CM – France, Belgique, Portugal, Angleterre : les quatre équipes qui devraient faire briller l’euro – Edition du soir Ouest France – 06/11/2021

0
8

Nous sommes enfin là ! L’Euro de football se prépare ce soir (21h00) avec un match d’ouverture alléchant entre la Turquie et l’Italie à Rome (21h00). Pendant un mois, du 11 juin au 11 juillet, pas moins de 24 équipes s’affronteront pour succéder au Portugal, sacré en 2016.

Avant l’ouverture du grand bal, nous avons sélectionné quatre équipes auxquelles vous devriez particulièrement entendre parler dans les semaines à venir. Et puisqu’un peu de chauvinisme ne fait pas de mal, on commence par la France, championne du monde en titre, grande favorite de la compétition.

En tant que vice-championne d’Europe et championne du monde en titre, l’équipe de France débute la compétition dans le costume de favori . Les attentes sont à la hauteur des ambitions des Bleus pour ce championnat d’Europe.

Il faut dire que l’effectif français a fière allure sur le papier. Didier Deschamps dispose d’un effectif exceptionnellement compétitif à tous les postes. Mieux encore, côté attaque, les Bleus peuvent se targuer d’avoir à nouveau sur le papier l’équipe la plus excitante du monde. Antoine Griezmann, Kylian Mbappé, Karim Benzema, Kingsley Coman, Ousmane Dembélé, Olivier Giroud… Que du bon monde.

De belles promesses qui alimentent les rêves de titre de tout un peuple. Mais pour cela il ne faut pas tomber dans l’excès de confiance ou se calmer, sinon on vivra une terrible désillusion quand on se trouvera trop belle. Car, comme toujours dans le sport, une seule vérité compte au final : celle du terrain.

Le joueur en tête : Karim Benzema. Au milieu de cette multitude de talents, un joueur de plus est observé et attendu dans cette compétition : Karim Benzema. L’attaquant du Real Madrid revient en équipe de France après plus de cinq ans d’absence, a fait la paix avec Didier Deschamps et fait face à un nouveau défi. Son association avec Griezmann et Mbappé est susceptible d’être le meilleur triple offensif de la compétition. Avec les Bleus, Benzema tentera de décrocher un titre international, faute principale à un palmarès déjà excellent.

Karim Benzema est de retour en équipe de France. (Photo : Pascal Rossignol / Reuters)

Saint sur le sol français en 2016, le Portugal a commencé à défendre son titre pour la première fois de son histoire dans un costume d’outsider très, très sérieux. Car même s’ils ont terminé deuxièmes de leur groupe de qualification (derrière l’Ukraine), les Lusitaniens seront l’une des principales menaces pour les Bleus lors de ce Championnat d’Europe.

Il faut dire que la richesse du groupe portugais est celle de l’équipe de France (presque) n’a rien à envier. Il y a du talent à tous les postes avec certains des meilleurs joueurs du monde. Placés dans le groupe de la mort avec la France et l’Allemagne, les joueurs autour de Fernando Santos vont pouvoir s’évaluer rapidement. Dans le très difficile Groupe F, outre les Bleus, l’Allemagne et la Hongrie, les Portugais et les Français doivent aussi être compétitifs dès le début du tournoi.

Le joueur en tête : Cristiano Ronaldo a encore faim. Il est difficile d’être plus emblématique que Cristiano Ronaldo. Quand le quintuple Ballon d’Or n’a plus rien à prouver à 36 ans, il a encore de longues dents et un gros appétit. Et après une saison décevante ensemble en Italie avec son club de la Juventus, c’est sûr qu’il sera plus déterminé que jamais cet été. Le capitaine de cette sélection portugaise pourrait battre de nouveaux records lors de la compétition. Surtout celui du meilleur buteur du Championnat d’Europe, qu’il a possédé jusqu’à présent avec Michel Platini (9 buts). C’est à lui de faire l’histoire.

Cristiano Ronaldo rêve d’un doublé avec le Portugal ? (Photo : Pedro Nunez / Reuters)

Le 11 probable : Rui Patricio – Guerreiro, Rúben Dias, Pepe, Cancelo – Moutinho, Danilo, Fernandes – Jota, Ronaldo (chap.), Silva.

Numéro de nation 1 au classement mondial de la Fifa, la Belgique rêve enfin d’une consécration. Portée par sa génération dorée (Kévin de Bruyne, Romelu Lukaku, Eden Hazard) elle fait toujours figure de favorite dans ce Championnat d’Europe. Il faut dire que les Belges ont maîtrisé leur qualification de main de maître : dix victoires en autant de matchs, avec 40 buts et seulement trois buts encaissés ! Des chiffres monstrueux qui témoignent du règne des Diables rouges.

Placée aux côtés de la Russie, du Danemark et de la Finlande dans le groupe B, la Belgique devrait débuter la compétition plus tranquillement avant de passer aux choses sérieuses. Un coup de chance pour une équipe qui s’est vue dépouillée de ses dirigeants en ouverture du tournoi.

À son apogée après une élimination en demi-finale de la dernière Coupe du monde, la rivalité avec la France pourrait atteindre son paroxysme si les deux les équipes croisent à nouveau le fer en finale.

Le joueur en vue : Kévin de Bruyne, le maestro belge. De Bruyne vient de réaliser une saison réussie à Manchester City. Champion d’Angleterre et finaliste de la Ligue des champions, le Belge a brillé cette année. En tant que chef d’orchestre des citoyens, il est au cœur de la symphonie composée par Pep Guardiola, leur entraîneur. A 29 ans, « KDB » est devenu le patron à la fois dans le club et en Belgique, où il a remplacé un Eden Hazard décevant ces dernières saisons. Malheureusement, le milieu de terrain belge manquera les premiers matchs après sa blessure en finale de Ligue des champions.

De Bruyne en finale de la Ligue des champions. (Photo : Carl Recine / AFP)

Longtemps décevante, la sélection anglaise semble enfin de nouveau au plus haut niveau. L’équipe, dirigée par Gareth Southgate depuis 2016, a terminé quatrième de la Coupe du monde en Russie, qui a été battue par la Belgique en petite finale.

Dans le groupe D, les Anglais devraient avoir une première moitié de saison relativement bon marché, aux côtés de l’Ecosse, de la République tchèque et de la Croatie, avant de passer à la deuxième phase de la compétition. Un début idéal pour donner confiance à vos (nombreux) jeunes talents dans ces euros. Car la jeunesse britannique, symbolisée par Phil Foden (20 ans, Manchester City) ou Jadon Sancho (21 ans, Borussia Dortmund), fait rêver la Manche. Avec des joueurs établis comme Harry Kane et Marcus Rashford, cette équipe pourrait bien être la grosse surprise de la compétition.

Le joueur à surveiller : Harry Kane, le patron des Trois Lions. Harry Kane, meilleur buteur de la dernière Coupe du monde en Russie, est sans conteste le meilleur joueur de son équipe. S’il vient de vivre une saison compliquée collectivement avec son club de Tottenham, il a littéralement couru individuellement en Premier League, devenant meilleur buteur et meilleur assistant du championnat anglais (23 buts pour 14 passes décisives). A 27 ans il est la figure de proue au milieu des jeunes fusillades anglaises.

Harry Kane pourrait bien laisser son empreinte sur l’euro. (Photo : Scott Heppell / AFP)

Keywords:

UEFA European Championship,UEFA EURO 2020,France national football team,France,Karim Benzema,UEFA European Championship, UEFA EURO 2020, France national football team, France, Karim Benzema,,,,,,,UEFA euro 2020,football,karim benzema,didier deschamps,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: