœur de la surface, pour écraser une nouvelle situation brûlante.

108 minutes :

Une longue touche de Walker sur la droite provoque la panique dans la défense italienne. Kane parvient finalement à distiller un flanc pour les Stones de six mètres, mais Donnarumma effectue une frappe aérienne décisive pour sauver la Nazionale sur ce coup-là !

107 minutes :

Bernardeschi profite de sa chance pour suivre directement le coup franc, placé sur près de 30 mètres d’axe solide. Son tir est cadré et Pickford doit le faire deux fois pour attraper le ballon.

106 minutes – Carton jaune pour Maguire :

Maguire n’intervient pas sur le venin de Belotti et est averti par M. Kuipers.

106 minutes :

Et ça recommence pour les 15 dernières minutes de jeu dans cet euro !

Temps supplémentaire à la mi-temps :

Dans cette prolongation, le break vient d’être sifflé. Aucune des deux équipes n’a réussi à faire la différence et la tension reste à son comble !

105 1 min. :

Il y aura une minute de temps supplémentaire. Locatelli fonce à droite et au milieu, mais Maguire est bien placé pour couper.

105 minutes :

C’est au tour de Locatelli de mettre le feu à l’entrée du territoire anglais ! Il faut un retour rapide de Phillips pour sauver sa famille.

103 minutes – Utilisé pour l’Italie :

Quelle chance pour l’Italie ! Emerson parvient à faire la différence devant Walker avant de traverser fort à mi-parcours. Bernardeschi saute au premier poteau, mais ne peut que toucher le ballon, qui est catastrophiquement dévié par Pickford !

101 minutes :

Sur son premier ballon, Grealish a travaillé dans la zone gauche de la surface de réparation italienne et a trouvé une zone de dépassement avec un talon bien senti pour Saka. Cependant, le jeune joueur d’Arsenal manque sa prise sur le ballon, gaspillant de bonnes munitions.

99 min – Changement :

A la place de Mount, le chouchou du public anglais Grealish entre en jeu.

99 minutes :

Contrôle superbement orienté de Belotti de retour dans le jeu, le joueur turinois continue d’une frappe mais est ralenti par Maguire. Pickford a attrapé le ballon sans problème.

97 minutes :

Avec la chute d’un deuxième ballon consécutif dans un coin, Phillips contrôle et arme une demi-volée de 25 yards. Le ballon s’écrase juste à gauche des buts de Donnarumma, faisant sensation à Wembley !

96 minutes – changement :

Du sang frais pour la Squadra Azzurra avec l’arrivée de Locatelli à la place de Verratti.

96 minutes :

Avec une touche, Henderson a ouvert la porte pour Sterling dans la pièce de gauche. La différence semble faite, mais sans compter sur un retour salvateur de Chiellini qui se jette et repousse le centre de l’aile anglaise ! Quel match pour le défenseur aguerri de la Juve !

95 minutes :

Avec 127 balles jouées dans les 90 premières minutes, Marco Verratti a marqué plus que Kalvin Phillips, Declan Rice, Mason Mount et Jordan Henderson… réunis !

93 minutes :

Belotti a tout de suite admiré sa qualité technique pour s’affranchir du cercle central. Le milieu de terrain turinois joue pour Cristante, qui s’étend principalement à Berardi. Cependant, ce dernier commet l’erreur de se battre en duel avec Maguire.

91 minutes – changement :

Roberto Mancini a fait un changement pour commencer le temps supplémentaire en jetant Belotti dans le combat au lieu d’un insigne qui a tant donné.

91 minutes :

C’est un premier pari d’extension !

0 Fin de 90 min. :

Avec ce score de 1:1, la fin du temps réglementaire vient d’être sifflée. Les deux sélections aboutissent à une extension suffocante !

90 6 min – Carton jaune pour Chiellini :

Saka essaie de se mettre à couvert sur la touche à droite. Chiellini est l’auteur d’une grossière erreur en tenant le jeune Anglais par le col ! Logiquement il est prévenu !

90 5 minutes :

Berardi a fait la différence sur l’aile droite avant d’envoyer un bon centre dans les six mètres. Malgré la menace qu’il avait faite, Walker retourna calmement à Pickford.

90 4 minutes :

Les Azzurri reprennent le contrôle et s’engagent à voler des munitions à leurs adversaires. Ils progressent lentement dans le camp anglais.

90 2 minutes :

Les tours anglaises sont montées sur coup franc décentré. La défense italienne a tenu le coup malgré le choc et Verratti a finalement obtenu un coup franc qui a permis à la Nazionale de se dégager.

90 minutes :

Six minutes de temps d’arrêt viennent d’être annoncées !

89 minutes :

Sterling, dans son style de signature, se produit en solo. Le joueur de Manchester City prend du rythme, entre dans la surface de réparation, mais pousse son ballon un peu trop loin. Il ne peut pas empêcher la balle de sortir, très peu.

87 minutes :

A 34 ans et 71 jours, Leonardo Bonucci est devenu ce soir le plus vieux buteur d’une finale de Championnat d’Europe. Il retire des rayons l’Allemand Bernd Hölzenbein, qui avait 30 ans et 103 jours en 1976.

86 minutes – changement :

Chiesa, légèrement touché à la cheville et surtout au bout de sa corde, est logiquement remplacé par Bernardeschi.

85 minutes :

Les Anglais tentent enfin de reprendre la direction et parviennent à monter d’un cran sur la pelouse.

84 minutes – Carton jaune pour badges :

Badge hérite d’un carton jaune pour intervention tardive chez Phillips.

83 minutes :

Le jeu continue alors que Chiesa essaie de retrouver son humeur. Il prend enfin sa place.

81 minutes :

Chiesa est restée au sol après l’action précédente. Le jeu est arrêté.

80 minutes :

Chiesa est submergée par une nouvelle ruée solo. Il faudra que Saka, Walker et Phillips reviennent ensemble pour l’arrêter au bord de la zone de vérité !

78 minutes :

Wembley retient son souffle alors que les Anglais semblent totalement irrésolus. Le contraste entre une équipe qui semblait si confiante en sa force dès la première heure de jeu et ce bloc qui s’est développé au fil du rasoir depuis que Bonucci a égalisé est remarquable.

76 minutes :

Le ballon est confisqué par une Squadra Azzurra transcendée. Abasourdis et visiblement mis à rude épreuve physiquement, les Trois Lions ne trouvent pas de second souffle pour le moment.

74 minutes – changement :

Nouveau changement pour l’Angleterre. Rice, auteur d’un énorme ouvrage au milieu, cède sa place à Henderson.

73 minutes – Utilisé pour l’Italie :

Les Italiens sont en feu ! Bonucci prolonge le jeu depuis sa base, la charnière anglaise est retirée et Berardi se lance pour anticiper le départ de Pickford. Sa récupération échoue juste au-dessus de la cible !

72 minutes :

Leonardo Bonucci est devenu le premier joueur italien à marquer en finale d’une grande compétition depuis un certain Marco Materazzi en 2006.

71 minutes :

Kieran Trippier, le passeur décisif ce soir, a été la source de 28 occasions entre le dernier Mondial et cet Euro 2020. Seul Kevin De Bruyne fait mieux dans les deux tournois (36) !

70 min – Changement :

Gareth Southgate tente de bousculer les Three Lions en lançant Saka avec un profil plus offensif au lieu d’un très bon Trippier.

69 minutes :

Cette sélection italienne a du coeur et vient de rééditer complètement ce final ! L’élan a inévitablement changé et avec l’élan de l’équilibre, la Squadra Azzurra s’efforce d’enfoncer le clou !

67 min – But pour l’Italie :

L’Italie compense ! Berardi tire un corner de la droite. Chiellini se jette au second poteau, mais est contré. Verratti pose la tête, mais Pickford plonge et dévie sur son poteau ! Le ballon reste en jeu dans les six mètres et c’est le vétéran Bonucci qui trouve l’ouverture par la gauche ! Quel renoncement !

66 minutes :

Les Italiens repartent, mais les minutes s’écoulent inexorablement. L’Angleterre, toujours disciplinée tactiquement, tient pour le moment.

64 min – Utilisé pour l’Angleterre :

Réponse en anglais dans un coin ! Sur un ballon du gauche distillé par Trippier, Stones s’envole vers le point de penalty pour capter une tête. Donnarumma s’envole et claque le cuir sur sa barre transversale avec le bout de ses gants !

62 min – Utilisé pour l’Italie :

Le danger approche ! Ce diable de Chiesa perturbe toujours la défense anglaise. Il multiplie les feintes devant Walker et Stones avant de trouver une fenêtre de tir. Son tir de la droite est puissant, mais Pickford frappe le ballon hors du cadre avec une excellente gâchette !

61 minutes :

La tension est palpable alors que le match est entré dans la dernière demi-heure. Les fans anglais élèvent la voix pour jouer leur rôle vital de 12e homme !

59 minutes :

Squadra Azzurra est loin d’avoir abdiqué ! Les Azzurri travaillent dans le camp anglais et tentent de mettre un peu plus de rythme dans leurs offensives.

57 minutes – Utilisé pour l’Italie :

Réaction italienne ! Chiesa met le feu à la surface. Le ballon échoue finalement dans les pieds d’Insigne, qui frappe fort du gauche dans le coin fermé au premier poteau. Pickford, bien placé, repousse !

56 minutes :

Shaw frappe le coup franc pour suivre placé sur l’aile gauche. Au combat, le grand Maguire monte plus haut que n’importe qui d’autre mais ne peut s’assurer de reprendre la tête. Le ballon survole le cadre.

55 min – Carton jaune pour Bonucci :

Bonucci, auteur d’une faute grossière sur Sterling, est à nouveau averti.

55 min – Changement :

Immobile, également très décevant, a été remplacé par Berardi dans le même temps.

54 min – Changement :

Roberto Mancini effectue un premier changement en lançant Cristante à la place d’un Barella supprimé.

52 minutes :

Chiesa a le feu aux jambes et annonce la révolte ! Le joueur de la Juve s’est écrasé sur le côté droit avant de tenter de faire tourner le jeu en direction d’Insignia. Walker, ayant parfaitement lu l’intrigue, se coupe la tête et retourne calmement à Pickford.

51 minutes – Utilisé pour l’Italie :

L’Italie a répliqué et Insigne, déséquilibré par Sterling, a reçu un coup franc des 20 yards de l’axe solide ! L’attaquant de Naples ne laisse personne pour exécuter la peine. Son tir enroulé a raté de peu le coin gauche de Pickford !

50 minutes :

Raheem Sterling est un vrai blaster ! Le feu follet de Manchester City est le joueur qui a tenté (32) et réussi (18 dont 9 contre le Danemark !) le plus de dribbles depuis le début de la compétition, dont 7 dans la surface adverse ! Il a clairement dépassé un match international dans sa sélection en marquant 22 buts lors de ses 22 derniers matches internationaux (15 buts, 7 passes décisives), contre seulement 11 buts lors de ses 45 premiers matches internationaux portant le maillot des Trois Lions.

48 minutes :

Shaw continue son festival à gauche et trouve une ouverture pour Sterling. Le numéro 10 accélère sur 5 mètres et fait toute la différence avant de s’effondrer dans la zone entre Chiellini et Bonucci. M. Kuipers ne bronche pas !

47 min – Carton jaune pour Barella :

Barella devient le premier joueur à être averti ce soir après un tacle mal contrôlé contre Kane.

47 minutes :

Declan Rice a réalisé une belle performance au premier semestre. Le milieu de terrain de West Ham a en fait remporté plus de duels (8) et collecté plus de ballons (3) que n’importe qui d’autre sur le terrain. Il a complété ses statistiques avec 3 plaqués, le total le plus élevé parmi les Anglais.

46 minutes :

On y va encore une fois ! Pendant la pause, il n’y a eu aucun changement à signaler de part et d’autre.

Mi-temps:

Dans leur incroyable séquence de 33 matchs sans défaite jusqu’à la finale d’aujourd’hui, l’Italie a été menée au score pendant 44 minutes… un total qui a déjà été dépassé ce dimanche !

Mi-temps:

C’est la pause à Wembley ! L’Angleterre est revenue aux vestiaires avec l’avantage au tableau d’affichage grâce à un but de Luke Shaw à la deuxième minute du match. Mieux entrés dans cette finale, les Trois Lions ont repris la supériorité sur une Italie trop longue et craintive, qui n’a pourtant pas encore dit le dernier mot, ce qui se voit dans les dix dernières minutes, qui étaient de bien meilleur calibre. Respirez profondément avant qu’un deuxième acte ne promette de devenir électrique !

45 4 min. :

Après un bon rapprochement, Bonucci saisit sa chance à distance. Sa tentative audacieuse échoue d’ailleurs clairement.

45 2 min. :

Après un centre de Di Lorenzo Immobile prend un coup au point de penalty. Des pierres, en chemin, repoussent. Verratti arrive à la deuxième lame et frappe à 18 mètres. Cependant, le tir du joueur du PSG est bien trop faible pour mettre en danger un Pickford vigilant.

45 1 min. :

Quatre minutes de temps d’arrêt ont été annoncées.

45 minutes :

Marco Verratti en a d’ailleurs montré plus pendant dix minutes. La communauté italienne a également assumé sa responsabilité de chef d’orchestre pour l’Italie dans cet euro. Il a en effet initié 9 séquences en jeu ouvert qui ont débouché sur un tir (seul le Danois Hojberg a fait mieux avec 15) et a été justement à l’origine de 12 occasions (second devant Kevin De Bruyne, 13).

43 minutes :

Le ballon ne quitte plus les pieds italiens. Le public de Wembley donne la parole pour soutenir ses favoris qui ont un peu de faiblesse.

41 minutes :

Depuis quelques minutes, les Italiens sont plus animés et plus tranchants dans la construction de leurs offensives, même s’il reste très difficile de trouver des solutions sur les 30 derniers mètres anglais.

39 minutes :

Immobile est piégé sur la touche. Comme lors de ses précédentes apparitions, l’attaquant de la Lazio peine à se démarquer dans cette finale. La Nazionale attend beaucoup plus de son attaquant !

37 minutes :

Après un début de compétition mitigé, Harry Kane a pris de l’élan et l’attaquant de Tottenham tient sa place ce soir en s’inspirant de ses décisions. Toutes compétitions confondues, il a été directement impliqué dans 28 buts (19 buts, 9 passes décisives) lors de ses 27 dernières apparitions avec les Three Lions. S’il trouvait l’ouverture ce soir, il serait le meilleur buteur de l’histoire de la sélection dans une compétition majeure – il partage actuellement ce statut honorifique avec Gary Lineker (10 buts chacun).

35 min – Utilisé pour l’Italie :

La réaction italienne intervient enfin ! Chiesa, de droite, se bat comme un taureau pour se débarrasser de Rice. L’attaquant de la Juve se lève et s’avance avant de décocher un tir rasant à 20 mètres qui va très peu à droite de la cible ! Un frisson a traversé les vastes étendues de Wembley !

34 minutes :

Sur un long ballon, Kane dévie une tête pour Sterling. L’attaquant de Manchester City tente un une-deux avec Mount et seul un morceau de chaussure italienne l’empêche de défier Donnarumma en duel !

32 minutes :

Le duo de jeunes milieux de terrain Declan Rice et Kalvin Phillips est l’une des très belles surprises de ce Championnat d’Europe. La sélection anglaise n’a encaissé qu’un seul but en 830 minutes alors que les deux hommes se sont liés au sol !

30 minutes. :

La Squadra Azzurra essaie de se calmer avec une longue séquence de préservation, mais il leur est très difficile de s’approcher de la zone de Pickford. Les Anglais sont très solides dans les phases défensives et profitent surtout de l’excellent travail qu’ils font dans l’ombre de leur milieu de terrain.

29 minutes :

Les deux adversaires du soir proposent des blocs particulièrement hermétiques depuis le début de la compétition. Ils affichent également les deux meilleures moyennes de tirs au but par match (2,2 pour l’Angleterre et 2,3 pour l’Italie).

28 minutes :

Une timide réaction italienne d’Insigne, dont la frappe lointaine a été écrasée et est passée très nettement à gauche des buts anglais.

26 minutes :

À 36 ans et 331 jours, Giorgio Chiellini est le joueur le plus âgé de ce soir à porter un brassard de capitaine en finale du Championnat d’Europe. Il chasse un autre monstre sacré du football transalpin, Gianluigi Buffon (24 ans et 154 jours en 2012).

25 minutes :

Sterling essaie de faire de la percussion solo sur tout l’axe. L’attaquant anglais avance avant de tenter un grand pont audacieux sur Chiellini, mais c’est l’Italien aguerri qui a le dernier mot.

24 minutes :

Les dents serrées, Jorginho tente de reprendre la procédure. L’attaque anglaise pendant ce temps.

23 minutes :

Das Spiel wurde fortgesetzt, als sich die italienischen Mitarbeiter um Jorginhos rechtes Knie am Spielfeldrand kümmerten. Italien ist damit derzeit in der Unterzahl.

22 Min. :

Jorginho liegt am Boden und das Spiel wird kurzzeitig unterbrochen. Das italienische Volk hält den Atem an, als die Heiler auf dem Rasen erschienen sind …

20 Minuten. :

Italien versucht, einen Schritt weiter zu gehen und eine seiner großen Stärken zu nutzen, seine Fähigkeit, auf dem Platz hohen Druck aufzubauen. Der Beweis ? In dieser EM schaffte es Squadra Azzurra, 12 Schüsse auf das Tor zu platzieren und 3 Tore zu erzielen, nachdem Aktionen, die durch Wiederherstellungen in den gegnerischen 40 Metern erzeugt wurden, mehr als jede andere Mannschaft.

18 Min. :

Jorginho erzielt im Mittelfeld einen Sombrero, um sich Raum zu geben und das Spiel intelligent nach links zu lenken. Der Europameister mit Chelsea gewinnt in dieser Begegnung an Fahrt, und sein Einfluss wird offensichtlich einer der Schlüssel zum Finale für Italien sein.

16 Minuten :

Für Italien versprach die Mission kompliziert zu werden, erst recht nach der ersten Viertelstunde. Die Three Lions sind in der Tat seit 12 Spielen ungeschlagen (11 Siege, 1 Unentschieden) und haben noch dazu 10 Gegentore. Auch England hat im Halbfinale gegen Dänemark seit EM-Start nur ein Gegentor kassiert.

14 Min. :

Gianluigi Donnarumma wurde gerade zum ersten Mal in seiner jungen Karriere in 4 aufeinanderfolgenden Spielen in der Auswahl geschlagen. Allerdings hat der zukünftige PSG-Torhüter während seiner 32 Länderspiele für Italien (19 Spiele ohne Gegentor) nie mehr als ein Gegentor kassiert.

13 Min. :

Nach dem Eckstoß von Trippier setzte sich Donnarumma mit Autorität in die Luft. Dieser Eingriff tut einer notwendigerweise gestörten Azzurra-Nachhut sehr gut.

13 Min. :

Trippier, wieder von Kane gefunden, kann noch ein Kreuz zum langen Pfosten richten. Mit dem Rücken zum Spiel und unter Druck musste Di Lorenzo die Ecke kassieren.

11 Min. :

Neue Schicht von den Engländern auf der rechten Seite gefunden. Trippier flankt stark zur Hälfte, Chiellini, gut platziert, drängt zurück. Der von Southgate vorgestellte Spielplan ist dennoch zu Beginn des Spiels beeindruckend effektiv!

09 Min. :

Luke Shaw erzielte heute Abend sein erstes Tor für die Three Lions und den schnellsten (1’57 ») in der Geschichte eines europäischen Finales! Er ist auch der erste Spieler von Manchester United, der ein Tor im Euro-Finale erzielt.

08 Min. :

Insigne übernimmt die Verantwortung für diesen Freistoß, der in 25 Metern Entfernung leicht rechts platziert ist. Sein eingerollter Schuss von rechts überquert das Hindernis der Mauer, fällt aber nicht ausreichend und beendet sein Rennen hinter dem von Pickford verteidigten Käfig.

07 Min. :

La Nazionale versucht zu reagieren und die schlagkräftige Chiesa gewinnt im Duell mit Shaw einen Freistoß.

06min. :

In seiner jüngsten Geschichte war England im Wembley-Stadion mit einer schmeichelhaften Bilanz von 15 Siegen in den letzten 17 Begegnungen, einem Unentschieden und einer Niederlage (46 erzielte Tore, 5 Gegentore) ziemlich inspiriert. Insgesamt haben die Three Lions im Tempel des Fußballs 187 Siege errungen, 73 Unentschieden und 39 Niederlagen.

04 Min. :

Unglaublicher Start ins Finale der Three Lions! Die Engländer schafften es, in ihrer ersten Offensive ins Schwarze zu treffen und werden, getrieben von einem in Aufruhr geratenen Publikum, entfesselt. Italien muss den Sturm vorbeiziehen lassen!

02 Min. – Tor für England:

England eröffnet die Wertung! Shaw reißt entlang der linken Seitenlinie ab, um eine Erhöhung einzuleiten. Kane kommt zur Staffel und dreht das Spiel für Trippier in erster Absicht nach rechts um. Der Verteidiger von Atlético de Madrid nimmt die Informationen auf und destilliert einen tollen Ball am langen Pfosten. Beim Fallout schlägt Shaw, der seine Bemühungen fortgesetzt hatte, einen Schwung und betrügt einen hilflosen Donnarumma am nahen Pfosten! Wembley schmilzt!

02 Min. :

Insigne trifft die Ecke, aber der Kontrollturm von Maguire köpft am nahen Pfosten weg.

02 Min. :

Die Engländer stehen unter Eintrittsdruck! Shaw verpasst in Schwierigkeiten seinen Rückzug für Pickford komplett und räumt die erste Ecke des Spiels ab.

01 Min. :

Lass uns nach Wembley gehen! Der Schiedsrichter der Begegnung, der Niederländer Björn Kuipers, hat gerade den Anpfiff abgepfiffen. Es waren die Azzurri, die sich mit Ciro Immobile am Ruder beschäftigten.

00 Min. :

Giorgio Chiellini und Harry Kane werden die Kapitäne des Abends sein. Italien spielt in Blau, England in Weiß.

00 Min. :

In London regnet es heute Abend, ein Parameter, den es zu berücksichtigen gilt. Ansonsten zeigt das Thermometer 19°C an und der Rasen ist in einem hervorragenden Zustand.

00 Min. :

England nimmt heute Abend an seinem ersten Finale an einem großen Turnier seit … 1966 teil, und die berühmte Ausgabe der Weltmeisterschaft, die sie zu Hause gewonnen haben! Diese 55-jährige Lücke zwischen zwei großen Turnierfinals blieb die längste für eine europäische Nation.

00 Min. :

Es war an der Reihe, dass « God save the Queen » von Wembley unisono aufgenommen wurde. Nervenkitzel garantiert!

00 Min. :

Die Hymnen werden gesungen, beginnend mit den « Fratelli d’Italia ».

00 Min. :

Die Henri-Delaunay-Trophäe, die am Ende des Abends an den Gewinner verliehen wird, wird der Öffentlichkeit präsentiert. Dabei erscheinen die beiden Selektionen auf dem Rasen. Die Atmosphäre steigt!

00 Min. :

Platzieren Sie die Abschlusszeremonie mit einer schönen Show, die von den Verantwortlichen für eine organisatorisch erfolgreiche Euro 2020 ausgearbeitet wurde.

00 Min. :

Italien bestreitet heute Abend sein 10. Finale in einem großen Wettbewerb. Die Squadra Azzurra, vierfache Weltmeisterin, gewann dagegen nur einmal (1968) die EM und scheiterte bei ihren beiden anderen Finalteilnahmen 2012 gegen Spanien und 2000 gegen Frankreich.

00 Min. :

Die Stimmung legt sich in Wembley, wo sich heute Abend 65.000 Zuschauer versammeln. Die englischen Anhänger singen diese Lieder, von denen nur sie das Geheimnis haben und die ihren ganzen Reiz ausmachen!

00 Min. :

Im Wembley-Tempel findet heute Abend das dritte Finale eines großen Turniers seiner Geschichte statt. 1966 hatte England Deutschland am Ende eines epischen Spiels bei der WM (4:2 AP) geschlagen, während 1996 mit dem Sieg der « Deutschland auf Kosten der Tschechischen Republik » wieder Spannung herrschte im Euro-Finale (2-1 Ap).

00 Min. :

Vorteil für Italien bei großen Wettbewerben. Squadra Azzurra ist in der Tat ungeschlagen gegen die Three Lions mit 3 Erfolgen (1-0 bei der EM 1980, 2-1 bei den WM-Ausgaben 1990 und 2014) und einem Unentschieden, gefolgt von einem Elfmeterschießen .

00 Min. :

Auf der englischen Seite überraschte Gareth Southgate seine Welt, indem er sein Gerät in eine defensivere Richtung richtete und Trippier auf Kosten von Saka auf der rechten Seite warf. Die Three Lions werden daher ein Muster aufweisen, das in der Defensivphase einem 5-2-3 ähnelt, wobei Walker näher an den zentralen Stones und Maguire spielt. Für den Rest ist es klassisch.
Englands Elf: Pickford – Trippier, Walker, Stones, Maguire, Shaw – Phillips, Rice – Mount, Sterling – Kane.

00 Min. :

Teamzusammensetzungen sind bekannt. Auf italienischer Seite setzte Roberto Mancini die erwartete Elf ein, mit denselben Männern, die im Halbfinale gegen Spanien gestartet waren. Torschützenkönigin gegen La Roja, Chiesa ist offensichtlich an der Spitze bestätigt, genau wie Barella im Mittelfeld. Emerson ersetzt erneut den unglücklichen Spinazzola, der einen Achillessehnenriss erlitten hatte, am linken Pfosten.
Die Elf Italiens: Donnarumma – Di Lorenzo, Bonucci, Chiellini, Emerson – Barella, Jorginho, Verratti – Chiesa, Immobile, Insigne.

00 Min. :

England ist die 13. unterschiedliche Auswahl, die in der Geschichte ein EM-Finale bestreitet. Ein Novize in dieser Phase des Wettbewerbs zu sein, muss jedoch nicht unbedingt ein Nachteil sein, da 9 der 12 bisherigen Feuertaufen mit einem Triumph abgeschlossen wurden.

00 Min. :

Die Three Lions haben 55 Jahre später ein weiteres Datum mit Geschichte. Für eine große Nation dieses Kalibers überraschenderweise hat die englische Auswahl tatsächlich seit … 1966 kein großes Turnierfinale mehr bestritten, und das WM-Finale gewann vor seinem Wembley-Publikum bereits seinen einzigen großen Titel. Wie sein Amtskollege Roberto Mancini hat Gareth Southgate großartige Arbeit geleistet, um geduldig eine Gruppe wieder aufzubauen, die jetzt ihre Reife erreicht. Selbstbewusst und getragen von seinem Publikum hat England heute eine goldene Chance, in der Rangliste eines Spiels, das es so sehr liebt und dessen Urheberschaft es beansprucht, erneut die Nr. 1-Nation des alten Kontinents zu werden. Lange hat ein ganzes Volk auf diesen Tag gewartet, zu lange. Es liegt an Harry Kane und seinen Teamkollegen, sich selbst zu überwinden, um das Image und den Stolz der Nation wiederherzustellen.

00 Min. :

Italien steht seit mehreren Monaten auf Wolke sieben und bleibt in einer unglaublichen Serie von 33 Spielen ohne Niederlage (27 Siege, 6 Unentschieden), die längste in der Geschichte der Nazionale. Während dieses « Laufs » erzielten die Azzurri 86 Tore und kassierten gleichzeitig nur 10 Gegentore.

00 Min. :

Für viele war Italien eine Vogelscheuche in diesem Euro … und es hat uns nicht enttäuscht! Die Squadra Azzurra ist dabei, mit einem teilweise spannenden, insgesamt sehr soliden Fußball, der auf eine sehr engmaschige Truppe zählen kann, wieder an die Größe einer Nation anzuknüpfen, die in den letzten Jahren an Glanz verloren hat. Roberto Mancini wusste, wie man ein klug ausbalanciertes Team zusammenstellte und gleichzeitig ein paar mürrische Leute unterhielt, um eine junge Wache voller Leidenschaft und Talent zu beaufsichtigen. Effizient, fleißig und belastbar hat diese italienische Auswahl ihren Platz im Finale voll und ganz verdient. Dieser Zugang wird ihr jedoch nicht ausreichen, und trotz der schwierigen Aufgabe, sich in Wembley zu entwickeln, kann sie sich auf ein Fundament ausruhen, das es ihr ermöglicht, heute Abend groß von einer kontinentalen Krönung zu träumen.

00 Min. :

Guten Abend! Vielen Dank, dass Sie sich uns angeschlossen haben, um dieses lang erwartete Finale der Euro 2020 zwischen Italien und England zu verfolgen. Anpfiff ist um 21 Uhr im legendären Wembley-Tempel.

Nach 2 langweiligen Hälften würde ich keine Lire auf Italien wetten.
Das Spiel begann mit Verlängerung.

Kein Foto.

Italien
alles ist gesagt

Lesen Sie die Artikel in der Rubrik Fußball,
Verfolgen Sie Echtzeitinformationen und greifen Sie auf unsere Nachrichtenanalyse zu.

FAQKreditsteuerVideo-TutorialWerbungKontaktSitemapRechtliche HinweiseCGUCGV ModerationschartaCookie-RichtlinieRichtlinie zum Schutz personenbezogener Daten Archiv

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

England,UEFA European Championship,UEFA EURO 2020,Italy,Wembley Stadium,England, UEFA European Championship, UEFA EURO 2020, Italy, Wembley Stadium,,Football (Association Rules, Soccer),Sports,,Euro-2021,Football,Angleterre,Italie,,Football (Association Rules, Soccer),Sports,,,,,,Euro 2020-Euro 2021-Football-Football-Roberto Mancini-Gareth Southgate-UEFA-championnat d’Europe de football,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: