CM – Face à face avec le Pape, face à face avec Macron : Biden à Rome vendredi pour lever le rideau du G20

0

La rencontre promet de se réchauffer avec le Pape, un peu moins avec Emmanuel Macron : Joe Biden sera à Rome vendredi en tant que chauffeur avant le sommet du G20, mais sans le vote final du Congrès sur son investissement pharaonique

Avant de partir, il a présenté à Washington un plan « historique » qui comprend des milliards de milliards de dépenses en infrastructures, transition énergétique et prestations sociales.

Mais le président, qui espérait atteindre Rome avec un vote au Congrès, n’est toujours pas là, malgré des semaines de discussions et d’interminables concessions. Coupable de désaccord dans son propre camp, celui des démocrates.

Mais Joe Biden aurait aimé clore l’affaire avant de se rendre en Europe. Suite au G20 de Rome, il se rendra à Glasgow pour la grande conférence sur le climat COP26 et se présentera comme porte-parole des démocraties contre les régimes autoritaires dirigés par la Chine.

Joe Biden sera reçu au Vatican à 12h00 heure locale ( 10h00 GMT) où il rencontre le pape François pour la quatrième fois de sa vie, mais pour la première fois en tant que président des États-Unis – il est le deuxième catholique jamais élu à ce titre.

Joe Biden ne manque presque jamais Messe et parle de lui souvent La consolation trouvée dans la foi face à une série de pertes familiales.

Officiellement, le Président et le Pape discuteront de leurs préoccupations communes : la pauvreté, le changement climatique et la pandémie.

Aucune mention à l’ordre du jour du droit à l’avortement, sujet auquel ils s’opposent avec véhémence.

La presse est tenue à l’écart de la réunion. Par exemple, il n’y aura pas de couverture vidéo en direct de l’événement, ce qui a déclenché des protestations de journalistes couvrant le Vatican et la Maison Blanche.

Joe Biden doit rencontrer le Premier ministre italien Mario Draghi.

Le L’ancien président de la Banque centrale européenne, hôte du sommet du G20 samedi et dimanche, suscite un grand intérêt avec ses projets de réforme accélérée aux États-Unis et ailleurs.

Certains commentateurs se réfèrent à Mario Draghi, passé du célèbre Massachusetts Institute of Technology et la banque américaine Goldman Sachs, noms bien connus des élites américaines, comme la nouvelle star de la scène politique européenne.

Tandis que Joe Biden a perdu son aura. Au G20 comme à la COP26, le président américain devra montrer qu’il a rompu non seulement avec les dérives verbales de Donald Trump, mais aussi avec les tentations du repli et de l’unilatéralisme.

Joe Biden fera sans aucun doute son De vastes réformes Eloge, qui promet « le plus gros investissement jamais réalisé pour faire face à une crise climatique » : 550 milliards de dollars pour réduire les émissions de gaz à effet de serre la communauté internationale est globalement bien accueillie », a assuré le conseiller à la sécurité nationale de Joe Biden Jake Sullivan dans l’avion pour Rome. /p> Mais ses partenaires internationaux l’ont vu englué dans le processus parlementaire, contraint de raccourcir ses projets. Et ils constatent sa fiabilité déclinante, tant Donald Trump est toujours extrêmement populaire auprès des électeurs républicains.

Le président américain veut raviver le feu avec ses alliés. A commencer par le président français Emmanuel Macron, qui l’a reçu à 16h15 (14h15 GMT) au Palais Farnèse, joyau de la Renaissance et siège de l’ambassade de France.

« Ce sera une rencontre constructive avec beaucoup de substance,  » a assuré Jake Sullivan . « Il y a tellement de dossiers où la France et nous avons des valeurs communes, des intérêts communs et des visions communes. »

Les deux présidents veulent sceller leur réconciliation face à face après une très grave crise diplomatique en septembre sur un traité Sous-marins australiens que les États-Unis ont soufflés sur la France.

Recevez chaque mardi les meilleures nouvelles internationales et obtenez un aperçu des offres exclusives Le Point.

Lire les articles de la rubrique International,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQPolitique de confidentialitéPolitique de cookiesCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCGUCGV Charte de modérationArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Face à face avec le Pape, face à face avec Macron : Biden à Rome vendredi pour lever le rideau du G20

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Joe Biden,Democratic Party,Emmanuel Macron,G20,Joe Biden, Democratic Party, Emmanuel Macron, G20,,,États-Unis,G20,Joe Biden,Emmanuel Macron,Mario Draghi,Italie,Xi Jinping,,France,États-Unis,G20,Italie,Joe Biden,Emmanuel Macron,Climat,COP26,,Etats-Unis,Emmanuel Macron,Joe Biden,Défense,g20,,,Business, Finance, & Economics,Politics,Social Issues,,,USA-Italie-G20-diplomatie-budget-économie,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: