CM – François Mitterrand: tout sur sa vie … biographie, femmes, scandales

0

BIOGRAPHIE FRANÇOIS MITTERRAND – François Mitterrand, président de la République française de 1981 à 1995, est un homme politique de gauche représentant la Ve République et une figure majeure du Parti socialiste depuis le début des années 1970.

Brève biographie de François Mitterrand – François Mitterrand a joué un rôle important en tant qu’homme politique dans l’histoire de la Ve République et de la gauche. Du régime de Vichy à l’Élysée en passant par la résistance, sa carrière, comme Eugène de Rastignac dans les romans de Balzac, montre un caractère ambitieux. Ses deux échecs au second tour de l’élection présidentielle (d’abord contre Charles de Gaulle en 1965, puis Valéry Giscard d’Estaing en 1974), figure majeure du Parti socialiste depuis 1971, ne l’ont pas empêché de rejoindre la présidence en 1981 Celui que la France a dirigé pendant sept ans, laissant derrière lui d’importantes avancées sociales pour son pays, comme le passage à 39 heures ou la retraite après 60 ans. Cependant, un certain nombre de cas vont ternir le record de quatorze ans à la tête de l’Etat français. Pour fêter les 40 ans de son premier mandat, nous vous invitons à revenir sur les événements importants de la vie de «l’oncle» François.

François Mitterrand est né en Charente, plus précisément à Jarnac, en 1916. Il est issu d’une famille catholique et a fréquenté le Collège Saint-Paul d’Angoulême avant d’étudier le droit et les sciences politiques. Diplômé en droit public en 1937, il est mobilisé en 1939 au début de la Seconde Guerre mondiale. Blessé, il a été capturé en Allemagne. Il a tenté de s’échapper à plusieurs reprises et a réussi à être transféré dans un camp de répression en 1941. Il revient en France et rejoint la résistance. François Mitterrand mène alors une double vie: un pied dans la résistance et l’autre sous le régime de Vichy. En 1942, il travaille à la Légion des combattants et volontaires de la Révolution nationale, puis au Commissariat au reclassement des prisonniers de guerre sous le gouvernement de Vichy. Il démissionne du poste de police en janvier 1943. Il a reçu la Francisque, la plus haute distinction du gouvernement du maréchal Pétain. Il l’aurait accepté pour ne pas révéler son appartenance à la résistance. Peu de temps après, Mitterrand est entré dans la clandestinité. En 1944, il participe au «gouvernement des secrétaires généraux» éphémère que le général de Gaulle veut établir jusqu’à la mise en place d’un gouvernement provisoire à Paris. Il épousa Danielle Gouze le 27 octobre 1944. Ensemble, ils eurent trois fils: Pascal (mort dans l’enfance), Jean-Christophe et Gilbert.

Après la libération de la France, François Mitterrand entre en politique. Il devient député de la Nièvre en 1946 et y reste jusqu’en 1958. Un an plus tard, il est nommé ministre des Anciens Combattants, le plus jeune ministre de la IVe République. A cette époque, François Mitterrand prend une position très favorable à l’autonomie des colonies et rejette les politiques d’oppression en Tunisie et au Maroc à la manière de penseurs comme François Mauriac et Albert Camus. Il a succédé aux fonctions de ministre de l’Intérieur dans le gouvernement français de Pierre Mendès et de ministre de la Justice de Guy Mollet. Féroce opposant au général de Gaulle, il soutient le «non» à la constitution française de 1958. En 1959, Mitterrand est élu maire de Château-Chinon et sénateur de la Nièvre. La même année, il organise une «fausse» attaque pour accroître sa popularité. Réélu en novembre 1962, il devient président du conseil général du même département deux ans plus tard. Il continue d’avoir de grandes ambitions politiques et attend que les événements tournent en sa faveur.

En 1965, François Mitterrand se présente à l’élection présidentielle mais est remporté par De malgré un résultat honorable (45% des voix au second round) Gaulle vaincu. Lorsqu’il se rend compte qu’il doit s’appuyer sur un parti fort, il tente de rallier la gauche. Au Congrès d’Epinay en 1971, il réussit à unir la Convention des institutions républicaines et le Parti socialiste, dont il occupait désormais le poste de premier secrétaire. Malgré tout, la nouvelle gauche forte n’a pas pu s’imposer aux élections présidentielles anticipées de 1974 contre Valéry Giscard d’Estaing. Dans les années qui ont suivi 1975, le PS a obtenu de bons résultats aux élections cantonales et locales. Des divergences d’opinions peuvent être ressenties entre les socialistes de Mitterrand et les communistes dirigés par Georges Marchais. Sans leur soutien, il s’est présenté à l’élection présidentielle de 1981.

Qui était François Mitterrand avant 1981? De son enfance au pouvoir à la carrière de celui qui allait devenir le premier président de gauche de la Ve République.

Le 10 mai 1981, François Mitterrand est élu président de la République et se venge de Valéry Giscard d’Estaing. Il a immédiatement nommé Pierre Mauroy Premier ministre. Son mandat de président, facilement rééligible le 8 mai 1988, a néanmoins été caractérisé par deux coexistences avec des hommes politiques de droite: la première de 1986 à 1988 aux côtés de Jacques Chirac, puis de 1993 à 1995 avec Edouard Balladur. . Depuis sa longue présidence on se souvient de grandes avancées sociales: l’abolition de la peine de mort en 1982, la semaine de 39 heures, la cinquième semaine de vacances payées, l’introduction du RMI, la retraite à 60 ans … mentionner la commande et la construction de bâtiments comme la Pyramide du Louvre, la Bibliothèque nationale de France (BNF) et l’Arche de la Défense. D’autres sites culturels importants comme l’Institut du monde arabe ou le musée d’Orsay ont été inaugurés sous le mandat de Mitterrand.

Les informations collectées sont destinées au Groupe CCM Benchmark pour assurer la diffusion de votre newsletter.

Vous sont également utilisées à des fins promotionnelles sous réserve des options tirées.

Vous avez le droit d’accéder et de corriger vos données personnelles et de demander leur suppression dans les limites fixées par la loi.

Vous pouvez également revoir vos options de ciblage à tout moment. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

La fin de son deuxième mandat a été éclipsée par une série de scandales financiers et commerciaux qui ont terni la réputation de François Mitterrand. On peut citer le suicide de proches comme l’ancien résistant François de Grossouvre ou Pierre Bérégovoy, l’un de ses fidèles partisans et Premier ministre de 1992 à 1993. L’émergence de sa fille Mazarine Pingeot, née de sa liaison adultère avec son amante Anne Pingeot. Le sabotage du Rainbow Warrior, un navire appartenant à l’ONG Greenpeace, qui à l’époque s’était prononcée contre les essais nucléaires en France. Ou ses liens avec des personnalités du régime de Vichy comme René Bousquet, mais aussi avec le rôle de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda. La maladie, qui souffrait d’un cancer de la prostate au début des années 1980, n’a été rendue publique qu’une dizaine d’années plus tard. En 1995, il cède son siège à l’Élysée à son ancien Premier ministre Jacques Chirac, qui remporte l’élection devant le candidat socialiste Lionel Jospin. Il mourut de sa maladie le 8 janvier 1996 et fut inhumé quelques jours plus tard dans son village natal de Jarnac.

ANNE PINGEOT – Dans une relation de plus de 30 ans, François Mitterrand deviendra son amant, le plus grand des amours de sa vie, plus de 1 200 lettres envoyées ou presque une par semaine. Cette correspondance est publiée par Gallimard ce mois-ci.

Résumé

Brève biographie
Votre jeunesse
la résistance
Le régime de Vichy
Ses débuts en politique
Sa présidence
Scandales
Sa mort
Ses dates les plus importantes
Ses citations

Courte biographie de François Mitterrand -…

Je gère mes abonnements push

Les informations collectées sont destinées au CCM Benchmark Group pour assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées à des fins publicitaires, sous réserve des options présentées.

Vous avez le droit d’accéder et de corriger vos données personnelles et de demander leur suppression dans les limites fixées par la loi.

Vous pouvez également revoir vos options de ciblage à tout moment. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Ref: https://www.linternaute.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: