CM – Fonderie de Bretagne : la justice ordonne le déminage de l’usine occupée par des grévistes

0

Le tribunal de Lorient a ordonné jeudi la « levée des entraves à la libre circulation » dans les locaux de la fonderie de Bretagne (groupe Renault), occupés par des grévistes qui s’opposent depuis fin avril à prononcer leur affectation .

Le juge des référés interdit à la CGT, à ses délégués syndicaux et à tout gréviste de perturber ou d’empêcher l’accès au site de Caudan (Morbihan) « sous peine d’expulsion immédiate avec l’aide de la police et si nécessaire », ainsi cet arrêt , consulté par l’AFP.

Sur le site internet de l’entreprise, il a ordonné la « levée des entraves à la libre circulation des personnes et des biens ». La décision est exécutoire dans les 48 heures.

Le juge des référés considère le blocus, qui a débuté le 27 avril, comme « une entrave à la liberté de travail et une atteinte à la sécurité des personnes et des biens », ce qui est une  » Perturbation manifestement illégale ».

 » Il n’est pas justifié en l’état de sanctionner cette décision « , juge le magistrat, alors que la direction réclame une amende de 100 euros par personne et par jour.

 » Nous prendre la décision du juge « , a déclaré à l’AFP un porte-parole de la Fonderie de Bretagne.

 » S’il y a un blocus, la direction pourrait demander à la police d’intervenir « , a déclaré à l’AFP l’avocat du salarié Laurent Jeffroy. « Ça peut devenir incontrôlable, j’espère que non », a-t-il ajouté.

« Dans les 48 heures, les salariés en grève ont accès à l’entreprise comme avant. Cela ne changera pas », a répondu Maël Le Goff, secrétaire CGT du site, qui estime que cette procédure est « pour la forme » et « pour inciter les non-grévistes à rentrer ».

Selon lui, rencontré jeudi , plus de 240 salariés sont venus à l’Assemblée générale pour renouveler la grève. « Nous sommes plus qu’indignés de n’avoir aucune nouvelle de nulle part », a déclaré Le Goff. « Nous sommes déterminés à aller de l’avant. De toute façon, nous n’avons plus rien à perdre. »

L’usine est occupée depuis plus de cinq semaines par des salariés en grève qui avaient dirigé l’entreprise pendant dix heures le 27 avril. Ils réclament qu’ils restent dans la Renault. préoccupation et retour de la production à l’étranger à Caudan.

Renault a annoncé la cession de l’usine le 11 mars. Le constructeur automobile a annoncé dans un communiqué mercredi soir qu’un comité social et économique serait convoqué « à partir de la fin de la semaine « à la Définir les conditions de reprise d’activité ». « Le Groupe Renault rappelle qu’il est d’une importance vitale pour l’avenir de la fonderie et de ses lieux de travail que les activités puissent reprendre sereinement et le plus rapidement possible », précise le Groupe.

Le constructeur « accompagnera l’arrivée d’un acheteur avec lequel on pourra entamer des discussions sur les quantités et les investissements », ajoute-t-il. u.

Héritière des Forges d’Hennebont fondées en 1860, la Fonderie de Bretagne est implantée à Caudan depuis 1965 et emploie environ 350 personnes.

Lire les articles de la rubrique Entreprise,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit ImpôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnellesArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Keywords:

Société Bretonne de Fonderie et de Mécanique S.A.,Brittany,Lorient,Caudan,Groupe Renault,Société Bretonne de Fonderie et de Mécanique S.A., Brittany, Lorient, Caudan, Groupe Renault,,,,,Bretagne (région),Emploi – Travail,Entreprises,Manifestations,Renault,,,,Flash, Flash Actu, Fil, Fil info, Breves, Actualite, news, informations, actualités, actu, depeches, nouvelles, infos, taux, devises, sicav, fcp, medias, immobilier, retraite, assurance, placement, entreprise, emploi, formation,,,automobile-emploi-manifestation-grèves-industrie-entreprises-restructurations-procès,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: