CM – Forum militaire : 6 généraux nommés par le ministère de l’Armée

0

Le gouvernement veut répondre à la rébellion militaire. Six généraux signataires d’une tribune controversée sur « l’éclatement » de la France ont reçu une convocation devant un « conseil supérieur » militaire, comme l’a confirmé le ministère des Armées dans Le Monde. L’assignation, signée par la ministre des Armées Florence Parly, a été adressée le 25 mai à ces six généraux de deuxième section (« 2S ») à la retraite mais susceptibles d’être rappelés, écrit le quotidien publié samedi. « La procédure est en cours », avons-nous confirmé au ministère fédéral de la Défense et précisé que les auditions devraient avoir lieu dans « quelques mois ».

Les officiers – parmi les vingt généraux « 2S » qui ont signé – sont convoqués – qui ont cette signature dans les médias ont publiquement pris le relais. Les autres « 2S » ont reçu une lettre dans laquelle on leur demandait s’ils confirmaient avoir signé la plateforme. Selon la réponse, ils sont appelés ou non. Dans la convocation, le ministère fédéral des Armées a indiqué que ce texte au « ton accusateur, outrancier et polémique » concerne « l’image des armées », selon Le Monde.

Ces signataires de haut rang doivent être écartés de la liste, a prévenu fin avril le chef d’état-major de l’armée, le général François Lecointre. L’un d’eux, le général Emmanuel de Richoufftz, était un collaborateur du Premier ministre Pierre Mauroy au début des années 1980, et un autre, Christian Piquemal, ancien chef de la Légion étrangère, avait été expulsé de la place en 2016 pour avoir participé à une manifestation interdite contre les migrants. à Calais. A l’issue de la procédure devant le Conseil suprême, qui est composé de généraux appartenant au même corps d’armée (terre, air, mer), le dernier mot sur les sanctions revient au Président de la République, le Chef des Forces armées

Les militaires d’active identifiés parmi les signataires – dont quatre officiers – pour leur part, à l’exception d’un (le 18e se déclara étranger et invoqua l’usurpation d’« identité »), se distancièrent du lutrin. Cependant, des sanctions leur sont imposées. Mais ils seront ajustés à la lumière de leur changement de position.

La chronique publiée le 21 avril par Valeurs Actuelles appelle le président Emmanuel Macron à défendre le patriotisme. Les signataires dénoncent la « décomposition » qui selon eux affecte le pays et se disent « prêts à soutenir des politiques qui protègent la nation ». Un deuxième forum, évoquant le risque de « guerre civile » en France, a depuis été signé par des soldats d’active non identifiés.

Vos arguments…?

A alain @ tu te perds…. Leur comparaison est « mélanchonesque », c’est-à-dire scandaleuse, orientée et sans fondement….

Si le gouvernement peut défier ces soldats sous la forme de leur ambassade, il semble difficile de les voir les attaquer pour la caisse, alors que près de 70% des Français partagent leur constat…
Cette histoire me rappelle les statuettes des 3 petits singes qui se couvrent les yeux, les oreilles et la bouche…
Mais ça fait mal de dire la vérité à des gens qui ne veulent ni voir ni entendre…

Lire les articles de la rubrique Politique,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit ImpôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnelles Archives
Résultats de la loi

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Keywords:

General officer,Florence Parly,Valeurs actuelles,François Lecointre,Christian Piquemal,General officer, Florence Parly, Valeurs actuelles, François Lecointre, Christian Piquemal,,,,,,,,,Médias-Défense-Politique-Forces armées-Emmanuel Macron-Florence Parly-Valeurs actuelles-Armée française,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: